Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , ,

La grande librairie – Anne Brontë, André Téchiné, Cathedral Bells

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Les sœurs Brontë d'André Téchiné  : Isabelle Huppert, Isabelle Adjani et Marie-France Pisier.
Les sœurs Brontë d’André Téchiné : Isabelle Huppert, Isabelle Adjani et Marie-France Pisier.

Si, pour diverses raisons, je ne mets plus un pied en librairie actuellement, la librairie vient jusqu’à moi. Cette librairie est de taille moyenne, a la peau blanche, des cheveux noirs bouclés et possède un délicieux profil. Et je ne sais comment ma bienfaitrice s’y prend, quel tour de magie elle connait pour s’arrêter à travers champs et dégoter un livre, chaque jour. De vieux bouquins épluchés, jaunis ou étonnamment frais encore, dénichés ça et là chez d’obscurs bouquinistes ou dans d’isolées boîtes à livres. Continuer la lecture de « La grande librairie – Anne Brontë, André Téchiné, Cathedral Bells »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , ,

L’école de la vie – Ryley Walker, Nathalie Quintane, Pascal Thomas

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Ryley Walker
Ryley Walker

Le printemps offre ses disques. Il y a plus de vingt ans, je quittais une mansarde haut perchée, rue de Rome à Marseille. Une rue morne et folle à la fois où on trouvait, en longeant des trottoirs particulièrement amochés, des magasins de fringues ignobles, de grandes tablées de bijoux fantaisies et le temple des instruments de musique inaccessibles : Scotto. Je rêvais dans les rues marseillaises avec Tara, une canadienne mélancolique au regard noir fusain. Continuer la lecture de « L’école de la vie – Ryley Walker, Nathalie Quintane, Pascal Thomas »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , ,

Le parfum – William T. Vollmann, The Durutti Column, Terrence Malick

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Vini Reilly / Durutti Column
Vini Reilly / Durutti Column

Je regardais, il y a peu, une braise en dehors du feu. C’était bien avant ces jours de printemps où l’air semble saturé de pollen et de tiédeur. Je regardais cette braise, éloignée de son foyer, continuer sa mission. Elle s’obstinait à se consumer, sans relâche. Continuer la lecture de « Le parfum – William T. Vollmann, The Durutti Column, Terrence Malick »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , ,

Sauvez Willie ! – Willie Dunn, Aurélien Bellanger, Kōji Wakamatsu

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Willie Dunn
Willie Dunn

L’arrivée timide du printemps rend d’humeur baroque, forcément. Mes choix de lectures, les disques écoutés ou les films vus semblent se soumettre à un désir de papillonner. L’art de papillonner, c’est une joie que l’on crayonne, avec vivacité, sur le papier peint crasseux d’une période décidément blindée de noirceur. On est en mode Soulages depuis trop longtemps. Il est vrai que l’on peut s’habituer au sombre comme lorsque l’on doit se déplacer dans une pièce plongée de nuit et que, peu à peu, certains détails apparaissent. Détails essentiels. Continuer la lecture de « Sauvez Willie ! – Willie Dunn, Aurélien Bellanger, Kōji Wakamatsu »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , , ,

L’Ivresse Vaine – Damien Jurado, Leslie Jamison, Michel Lang

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Damien Jurado
Damien Jurado

Il pense à lui chaque jour. Cette tristesse de perdre un ami. Un ami et un fou de l’éclairage musical, un mercenaire usant ses coudes, jour comme nuit, sur du zinc plus ou moins fameux. Saloperie de bouteille, d’ivresse. Saloperie d’alcoolisme. Richard Swift n’a jamais réellement dit adieu à Damien Jurado car Damien Jurado pense à lui chaque jour. Mais ce coma éthylique éternellement imposé n’offre que vide et absence. Il y avait déjà dans la voix de Jurado, ces petites miettes de fleur bleue créant les grandes interprétations et les vastes tristesses. Continuer la lecture de « L’Ivresse Vaine – Damien Jurado, Leslie Jamison, Michel Lang »

Catégories affichage libreÉtiquettes , ,

Orgueil et discrétion – Martin Amis, Alex Bleeker, Robert Mulligan

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Martin Amis
Martin Amis

Il y a quelques mois, comme cadeau de départ, une jeune femme m’offrait un présent inespéré : m’enfermer dans une citation. “Je suis un poète mais je ne veux pas être un poète pour d’autres. Je dévorerai mes propres poèmes et j’en vivrai.” Orgueil et arrogance, un simple résumé. Je fus comblé, mais pas que. Continuer la lecture de « Orgueil et discrétion – Martin Amis, Alex Bleeker, Robert Mulligan »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , , ,

Rendez-vous manqués – Lea Massari, Fabio Viscogliosi, Michel Leiris

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Léa Massari
Léa Massari

Elle a ce teint fauve des blés poussant à l’abri de la lumière. Cette peau brune comme empêchée de soleil. Elle est radieuse mais porte un mascara lourd de désillusion. Elle joue la joie comme la tristesse. Sa voix enroule des lettres merveilleuses. On ne l’écoute pas – on brûle de l’entendre. J’ai voulu tout revoir, dernièrement, de Lea Massari. Cette splendeur, cette fleur poudrée de sel nocturne, cette actrice incroyable. Je citerai donc, à la va vite, quelques films…L’Avventura, Les Choses de la Vie, Les Rendez-vous d’Anna. Continuer la lecture de « Rendez-vous manqués – Lea Massari, Fabio Viscogliosi, Michel Leiris »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , , , ,

The Wild Kindness – Joseph Ponthus, Bill Callahan, Will Oldham & Cassie Berman, François Truffaut

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Pok Pok
Pok Pok / Photo : Facebook Joseph Ponthus

J’ai reconnu, tout de suite, dans ton regard bleu – le tourment. Ça brûle, parfois, ce type de regard, cela reste. Et je ne l’oublierai jamais. Tu es donc parti. Aujourd’hui, je me suis baladé au bord de la mer, en Bretagne. Certains oiseaux commencent leur migration, la marée amène ses couleurs mélancoliques – gris ardoise, bleu roi, vert d’eau, beige lessivé et autre corail. Ici, il y a des arbres remarquables, pluri-centenaire, qui nous rappellent que nous ne sommes que de passage. Mais c’est trop violent cette brièveté Joseph, vraiment. Continuer la lecture de « The Wild Kindness – Joseph Ponthus, Bill Callahan, Will Oldham & Cassie Berman, François Truffaut »