Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , ,

À voix nue – Jean-Philippe Toussaint, Frida Hyvonen, Billy Wilder

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Fedora de Billy Wilder (1978)
Fedora de Billy Wilder (1978)

C’est un arbre. Un chêne. Un vieux chêne qui porte de vieilles coupes sur son écorce. Il est beau, simplement là, depuis 1793. Il se nomme : arbre de la liberté. Sa résistance à être présent, je la trouve bouleversante. J’imagine la répétition des jours, des mois et des saisons. Ici, rien ne change véritablement. La bruyère incruste sa beauté entre les ardoises, au loin sur les routes un boucan de fleurs résonne à chaque rond-point. C’est marée haute et le sel dépose sa patine sur les vitres. Continuer la lecture de « À voix nue – Jean-Philippe Toussaint, Frida Hyvonen, Billy Wilder »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , , ,

Le crabe-tambour – Pierre Schoendoerffer, Belinda Cannone, Valium Aggelein

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

valium aggelein black moon
La lune noire de Valium Aggelein

La puissance des marées, la puissance de ce qui revient. Je soulevais une pierre presque noire et dessous, caché, presque en sourdine, un crabe. Un crabe au vert nébuleux, replié et secret. Signe zodiacal de l’aimée, celle qui revient – toujours. La courageuse, la lunaire à la coupe des yeux unique. Mon amour. Alors, je le regarde ce crabe, méfiant et désirant la force du repli, celui de la cachette. Il se hâte, lentement, il vacille vers les roches. Il regagne l’eau et je le sais -instinctivement – il reviendra ici, dans ces lieux. Il reviendra près de mon cœur. Continuer la lecture de « Le crabe-tambour – Pierre Schoendoerffer, Belinda Cannone, Valium Aggelein »

Catégories affichage libre

L’annonce – Elliot Page, Sarah Mary Chadwick, Emmanuel Chaussade

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Sarah Mary Chadwick
Dessin : Sarah Mary Chadwick

Les premiers verres échangés de l’année, avec une amie précieuse, ont été bus pour une annonce. Les collines environnantes retenaient la brume des grandes marées, les cimes noires et hautes de la cathédrale de Saint-Pol-de Léon, pointaient leur admirable austérité vers le ciel. Ici, tout panorama est gigantesque. Elle, marchant au soda et moi, décimant une bouteille de Viognier, nous en étions au plaisir des retrouvailles. La mer, comme horizon. Lorsqu’elle me dit qu’elle attend un enfant, je trouve ce hasard savoureux, c’est très fort le hasard. C’est très fort car cela n’existe pas. Quel plus beau signe de bienvenue que l’annonce d’un enfant ? Continuer la lecture de « L’annonce – Elliot Page, Sarah Mary Chadwick, Emmanuel Chaussade »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , ,

Année Zéro – Vladimir Maïakovski, Julien Gasc, Joseph L. Mankiewicz

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Gene Tierney
Gene Tierney dans “The Ghost and Mrs. Muir” de Joseph L. Mankiewicz (1947)

Le compte à rebours des années s’est donc brutalement arrêté. 2020, année zéro. On aura tous notre rapport intime avec cette pelletée de mois obscurs et indomptables. À contre courant, ce fut pour moi l’année d’une naissance – mon fils – et celle d’une renaissance, la mienne. Et derrière les volets clos et autres enfermements involontaires, au fil de ces jours où il a bien fallu se réinventer, j’ai réappris à connaitre la joie. Année zéro, celle d’un nouveau départ et d’un nouvel horizon. Cet affichage libre sera celui d’un bilan. Continuer la lecture de « Année Zéro – Vladimir Maïakovski, Julien Gasc, Joseph L. Mankiewicz »

Catégories affichage libre, seasons greetingsÉtiquettes , , , , , , ,

Rien sur Noël – Drab City, Pascal Bonitzer, Sarah Chiche

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Abd El Halim Hafez
Abd El Halim Hafez

