Catégories mixtapeÉtiquettes , , ,

Le club du samedi soir #17 : Who Says Girls Can’t Drum ? (partie 2)

Moe Tucker / Velvet Underground
Moe Tucker / Velvet Underground
Patty Schemel / Hole
Patty Schemel / Hole

En réalisant cette compilation, j’ai découvert que Patty Schemel de Hole avait écrit – chose rare parmi les batteurs – un livre autobiographique, Hit So Hard, qui a même inspiré un documentaire du même nom réalisé par P. David Ebersole, visible sur Dailymotion. On y apprend notamment qu’à l’époque de l’enregistrement de Celebrity Skin de Hole, le producteur Micheal Beinhorn – connu pour être la bête noire des batteurs – était parvenu à persuader le reste du groupe de faire remplacer Patti par un requin de studio, sous le prétexte que ses prises n’étaient pas assez parfaites à son goût. Cet événement humiliant a entraîné son départ du groupe et a par la suite contribué à précipiter son interminable descente aux enfers dans l’héroïne et le crack. Pourtant, quand on réécoute un disque comme Live Through This, et notamment des titres comme Violet ou Gutless, on s’étonne qu’une batteuse à la fois puissante, précise et techniquement impeccable ait pu être remplacée en studio sans que le groupe ne s’y soit opposé.

Continuer “Le club du samedi soir #17 : Who Says Girls Can’t Drum ? (partie 2)”

Catégories mixtapeÉtiquettes , ,

Le club du samedi soir #15 : Who Says Girls Can’t Drum ? (partie 1)

Viola Smith et ses 17 percussions en 1941.

Une idée persistante voudrait que la batterie soit un instrument de mec.
Il faut dire que pendant longtemps, les nanas jouant de la batterie se sont faites aussi rares que l’eau dans le désert. Si dans l’histoire des musiques populaires les chanteuses n’ont jamais manqué, les filles ont en revanche mis du temps à se faire une place comme musiciennes professionnelles, quel que soit l’instrument pratiqué. Quant à elles, les batteuses ont longtemps été totalement sous-représentées. La pionnière d’entre elles, Viola Smith, aujourd’hui âgée de 108 ans (!), a dû se sentir bien seule lorsqu’elle se produisait dans les années 1930-1940 dans un milieu de musiciens de jazz archi-macho, trusté par les mâles.

Continuer “Le club du samedi soir #15 : Who Says Girls Can’t Drum ? (partie 1)”

Catégories playlistÉtiquettes , ,

SECTION26 NEWS#8 : 08.2020

Playlist section26 Août 2020

Une année pas comme les autres et un été étrange donneront forcément une rentrée décalée. À l’heure où nous n’avons toujours pas vraiment de nouvelles précises quand à la réouverture des salles de concert et des clubs, exsangues pour la plupart, les sorties se réveillent en douceur, les nouveautés pointent le bout de leur nez. Voici notre moisson aoûtienne, en priant pour que ce gouvernement se réveille enfin et que des mesures soient dictées. Achetez des disques pour le moment, les disquaires indépendants n’attendent que vous. (TS)

Playlist disponible en cliquant juste ici sur YouTube, Deezer et Spotify.

Continuer “SECTION26 NEWS#8 : 08.2020”

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

Machines Hors Série #3: Demander un Delay

King Tubby
King Tubby

Le rôle du studio a très vite évolué avec l’apparition de la musique enregistrée. D’un lieu conçu pour capter le mieux possible des instruments acoustiques, il est très vite devenu un outil à part entière pour magnifier le son et créer des textures impossibles autrement. D’un témoignage au plus proche de l’interprétation, l’enregistrement est devenu une œuvre à part entière avec sa propre dynamique. Les effets ont donc connu, à partir des années cinquante/soixante une trajectoire similaire, cherchant d’abord à imiter le réel puis à ouvrir le champ des possibles. Le delay est, avec la réverbération, l’un des effets les plus présents dans la musique populaire des cinquante dernières années. Inspiré d’un phénomène physique connu (1), l’écho que nous rencontrons à la montagne quand nous crions, l’homme a bien sûr cherché à reproduire ce phénomène à l’enregistrement. Ainsi, de nombreuses catégories de delay sont apparues en fonction des évolutions technologiques, mais aucune n’a réellement disparu, car chacune a sa propre couleur. Continuer “Machines Hors Série #3: Demander un Delay”

Catégories mixtapeÉtiquettes , , ,

Le club du samedi soir #13 : Chaleur

Anna HB
Linogravure : Anna HB

“Il fait chaud” est sûrement la phrase que j’ai le plus entendu, mais aussi celle que j’ai le plus dit ces dernières semaines. Voilà donc une playlist compilée dans la chaleur du mois d’août, remplie de morceaux qui selon moi, se lient plutôt bien à la torpeur estivale.
Bien sûr, c’est très subjectif, mais peut être trouverez vous aussi les reverbes à ressort de Joe Meek rafraîchissantes, ou que la bossa Nova d’Antonio Carlos Jobim fait rêver à des cocktails glacés, ou encore que les Electric Prunes vous rappelleront ces nuits d’orages réconfortantes.
Sinon, vous pouvez toujours vous amusez à danser un slow transpirant sur du Roy Orbison, ou de danser sur le tube d’été de Todd Rundgren, ça ne fait jamais de mal. Et si la danse n’est pas votre dada, avec une bière ou une limonade, ça devrait être une bande-son adéquate.

