Catégories sériesÉtiquettes , , , , ,

New Order (A Life), #1

Ou comment la musique de New Order infuse dans nos vies.

Illustration : Robert Longo

Il ne s’agit pas tout à fait d’un billet d’humeur, mais plutôt de quelques images échappées d’un autre temps. C’est un rêve éveillé comme il en existe souvent en ces jours gris. C’est un rêve indifférent aux heures, marqué par l’empreinte d’une adolescence que l’on a longtemps crue oubliée.

C’est d’abord une forme tracée dans le sable, un triangle équilatéral, quelque chose d’approchant. Trois prénoms creusés dans la matière meuble. Deux plus un. Un prénom féminin, forcément, en son sommet.

Plus loin, des corps adolescents accompagnent le rythme de la musique, brouillé par les rires, l’alcool aidant, déjà. Continuer la lecture de « New Order (A Life), #1 »

Catégories Le stream était presque parfaitÉtiquettes , ,

Pianosaurus, Groovy Neighborhood (New Rose, 1986)

Tout l’été, les albums qui ont échappé aux radars des plateformes de streaming.

Pianosaurus

Certains entendent le pratiquer, pour mieux le maîtriser. Quitte, sur la foi d’une virtuosité durement acquise autant que fièrement revendiquée, à l’asservir à de sombres desseins, souvent onanistes (Joe Satriani, retire tes mains de tes poches !). De plus humbles, sans pour autant que leurs intentions soient moins respectueuses ou louables, s’appliquent à le maltraiter, à lui ouvrir le ventre pour mieux le faire chanter, et tant pis s’il rend l’âme. Puis il y a ceux, missionnaires lambda, qui se contentent d’en jouer, pour mieux en jouir. Plus loin, si on s’autorise à pousser le bouchon, à taquiner les mots comme d’autre le goujon ou leur instrument (puisque c’est bien de ça dont il s’agit, mais dans la sphère strictement musicale), il y a la catégorie qui a décidé de s’en jouer, et advienne que pourra. Comme tout cela est très sérieux, étayons en convoquant John Cage qui, entre deux pianos préparés, n’a jamais caché une certaine affection pour les toys en tous genres. Enfin, dans d’ultimes retranchements, se trouve une communauté pour qui Eden rime avec Kindergarten et qui n’a rien trouvé mieux que d’instrumentaliser ses jouets pour faire revenir de loin une musique oscillant entre babillements bambins et cri primal – à quelques encablures de Janov, on considèrera que le Neil Jung sous vocoder de Trans (1982) est une (sublime) entité à part. Continuer la lecture de « Pianosaurus, Groovy Neighborhood (New Rose, 1986) »

Catégories 45 tours de confinementÉtiquettes , , , , ,

#43 : J.C. Brouchard with Biff Bang Pow !, Someone Stole My Wheels (Creation, 1986)

Biff Bang Pow !
Biff Bang Pow !, pas la cinquième roue du carrosse Creation.

Il fait super beau, pourquoi j’irai à Reims alors qu’on a l’occasion d’aller au Touquet ? Elle n’en démord pas. A peine si je tente un tantinet d’argumenter, puis cède. Ça tenait de la gageure de lui résister. Et nous voilà partis direction la côte d’Opale dans la R5 bleue en faisant attention à ne pas croiser le camion qui a fauché Coluche deux jours plus tôt. Le soir je noie mon amertume dans un bar à buts qui retransmet Brésil-France. Peut-être qu’au moment même où à Guadalajara Bats stoppait le tir au but de Zico, à la MJC Claudel de Reims le groupe entamait une reprise du Outdoor Miner de Wire ? Je n’ai jamais su. Nous sommes le 21 juin 1986 et j’ai tout juste vingt ans. C’est la Fête de la Musique et la France de Platini accède aux demi-finales de la Coupe du Monde en sortant le Brésil de Sócrates. C’est bien. Mais je viens de rater le premier concert de Felt en France – et chacun sait qu’ils ne furent pas nombreux. Continuer la lecture de « #43 : J.C. Brouchard with Biff Bang Pow !, Someone Stole My Wheels (Creation, 1986) »

Catégories 45 tours de confinementÉtiquettes , , , ,

#20 : The Wedding Present, You Should Always Keep In Touch With Your Friends (Reception, 1986)

Chers,

Christophe C., Laurent M., Marcos M., Laurence C., Jean-Philippe B., Karine M., Cathy D., Patrice C., Sylvie M., André D., Marie D., Christophe et Nathou B., Cyril C., Marie M., Stéphane A., Christophe P., Karine L., Olivier M., Joris C., Stéphane T., Bérengère L., Marie D., Emmanuelle S., Marianne L., Trufo, Sylvie B., Anne P., Marie-Laure L., Philippe T., Pascal S., Seb D., Fred B., Nicolas G., Christian M., Franck L., Frédérique C., Anna D., Mark R., Marc M., Virginie A., Philippe T., Khalid M., Catherine B., Jean-Sébastien C., Christian B., Serge K., Franck L., Jean-Baptiste M., Chloé L., Eric B., Yohan L., Aurélie A., Loïc W., Nicolas M., Valentine H., Jérôme R., Aurélie D., Lionel J., Julien W., Thomas S., Tariq T., Florence A., Viviana A., Thomas B., Alexandra F., Nicolas P., François G., Anne M., Jack B., Gérard B., Fabienne B., Marianne S., Camille J., Chan C., Arnaud V., Alex A., Emmanuelle P., Sébastien G., Christophe G., Uwe G., Jean-Daniel D., Pascal B., Olo D., Charlotte S., Catherine G., Roland T., Jean-Charles C., Wissam C., Joana H., Khalil J., Kris H., Stan B., Sam D., Frédéric B., Le Groupe Tzigane Vortex, Robert W., Karine V., Jean-Louis G., Pierre L., Alain G., Cynthia D., Marie-Pierre C., Nicholas C., Béa H., Eric F., Frédéric M., Hocine C., Laeticia T., Cyril D., Tony A., Continuer la lecture de « #20 : The Wedding Present, You Should Always Keep In Touch With Your Friends (Reception, 1986) »