Catégories festivalsÉtiquettes , , , , ,

FAME 2021 : “Crock Of Gold, A Few Rounds With Shane MacGowan” de Julien Temple

Dans la sélection en ligne du festival, un bouleversant récit chronologique de la vie fracassée du leader des Pogues.

"Crock Of Gold, A Few Rounds With Shane Mac Gowan" de Julien Temple
“Crock Of Gold, A Few Rounds With Shane Mac Gowan” de Julien Temple

L’homme est un sujet idéal. Le mythe est un piège. Pour Julian Temple, il n’a donc sans doute pas été totalement aisé de concevoir ce récit filmé des boires et des déboires de l’ex-leader des Pogues. Shane MacGowan a lui-même tout fait, ou tout laissé faire plutôt, à certaines périodes clefs de son existence pour finir par être réduit à la dimension schématique et limitée d’un cartoon. Comme pour Polnareff, les déclinaisons d’un logo – stylisé sous forme de quelques accessoires pourrait amplement suffire à entretenir l’illusion visuelle d’une présence et les souvenirs lointains d’une grandeur passée : une paire de Wayfarer bien accrochée sur des oreilles surdimensionnées, une dentition poreuse dont s’échappe un ricanement aussi célèbre qu’inarticulé, cette onomatopée impossible à retranscrire, quelque part entre les soubresauts d’une boite d’écrou mal secouée et le chuintement bien imbibé d’un dernier souffle. Continuer la lecture de « FAME 2021 : “Crock Of Gold, A Few Rounds With Shane MacGowan” de Julien Temple »

Catégories festivalsÉtiquettes , , ,

FAME 2021 : “Sisters With Transistors” de Lisa Rovner

Dans la sélection en ligne du festival, un vibrant hommage aux pionnières des musiques électroniques.

"Sisters With Transistors" de Lisa Rovner
“Sisters With Transistors” de Lisa Rovner

Le texte lu par Laurie Anderson en ouverture du documentaire Sisters with Transistors pourrait faire figure d’énoncé programmatique conférant au film sa portée et cohérence politiques : « L’histoire des femmes est une histoire de silence, mais aussi dans le même temps celle de la manière dont on peut briser ce silence. » Un fil directeur qui ambitionne de réinterroger l’histoire des musiques électroniques du point de vue d’un questionnement sur le genre donc – et plus précisément de celui de l’invisibilisation et marginalisation des femmes au sein d’un certain récit canonisé par une histoire « officielle ». Continuer la lecture de « FAME 2021 : “Sisters With Transistors” de Lisa Rovner »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , , ,

FAME 2021 : “In a Silent Way” de Gwenaël Breës

Dans la sélection en ligne du festival, un documentaire évoquant Mark Hollis après Talk Talk.

"In A Silent Way" de Gwenaël Breës
“In A Silent Way” de Gwenaël Breës

Lorsque Gwenaël Breës s’est lancé dans la production de ce superbe In a Silent Way, Mark Hollis était encore vivant. À l’époque, le documentariste belge avait pour projet d’explorer la genèse de Spirit of Eden, album génial et grand virage artistique de 1988 qui avait précipité l’œuvre de Talk Talk dans une mue aussi spectaculaire que problématique, commercialement parlant. Continuer la lecture de « FAME 2021 : “In a Silent Way” de Gwenaël Breës »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , ,

Musical Ecran 2020 : “A Bright Light, Karen and the Process” d’Emmanuelle Antille

Karen Dalton
“A Bright Light, Karen and The Process” d’Emmanuelle Antille

Musical Ecran BordeauxDisparue en 1993, dans sa maison de Woodstock et dans l’anonymat le plus complet, Karen Dalton n’aura finalement laissé qu’une très maigre discographie, puisque celle-ci ne comprend que deux albums officiels, It’s So Hard to Tell Who’s Going to Love You the Best (1969), son chef-d’œuvre, In My Own Time (1971), un disque plus inégal (même s’il contient la meilleure version connue du classique folk Katie Cruel), ainsi qu’une poignée de home recordings, sortis après sa mort et de plus ou moins bonne qualité. Pourtant, si modeste qu’elle soit, cette discographie aura suffi à transmettre l’essentiel, c’est-à-dire l’empreinte d’une voix unique, que beaucoup ont comparée à celle de Billie Holiday et qui, abîmée par l’alcool, les drogues et la vie, donne souvent le sentiment d’avoir affaire à une vieille âme ayant traversé les âges pour s’échouer dans une époque où elle n’aura, in fine, jamais vraiment réussi à trouver sa place.

