Catégories stranger teensÉtiquettes , , , , , , , ,

Stranger Teens #41 / Guest : Calvin Keller (Sinaïve)

Tout l’été, les morceaux qui ont sauvé notre adolescence.

Morrissey / Photo : Richard Bellia

Longtemps je me suis levé de bonne heure. Bien sûr je me souviens de ma naissance musicale, quelque part entre 2000 et 2002 à une époque de ma vie sans besoin particulier (ma naissance clinique quant à elle ne remonte qu’en 1995) si ce n’est d’être le meilleur footballeur de ce village paumé du sud de la Moselle où j’ai grandi. Avec le capital culturel ma foi conséquent de mes parents (à défaut d’y vivre, dans une capitale culturelle), je suis l’enfant d’une génération MitterrandInrocksLibé ayant accès à des disques, des livres & des VHS dont cette étrange chose appelée The Smiths : The Complete Picture. Continuer la lecture de « Stranger Teens #41 / Guest : Calvin Keller (Sinaïve) »

Catégories avant-première, borne d'écouteÉtiquettes , , , , ,

Le nouveau 4 titres de Sinaïve en écoute exclusive

Septembre 2021. Pour mes premiers concerts “officiels” après deux ans de coupure sanitaire, je ramène ma ganache au Pop-Up du Label, à deux pas de Bastille. Je ne me souviens pas avoir passé un portail d’instance à la World Of Warcraft ou être monté dans une DeLorean DMC-12, mais j’ai pourtant été téléporté quelque part dans un squat Londonien en 1987. C’est l’impression dégagée lorsque ce trésor trop bien caché qu’est Sinaïve s’est pointé sur cette petite scène, théâtre d’un mysticisme dont eux seuls ont le secret. Deux jours plus tard, c’est à l’International que je tends l’autre joue, une nouvelle claque sonore m’envoyant au Septième Ciel. Un Septième Ciel dont Super 45T doit sûrement être la bande-sonore. Continuer la lecture de « Le nouveau 4 titres de Sinaïve en écoute exclusive »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , , , ,

Double miracle

« Aucunes funérailles à l’horizon », représentation scénique éphémère issue des « Années Lithium »

Michel Cloup et Pascal Bouaziz / Photo : Emmanuel Plane
Michel Cloup et Pascal Bouaziz / Photo : Emmanuel Plane

En 2022, des miracles ont encore lieu dans les chapelles. J’en ai été témoin d’un, samedi soir, à Metz.

En pénétrant dans la cour de la chapelle des Trinitaires, au moment où les balances viennent de commencer, j’ai la surprise d’entendre les premiers accords de Heaven Boulevard, un extrait du deuxième album de Diabologum lors duquel les noms de célébrités décédées sont énumérées. Depuis quand n’ai je pas réécouté Heaven Boulevard ? Certainement depuis la dernière fois où j’ai vu Diabologum – première mouture – en concert, ce qui me renvoie aux Herbiers, espace d’Herbauges, en 1994. Continuer la lecture de « Double miracle »

Catégories borne d'écouteÉtiquettes , ,

« Trash mental », un morceau inédit signé Sinaïve

Sinaïve n’attendait que ça, le moment de revenir à la vie sur scène et donner chair à leurs musiques. Elles ont besoin d’espace, de temps, de volume. Les concerts du groupe démarrent toujours de façon étrange, on se demande comment les choses vont tourner, comment les éléments vont se mettre en place, toujours à la recherche d’un point de bascule à partir duquel le groupe va entrer en phase et tout emporter sur son passage. Parfois, il suffit d’un détail, un chant qui pointe dans le bruit et dont on comprend une bribe de texte, parfois une basse qui va capter la pulsation juste et entraîner le mouvement, parfois un synthé… Armés de leur nouvelles plages incroyables dont ce Trash Mental qui joue avec les souvenirs d’une autre vie (Sit on it mother !), ils vont tenter de faire chavirer le cœur de nouveaux convertis.