Elle portait deux tatous sur chaque cheville, un croissant de lune et un soleil. Des tatouages que je retrouverais par pur hasard, des années plus tard, portés par une jeune libraire. La vie est une éternelle métamorphose. Noël 2001, un peu à l’écart d’Aix en Provence, dans un vieux mas décati aux tuiles rongées de soleil, j’allais passer d’étranges fêtes. Elle venait de me faire écouter Abd El Halim Hafez, au petit matin. Les cordes tragiques et orientales semblaient serpenter entre les oliviers. Au loin, une brume mauve rasait l’horizon des plaines. Elle me disait que c’était une brume similaire au Caire, mais là-bas, les vapeurs venaient matin comme soir. Continuer la lecture de « Rien sur Noël – Drab City, Pascal Bonitzer, Sarah Chiche »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , ,

Un conte de Noël – Chilly Gonzales, Frédéric Pajak, Jean Eustache

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Jean-Pierre Léaud dans "Le Père Noël a les Yeux Bleus" de Jean Eustache
Jean-Pierre Léaud dans “Le Père Noël a les Yeux Bleus” de Jean Eustache

« Au revoir la ville entière, la visite est finie. »
Charles Trenet

J’étais, là, dans mes derniers jours nantais. L’appartement vide, juste un poste radio et quelques cartons à refermer. Fenêtre sur un ciel pur et bleu – la neige, les nuits profondes cisaillées par des néons multicolores, la buée sur les vitres, les parfums de cannelle, les lourdes écharpes enroulant des visages aux joues en feu et la Loire aux reflets vert-givré… tout cela, c’est un vague souvenir. Continuer la lecture de « Un conte de Noël – Chilly Gonzales, Frédéric Pajak, Jean Eustache »

Catégories affichage libre

Horizons sensibles – Lost Horizons, Tran Anh Hung, Andrea Serio

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Lost Horizons
Pochette de l’album “In Quiet Moments” de Lost Horizons / Photo : Jacques-Henri Lartigue

C’est comme un bleu dilué dans le lait ; le ciel se réverbère, gracieusement, sur le blanc-cassé des dunes. Les couleurs sont tendres et pourtant les rafales du vent rappellent, violemment, au promeneur qu’ici tout idée de confinement est une injure. Dunes de Keremma, là où le sable blanc semble comme veiné par de hautes herbes roussies du sel des rivages. La baie est enluminée de rayons sortis de nuages en forme de nénuphar, l’horizon se partage entre un bleu majorelle et un rose cuisse de nymphe. C’est mon nouveau terrain de cœur, mon lieu de vie. Continuer la lecture de « Horizons sensibles – Lost Horizons, Tran Anh Hung, Andrea Serio »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , ,

L’indispendable – Nanni Moretti, Pool Holograph, Laurent Mauvignier

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Nanni Moretti
Nanni Moretti

« Tout homme qui se considère comme indispensable est un salaud. » Belle journée d’automne, Claude de Givray pense à cette citation de Sartre pour dire adieu à son cher ami, François Truffaut. Il ne prononcera pas cette phrase lors de son oraison funèbre. Cette vérité éclatante étant trop dure à dire lors de cette cérémonie feutrée de murmures, de regards bouffés de larmes, Givray la gardera pour lui. Je n’ai jamais pu comprendre ces personnes qui, dans une relation amicale, amoureuse ou encore sur leur lieu de travail se pensent indispensables. Vanité sèche, sans imagination. Hier matin, je beurrais mes tartines avec mon fils en écoutant I’m Your Man de Leonard Cohen. Cette musique de dandysme et de bricole, ajoutée à ma maladresse à beurrer les tartines ont fini par créer une certaine observation de mon fils à mon égard. Je me suis mis à penser sérieusement – en ces temps de cloisonnements merdiques – à lui rendre le goût de la vie indispensable. Continuer la lecture de « L’indispendable – Nanni Moretti, Pool Holograph, Laurent Mauvignier »