Catégories sériesÉtiquettes , , ,

12. Désirade

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

Désirade, tu as surgi dans cette vie pesante, et voilà que mon cœur m’a semblé – comme par magie – si léger. Tu m’as amené haut, très haut, comme rarement je l’ai été. Rien que d’écrire ton nom – Désirade –, rien que de le dire – Désirade –, et voilà que je sens que les possibilités d’une vie plus humaine sont à ma portée. Qu’est-ce que je te trouve belle Désirade. Il y a cette voix, si douce, si empreinte de sensibilité qui chante ces paroles – ambiguës –, ces paroles qui questionnent et se répondent. Continuer la lecture de « 12. Désirade »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

11. Mauvais Départ

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)


« Cow-boy retire ton chapeau oh-oh-oh » entonne quelque part un Rémy Poncet hâbleur à l’oreille du taciturne Stéphane “Thousand” Milochevitch. C’est l’une des répliques d’Une Rose est une rose, tir croisé jubilatoire, insolente pleine lucarne et climax (anti) romantique de cette nouvelle collection de chansons. Continuer la lecture de « 11. Mauvais Départ »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

10. Une rose est une rose (feat. Thousand)

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

Pépite de deux minutes et vingt secondes lovée dans le dernier quart de l’album de Chevalrex, cette petite chose qui galope, manches de guitares au vent, vaut bien sûr par l’apparition surprise de Thousand – il faudrait redire « cette voix ! » à chacune de ses sorties – éloigné de son univers crypté et cabossé (Le tunnel végétal en 2019, et Au paradis, l’année dernière). La confrontation amicale qui en résulte installe Stéphane Milochevitch dans une sorte d’ouate accueillante dans laquelle il va fredonner et échanger avec la voix tendre du propriétaire des lieux, Rémi Poncet, une sorte de buddy movie de poche. Continuer la lecture de « 10. Une rose est une rose (feat. Thousand) »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

09. Dis À Ton Mec

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

Avec moi, c’est toujours la même histoire. Enfin presque. C’est presque toujours la même histoire, donc. Tout commence par des images. Des images que suscitent la chanson, les arrangements, le tempo, quelques mots qui s’échappent du texte. Et il n’a pas fallu beaucoup de temps pour qu’ici, elles se bousculent… Alors, c’est une photo magnifique de Bruce Davidson, ce couple de Brooklyn réuni autour d’un distributeur de cigarettes ; c’est le bar tenu par Tom Waits dans Rumble Fish, au moment même où l’on comprend que Smokey a piqué Patty à Rusty ; c’est bizarrement plus l’Amérique d’Eggleston que la France de Doisneau – les couleurs comme pastel qui l’emportent –, mais c’est plus logiquement la fête du Grand Meaulnes qu’une de celles organisée par GatsbyContinuer la lecture de « 09. Dis À Ton Mec »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

08. L’endroit d’où je parle

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

« … la voix pourrait être l’équivalent de ce que la personne a de plus caché et de plus vrai. »
Italo Calvino, Sous le soleil jaguar

La direction prise par la voix de Rémy Poncet alias Chevalrex sort de l’ordinaire et convoque par la lente pulsation, la prosodie fine et la poésie du quotidien des Etienne Daho, Dominique A ou Bertrand Burgalat. Avec une mélodie estompée par une succession de noires, Rémy Poncet affirme d’une voix douce une mélodie solitaire et intimiste non résolue… Continuer la lecture de « 08. L’endroit d’où je parle »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

07. Monarchie

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

A la fin tu es las de ce monde ancien.

Parce que,

tu le sais,

tout finit.

Continuer la lecture de « 07. Monarchie »

Catégories coverÉtiquettes , , , , ,

Amour Courtois reprend “Souvenir Glacé” de Testpattern (inédit)

Artwork : François Dejoie / Photographie : Aurore Bagarry / Traduction obi : Kumi – solo – Okamoto

Je me souviens de la première fois que j’ai écouté une chanson de Joseph Sainderichin. C’était à l’occasion du premier et (pour l’instant) unique concert organisé par Section 26. Le jeune homme, sous le nom de Suoni Sognati, avait pour délicate mission d’assurer la première partie d’une performance mémorable de Jorge Elbrecht au Zorba. Dans la chaleur caniculaire de ce mois de juin 2019 à peine tempérée par la moiteur de la cave dans laquelle il s’est produit, il me reste le souvenir diffus d’une adaptation de La Ballade des dames du temps jadis de François Villon, et surtout d’un univers et d’un courage singuliers. Pour résumer les enjeux, on sentait davantage d’aspirations poétiques qu’un désir de coolitude, ce qui est forcément bon signe. Depuis, le même Joseph, toujours seul mais désormais derrière le nom d’Amour Courtois, ne cesse de m’impressionner.

Continuer la lecture de « Amour Courtois reprend “Souvenir Glacé” de Testpattern (inédit) »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

05. Ophélie / 06. Ophélie suite

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

C’est une « ghost track » qui porterait bien son nom, mais qu’on n’aurait pas voulu reléguer en dernière place dans un jeu un peu artificiel avec l’auditeur. Ophélie est un morceau caché qui ne se cache pas, que Chevalrex expose comme une cicatrice. Une chanson fantôme de fantôme (« Sans Ophélie quel est mon nom ? »). La guitare classique y entre dans l’espace comme des musiciens qui se tiendraient hors champ d’un plan-séquence au milieu d’une clairière (où l’on entend les oiseaux, le vent, la rivière). Continuer la lecture de « 05. Ophélie / 06. Ophélie suite »