Catégories chronique anniversaireÉtiquettes , , , ,

David Bowie, Space Oddity (Parlophone)

Les chroniques anniversaire de l’été

David Bowie

Juillet 1969 fut exceptionnel pour l’humanité mais également à un niveau plus personnel pour David Bowie. Si Neil Armstrong et Buzz Aldrin posèrent le pied sur la lune, tandis que Michael Collins survolait l’objet céleste depuis le module de commande d’Apollo 11, Bowie lança sa propre fusée, sur le thème de l’espace : Space Oddity. La chanson fut en effet un moment décisif dans la carrière du chanteur androgyne. Elle fut son premier véritable hit en atteignant la cinquième place en Angleterre et une plus modeste mais déjà impressionnante quinzième position aux Etats-Unis. Elle contribua aussi beaucoup à définir la personnalité de Bowie telle que nous la connaissons et aimons. À l’occasion des cinquante ans de sa sortie, Parlophone réédite le single sous la forme d’un coffret deux singles comprenant la version originale et un nouveau mixage ainsi que diverses photos inédites d’époque du chanteur britannique. L’occasion de revenir sur le premier jalon de la carrière fantastique de David Bowie. Continuer « David Bowie, Space Oddity (Parlophone) »

Catégories chronique anniversaireÉtiquettes , ,

10 classiques de Warp Records

Les 30 ans d’un des plus grands labels électroniques

WXAXRXP X NTS

Fondé en 1989 à Sheffield, Warp Records s’est imposé au fil des ans comme l’un des meilleurs labels indépendants au monde, spécialisé dans une electronica exigeante et inventive, mais pas seulement. Petite sélection idéale à l’occasion de leur anniversaire, fêté en grandes pompes avec trois jours de mix non stop, composé en grande partie d’inédits, sur la webradio NTS ce week-end.

Continuer « 10 classiques de Warp Records »

Catégories billet d’humeur, chronique anniversaireÉtiquettes , , , ,

#unknownpleasures40 (4)

Joy Division Unknown Pleasures

Il y a des objets qui se démodent, comme les téléphones, les panoplies vestimentaires ou encore les supports sur lesquels la musique a été enregistrée. Pour d’autres, telles les guitares électriques, le temps n’a pas de prise. Ce constat matérialiste s’avère également valable pour les projets artistiques. Certains groupes à peine formés apparaissent déjà complètement dépassés, des symptômes du style la couverture du NME signant le début d’un retour de bâton. Mais il en existe aussi qui possèdent une image se bonifiant avec le temps, au point de finir par atteindre le panthéon de l’histoire de l’art. Continuer « #unknownpleasures40 (4) »

Catégories billet d’humeur, chronique anniversaireÉtiquettes , , , ,

#unknownpleasures40 (3)

En 1979, je vole une voiture et je décide de traverser la Manche pour aller voir Joy Division en concert. Bizarrement, la traversée en ferry se passe bien et j’arrive sans encombre à Manchester, impatient de voir ce groupe dont tout le monde parle dans la cour de l’école. Oui, car j’ai oublié de vous le dire : en 1979, j’ai neuf ans. Continuer « #unknownpleasures40 (3) »

Catégories billet d’humeur, chronique anniversaireÉtiquettes , , , ,

#unknownpleasures40 (2)

Joy Division Unknown Pleasures
« Unknown Pleasures » sur la platine de Christophe Basterra, ce matin.

Ce n’est pas un jour à récrire l’histoire. À faire croire que… alors que non, bien sûr, je n’ai pas acheté Unknown Pleasures le jour, ni même l’année de sa sortie. En 1979, j’écoutais le top d’Europe 1Making Plans For Nigel était bien classé – et j’avais les deux premiers albums de The Police en cassette, qui tournait en boucle dans mon petit magnétophone portable. C’est même un jour à redire à quel point je préfère le groupe d’après. Mais peu importe. Continuer « #unknownpleasures40 (2) »

Catégories billet d’humeur, chronique anniversaireÉtiquettes , , , ,

#unknownpleasures40

Joy Division Unknown Pleasures
« Unknown Pleasures » sur la platine de Christophe Basterra, ce matin.

Août 1987, sur le marché de Pise, les pièges à touristes s’accumulent et la tour penche vraiment. Sur les étals, je suis proprement sidéré par le culte voué par les transalpins à Jim Morrison. Badges, drapeaux, ticheurtes, bobs et n’importe quoi, le mausolée érigé aux Doors et à leur chanteur pouet-pouet disparu est partout.

Alors je dis à mon oncle :

— Tu verras dans 10 ou 20 ou 30 ans, ce sera Ian Curtis et Joy Division.

J’ai quinze ans, bientôt seize. Et ma prédiction un peu bravache se révèlera tout à fait juste. Continuer « #unknownpleasures40 »

Catégories chronique anniversaireÉtiquettes , , , ,

The Cure, 
Disintegration (Polydor/Universal)

Les 30 ans du dernier grand album de The Cure

The CureMais comment en est-on arrivé là ? En à peine plus de dix ans, les choses ont incroyablement changé pour The Cure. Né de l’urgence du punk, devenu emblème post-existentialiste (la faute d’Albert Camus), le groupe a vite évolué au gré des humeurs et aspirations d’un leader qui commence par se chercher (un album rose, une compilation américaine) avant de trouver. Trouver une voie (et voix) sonique qu’il s’empresse d’explorer de fond en comble dès les premiers soubresauts de la décennie quatre-vingt. Continuer « The Cure, 
Disintegration (Polydor/Universal) »

Catégories chronique anniversaire, interviewÉtiquettes , ,

Codeine : The White Birch a 25 ans

Codeine
Codeine

Le 4 Avril 2019, le troisième (et dernier) album de Codeine fêtait le vingt-cinquième anniversaire de sa sortie dans une indifférence générale (merci Daniel Yeang pour la piqûre de rappel). C’était l’occasion de rassembler quelques souvenirs et d’évoquer la lenteur d’une musique dont la beauté reste à couper le souffle.

Après ces quelques mots sur Codeine, relisez en fin d’article l’interview intégrale réalisée pour Magic Mushroom n°9, au printemps 1994.

Continuer « Codeine : The White Birch a 25 ans »