Catégories playlistÉtiquettes , ,

LA PLAYLIST DES NOUVEAUTÉS DE SEPTEMBRE 2022

Playlist du mois Section 26 septembre 2022

Etre constamment en alerte, c’est ce qui anime fatalement chacun de nous en ces temps obscurs. Nous y sommes condamnés, mais avons aussi loisir de transformer cet état en une veille musicale permanente, où la découverte chasserait l’anxiété. Cette rentrée, nos semaines sont remplies de musiques diverses et variées, nous vous les soumettons, en étant presque sûrs qu’un moment ou l’autre livrera ses vertus soignantes, son baume réconfortant, ou son énergie salutaire.

Écoutez cette playlist sur votre plateforme favorite : YouTube, Deezer, Spotify ou en version mixée sur Mixcloud. Et aussi, sur agnès b. radio.

NDLR : Les playlists Deezer et Spotify ne comportent pas l’intégralité des titres de cette sélection.

Continuer la lecture de « LA PLAYLIST DES NOUVEAUTÉS DE SEPTEMBRE 2022 »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Alex G, God Save The Animals (Domino)

Alex G God Save« Je travaille dur sur la musique, beaucoup moins sur ma personnalité » confiait Alex Giannascoli à Pitchfork dans l’une de ses dernières interviews. A presque 30 ans, le Philadelphien reste un garçon discret, peu enclin à mettre des mots sur sa musique ou à éclairer ses textes, ce dont se charge sa communauté qui, particulièrement assidue sur Youtube et Reddit, s’empresse de retranscrire et de disséquer les paroles de chaque inédit capturé sur scène. Comme Kurt Cobain qui, en 1993, déclarait sans scrupules que ses chansons n’avaient aucune signification, Giannascoli, interrogé sur le sens du titre de son dernier album, God Save the Animals, répond que non, il ne croit pas particulièrement en Dieu, n’aime pas les animaux plus que quiconque, mais a simplement éprouvé quelque-chose en combinant ces termes. Ce qui donne envie, pour une fois, de prendre son exemple et de se fier à l’impression spontanée plutôt qu’à l’interprétation, au ressenti comme seul guide d’écoute de cette nouvelle sortie.

Continuer la lecture de « Alex G, God Save The Animals (Domino) »

Catégories playlist

LA PLAYLIST DES NOUVEAUTÉS DE L’ÉTÉ 2022

playlist n

Embrasements et chaleurs extrêmes ont fait vaciller la plus belle saison dans un alarmisme terrifiant, nous donnant le sentiment d’être bien peu de choses face aux années à venir. Il nous reste pour notre part quelques bulles de fraîcheur et d’énergie à partager à travers cette sélection de 37 titres arrivés pendant l’été. Et non, nous ne l’avons pas (entièrement) passé à buller sur des serviettes de bain humides…

Écoutez cette playlist sur votre plateforme favorite : YouTube, Deezer, Spotify ou en version mixée sur Mixcloud. Et aussi, sur agnès b. radio.

NDLR : Les playlists Deezer et Spotify ne comportent pas l’intégralité des titres de cette sélection.

Continuer la lecture de « LA PLAYLIST DES NOUVEAUTÉS DE L’ÉTÉ 2022 »

Catégories stranger teensÉtiquettes , , , ,

Stranger Teens #23 : « Californication » par les Red Hot Chili Peppers

Tout l’été, les morceaux qui ont sauvé notre adolescence.

On est le 21 avril 2006, aux alentours de 8h30 dans la cour de mon collège de Haute-Savoie. J’ai 14 ans et ce matin-là, je suis surexcitée au moment de faire la bise à mes copines. Je leur raconte que la veille au soir, j’ai regardé en direct sur Canal+ un concert des Red Hot Chili Peppers à la Cigale. Attirée par la musique et les exclamations de mon père (toujours très expressif devant la télé), je m’étais timidement levée de mon lit pour le rejoindre au salon. Je n’avais vu que très peu de concerts, que ce soit en vrai ou à l’écran, et c’est avec une fascination immédiate et toute nouvelle pour moi que j’ai observé Anthony Kiedis, son look insensé, sa manière de bouger sur scène, puis John Frusciante, reprenant How Deep Is Your Love avec cette voix de fausset insoupçonnable. Continuer la lecture de « Stranger Teens #23 : « Californication » par les Red Hot Chili Peppers »

Catégories interviewÉtiquettes ,

Anton Newcombe : « Je ne suis pas une personne sentimentale. »

Anton Newcombe
Anton Newcombe – The Brian Jonestown Massacre  / Photo : Thomas Girard