Continuer “Le club du samedi soir #13 : Chaleur”

Catégories mixtapeÉtiquettes , , ,

Le club du samedi soir #12, Peintres, peintures & musiciens

Beauford Delaney⁠,Marian Anderson (détail), 1965.
Beauford Delaney⁠, Marian Anderson (détail), 1965.

Si c’est le regardeur qui fait le tableau comme l’a dit Duchamp, est-ce l’écouteur qui fait la musique ? Et que se passe-t-il lorsque le musicien se fait regardeur ? Se demande-t-il si la trame nue de la toile est le silence du peintre ? Est-il ébloui de trouver en lui un alter ego troublant ? Se demande-t-il si la surface vide encore à naître est l’écho parfait des moindres bruissements du monde muet qui soudain se fait mélodie dans l’espace de son désir de créer ? Mon postulat éthologique d’une liaison inévitable entre ces deux espèces d’êtres, soit peintre et soit musicien, comporte une liste interminable d’exemples sous forme d’amitiés indéfectibles et d’œuvres jumelles. Qu’il s’agisse de liaisons créatives imaginaires ou non entre maîtres réels ou rêvés et élèves plus ou moins disciplinés. De Frédéric Chopin et Eugène Delacroix à Pierre Boulez et Paul Klee, en passant par Debussy et Claude Monet… mais particulièrement, puisque c’est l’image qui vous regarde ici, à travers les yeux de la contralto Marian Anderson peints par Beauford Delaney, qui par son portrait célébra celle qui fut la première femme africaine-américaine à chanter au Metropolitan Opera à New York. En ce qui concerne le champ pop moderne, ce lien créatif oculo-auditif n’est pas en reste non plus. Et cette playlist en est une tentative de démonstration pleine de bonne et mauvaise foi qui ne tient qu’à ma volonté de faire tenir ma propre vision. Écoutez donc et fermez un peu les yeux pour voir ! Continuer “Le club du samedi soir #12, Peintres, peintures & musiciens”

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , ,

À la recherche du poptimisme

Frank Zappa

Les journalistes de rock sont des gens incapables d’écrire qui interviewent des gens incapables de parler pour des gens incapables de lire” avait dit un jour Frank Zappa. Cette phrase prend un sens particulier dans le contexte actuel. Si le journalisme musical a accompagné pendant de nombreuses années la pop en témoignant sur son époque, il semble aujourd’hui être dans une phase de transition (si on est gentil) voir amener à disparaître (si on est pessimiste). Pendant longtemps, en plus d’être un observateur, un des rôles du critique était d’être un guide d’achats. Cette fonction n’a plus lieu d’être en 2020 tant la musique est facilement accessible avant d’éventuellement l’acheter (autre geste déclinant). Ce questionnement s’ajoute à un autre : le poptimisme. Au cœur de la critique des objets culturels (cinéma, musique, littérature…), cette approche influence la manière dont nous percevons les œuvres. Le poptimisme est un vrai trait de notre époque. S’opposant au rockisme, elle influe les sujets et leurs traitements, définissant les contours de la critique en 2020. La récente liste des meilleurs albums de la décennie du vénérable site Pitchfork en est une éclatante démonstration tant elle diffère de l’occurrence précédente. Le concept est pourtant assez ancien, de même que le débat autour. Peut-être surtout cantonné à la sphère anglophone, à notre tour de mettre une pièce dans la machine et voir ce qu’il en sort. Continuer “À la recherche du poptimisme”

Catégories playlistÉtiquettes , ,

SECTION26 NEWS#7 : 07.2020

Chaque fin de mois depuis janvier, nos rédacteurs piochent, parmi les nouvelles sorties, leurs coups de cœur personnels. Le résultat est souvent hétéroclite, à l’image de nos goûts. Ce mois-ci, et malgré notre dispersion aux quatre coins de la France – période estivale oblige –, une surprenante harmonie s’est observée dans nos choix : les titres s’enchaînent sans peine, formant l’une des plus jolies playlists que nous vous ayons jusqu’alors proposée. Et coup de chance : elle est à nouveau disponible pour écoute sur votre plateforme de streaming préférée. En vous souhaitant un bel été… (CG)

Playlist disponible également en cliquant juste ici sur Deezer et Spotify

Continuer “SECTION26 NEWS#7 : 07.2020”