Sinaïve joueront pour la première fois à Paris le mercredi 1er septembre au Pop-Up du Label en première partie de Pam Risourié et vendredi 3 septembre à l’International pour la soirée Buddy Records de rentrée aux côtés de Foune Curry et La Houle. Event ici.

Catégories coverÉtiquettes , , ,

Sinaïve reprend « Changer » de Stereolab (clip inédit)

La cassette de reprises réalisée pour le fanzine Langue Pendue comportait déjà en couverture cette figure de femme forte, béret sur la tête et cigare aux lèvres, sorte de Che Guevara au féminin comme si elle était réinventée par Guy Peellaert sur fond doré. L’engagement n’est pas chose vaine pour notre quatuor strasbourgeois préféré, qui illustre cette cover de StereolabChanger, tout est déjà dans le titre – par des images d’une salle de cinéma déserte et d’un pas de danse improvisé par des danseuses en tutu blanc sur le parvis de l’Opéra Garnier en grève. Poétique et percutant, à l’heure où la culture se meurt.

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Sinaïve, Dasein EP (Buddy records) / Reprise Party (Langue Pendue)

Dasein Sinaïve

Il y a bien longtemps, dans une très petite galaxie fort lointaine, nous nous battions, parfois à mains nues mais surtout verbalement, au sujet de l’usage de la langue française dans un contexte noisy pop. Nous hantions, faute de collectif, nos propres chapelles et le résultat fut que finalement, ce fut hors du bruit que les choses se sont jouées.

Trente ans plus tard, je me permets de reformuler un potentat.

Vous n’aviez jamais rêvé d’un groupe qui cristalliserait tous vos rêves d’adolescent mais en mieux, de voir la charge de l’intelligence défoncer, la serpe à la main, tous vos misérables renoncements ?

Continuer la lecture de « Sinaïve, Dasein EP (Buddy records) / Reprise Party (Langue Pendue) »

Catégories transmissionÉtiquettes , , , ,

TRANSMISSION #46 avec Sinaïve

Avec Sinaïve

Émission du 18 octobre 2020
Présentée par Thomas Schwoerer et Viktor Der Panini Joe.

Continuer la lecture de « TRANSMISSION #46 avec Sinaïve »

Catégories coverÉtiquettes , , , ,

Sinaïve reprend « Move On Up » de Curtis Mayfield… et le transforme en « Mont Olympe » (inédit)

« Homme, es-tu capable d’être juste ?
C’est une femme qui t’en fait la question. »
Je ne sais pas si j’ai tout bien compris de l’idée derrière le terme de « craduction » qui m’a été soufflé par l’admirable traductrice Fanny Quément, avec qui nous échangions autour de la traduction de textes de chanson, anglo-saxonnes notamment. Il s’agirait de partir du texte d’origine et de ne pas en tenir compte ou si peu, tout simplement. Quand j’ai eu la possibilité de discuter tranquillement avec Calvin du groupe Sinaïve, nous avons devisé sur la possible édition d’une cassette qui verrait le groupuscule strasbourgeois s’aventurer sur le terrain de l’album de reprises. En toute confiance vis-à-vis de l’agilité du groupe (j’ai écrit tout le bien que je pensais deux à trois reprises dans Section 26, ici, ici, et ), je ne m’attendais pas à les voir s’aventurer sur le champ miné de l’adaptation, plus périlleux dans le sens où il s’agit de traduire dans sa langue des idées, un style, une musicalité. Évidemment, avec toujours un coup d’avance, j’aurais dû le deviner, Sinaïve a enregistré ce déroutant Move On Up de Curtis Mayfield qui ainsi « craduit » devient Mont Olympe, soit un savant essai, croisement fou entre l’agilité féline du tube du compositeur américain et un texte brûlant d’Olympe de Gouges, femme politique sous la Révolution Française, ce qui, vu d’ici, ne devait pas être une mince affaire : elle finit guillotinée, comme beaucoup. Admirable, comme tous les pas de côté du jeune groupe de Strasbourg, quartier gare, dont on est les premiers groupies. La suite des surprises, reprises, sur une petite cassette en cours de fabrication, dont on reparlera sans doute.