Nous sommes en juin, dans la cour du Chabada d’Angers pour le festival Levitation France. Il est environ minuit, la deuxième soirée de concerts se termine lorsque je reçois la nouvelle par email : interview avec Anton Newcombe demain à 14h30, à prendre ou à laisser. L’emblématique leader de The Brian Jonestown Massacre vient tout juste de rendre réponse. Je m’en veux de ne pas avoir anticipé, d’avoir mis de côté cette demande un peu ambitieuse lancée des semaines plus tôt ; évidemment que ça se passe comme ça avec Anton Newcombe, la veille à minuit. Difficile de résumer en quelques lignes ce que représente The Brian Jonestown Massacre pour tous ceux qui, ce soir-là, portent au poignet le bracelet d’un festival comme celui-ci ; pour la plupart des amateurs de rock indépendant rencontrés au cours de ma vie d’adulte d’ailleurs. Anton Newcombe, c’est le seul membre permanent depuis 1990, et celui sur qui tout repose depuis le départ de l’autre esprit du groupe, Matt Hollywood, il y a vingt ans. C’est celui qui parle de son dix-neuvième album l’après-midi et chante les titres des deux prochains à venir le soir, en vociférant, fidèle à la réputation explosive que Dig! lui a forgée au début des années 2000 : « J’en ai rien à foutre que vous ne connaissiez pas ces chansons, moi je sais ce qu’elles valent ». Anton Newcombe, c’est bien plus que tout ça, alors ma réponse ne s’est pas faite attendre : « 14h30, c’est ok pour moi ».  Continuer la lecture de « Anton Newcombe : « Je ne suis pas une personne sentimentale. » »

Catégories playlistÉtiquettes , ,

LA PLAYLIST DES NOUVEAUTÉS DE JUIN 2022

Si cette nouvelle moisson de nouveautés démarre sur un nuage de douceur et s’épanouit dans la tendresse d’une pop mâtinée de soul, il ne faut jamais se laisser bercer inconsciemment sans s’attendre à d’autres émotions. Un orage post punk pourrait bien vous détourner de cette pause alanguie. Comme chaque mois, le choix de la rédaction présente toutes ses variations topographiques, ses virages bruts, mais il reste toujours deux heures de pop moderne dans le sens le plus éclectique du terme.

Écoutez cette playlist sur votre plateforme favorite : YouTube, Deezer, Spotify ou en version mixée sur Mixcloud. Et aussi, sur agnès b. radio.

NDLR : Les playlists Deezer et Spotify ne comportent pas l’intégralité des titres de cette sélection.

Continuer la lecture de « LA PLAYLIST DES NOUVEAUTÉS DE JUIN 2022 »

Catégories interviewÉtiquettes , , , , ,

DIIV : dix ans déjà

« Oshin » fête ses 10 ans aujourd’hui avec une réédition chez Captured Tracks

DIIV
DIIV, de gauche à droite : Zachary Cole Smith, Ben Newman, Andrew Bailey, Colin Caulfield / Photo : Yuki Kikuchi

Captured Tracks propose aujourd’hui une réédition deluxe d’Oshin, le premier album de l’un des groupes les plus emblématiques de son roster, DIIV. En 2012, l’influent label new-yorkais — grâce auquel nous avions déjà découvert Beach Fossils ou Wild Nothing — en faisait les nouvelles coqueluches du rock indé. Dix ans et deux albums plus tard (Is The Is Are en 2016 et Deceiver en 2019), Zachary Cole Smith et sa bande sont toujours aussi attendus, et c’est avec une pointe de soulagement que nous avons appris, au fil de cette conversation partagée à Lyon en mai dernier, que leur quatrième effort ne devrait plus trop tarder. Quelques heures avant leur concert au Ninkasi Gerland et dans un échange plus proche du bavardage que de l’interview, trois des quatre membres ont laissé s’échapper, entre les lignes, quelques indices sur ce qui nous attend…  Continuer la lecture de « DIIV : dix ans déjà »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

The Great Escape Festival à Brighton : compte-rendu et coups de cœur

Du 12 au 14 mai dernier se tenait à Brighton The Great Escape, the festival for new music qui réunit chaque année près de 500 groupes et musiciens émergents, mais aussi tout un réseau de professionnels venus dénicher leurs prochains protégés. Comment aligner tant de concerts en trois jours ? En mobilisant la trentaine de salles et pubs de la ville, une partie des galets de la plage, et en limitant les sets à une demi-heure. Illusoire en revanche d’imaginer en voir ne serait-ce qu’un dixième : plusieurs performances se produisent en même temps, et les trajets à pied d’une venue à l’autre, souvent assortis de files d’attente plus ou moins prévisibles obligent à faire des choix. 

Continuer la lecture de « The Great Escape Festival à Brighton : compte-rendu et coups de cœur »