Continuer la lecture de « Musical Ecran 2020 : “A Bright Light, Karen and the Process” d’Emmanuelle Antille »

Catégories festivalsÉtiquettes , ,

Musical Ecran 2020 : “Witch – We Intend To Cause Havoc” de Gio Arlotta

Witch - We Intend To Cause Havoc
Witch – We Intend To Cause Havoc

Vous avez peut-être apprécié à leur juste valeur les documentaires Benda Bilili ! de Renaud Barret et Florent de La Tullaye puis Sugar Man de feu Malik Bendjelloul sortis sur les écrans français en 2010 et 2012 ? Vous aimez la musique de la “British invasion” comme celle de leurs héritiers psychédéliques américains célébrés par les compilations Nuggets ? Les noms d’Amadou & Mariam évoquaient pour vous une ambiance festive avant que l’infernal Matthieu Chedid ne vienne tremper sa nouille dans le mafé alors que celui de Jacco Gardner vous fait dresser l’oreille ? Alors le documentaire We Intend To Cause Havoc ! réalisé par Gio Arlotta, a priori modèle du genre bien de son temps, saura retenir votre attention. Continuer la lecture de « Musical Ecran 2020 : “Witch – We Intend To Cause Havoc” de Gio Arlotta »

Catégories festivalsÉtiquettes , , ,

Musical Ecran 2020 : “French Game” de Jean-François Tatin

Assassin et NTM
Assassin et NTM

musical écran 2020Le rap français est en pleine séquence #BalanceTonRappeur avec des accusations contre Moha La Squale et Roméo Elvis, qui ne doivent pas faire oublier a contrario que Patrick Bruel et Luc Besson sont toujours considérés parmi le grand public comme respectables. Prolongement de la websérie documentaire Touche française de Jean-François Tatin écrite avec le multi-talentueux Guillaume Fédou (chanteur, journaliste et auteur), les 11 épisodes d’une durée de 5 à 7 minutes de French Game convoquent le renfort éditorial d’Azzedine Fall, ancien rédacteur en chef musique des Inrocks devenu juste après pour un temps directeur artistique d’une grosse maison de disques française, et de la voix off de Sophie Marchand de Radio Nova, en revenant sur autant de titres sortis entre 1990 et 2016, considérés ici comme emblématiques de leur époque. Bien sûr, il y avait déjà du rap en France avant 1990, mais minoritaire et quasiment invisible au niveau médiatique hors le magazine Actuel et sa Radio Nova autorisée en 1981. Les années 1990 vont consacrer l’hexagone comme le second marché du rap après les États-Unis. Pour une fois que la France n’est pas à la traine… Une situation somme toute surprenante que Tatin, Fall et Fédou ne se proposent pas d’éclaircir, et ne comptez pas sur moi non plus pour me lancer ici dans une telle entreprise. Continuer la lecture de « Musical Ecran 2020 : “French Game” de Jean-François Tatin »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , ,

Musical Ecran 2020 : “I want my MTV” de Tyler Measom et Patrick Waldrop

I want my MTV
I want my MTV

Musical Ecran BordeauxA moins d’être né aux États-Unis dans les années 70 ou d’être fan de Dire Straits, la phrase I Want My MTV ne vous dira rien. C’est le slogan de la première campagne de publicité virale, orchestrée par une bande de passionnés de rock et de télévision, qui décidèrent à la fin des 70s que la musique ne se devait plus uniquement d’être écoutée mais également vue. C’est aussi le titre du documentaire réalisé par Tyler Measom et Patrick Waldrop qui retrace la naissance de la chaîne, depuis le premier «videoclip» jamais réalisé, (Mike Nesmith, ex-Monkees) jusqu’à la création de The Real World, première émission de télé-réalité non-scriptée sur un groupe de jeunes gens vivant ensemble dans une maison. Continuer la lecture de « Musical Ecran 2020 : “I want my MTV” de Tyler Measom et Patrick Waldrop »

Catégories festivalsÉtiquettes , ,

Musical Ecran 2020 : “Rise of the synths” de Ivan Castell

"Rise of the synths" de Ivan Castell
“Rise of the synths” de Ivan Castell

musical écranSoit vous saisissez immédiatement tout ce qu’englobe le terme justement synthétique de “synthwave” et vous vous réjouirez d’apprendre qu’un jeune réalisateur espagnol s’est efforcé d’en retracer les contours. Soit vous avez connu de près ou de loin les années 1980 et vous serez curieux d’apprendre qu’elles n’en finissent plus de fasciner les plus jeunes générations sous forme d’internationale underground favorisée par internet et les réseaux sociaux. Continuer la lecture de « Musical Ecran 2020 : “Rise of the synths” de Ivan Castell »