Catégories disques rares et oubliésÉtiquettes , , , , , , , ,

Los Shain’s, El Ritmo de los Shain’s (Odeon) / Los Yetis, Los Yetis (Discos Fuentes)

Los Shain's / Los Yetis
Los Shain’s / Los Yetis

El Ritmo de Los Shain’s et Los Yetis, tous les deux sortis en 1966, témoignent de l’émergence du rock en Amérique du Sud et plus précisément ici au Pérou et en Colombie. Les deux disques, des premiers essais, constituent des jalons de l’éclosion du rock dans leurs pays respectifs. Los Shain’s naissent à Lima au Pérou en 1963 influencés initialement par des groupes britanniques comme les Shadows ou les Beatles, tandis que los Yetis démarrent à Medellín, deux ans plus tard. Les deux groupes appartiennent à cette génération née dans le sillon des Beatles. Si Elvis fut un détonateur du rock, les quatre Britanniques se révélèrent en être les missionnaires les plus zélés. À n’en pas douter, le groupe de Liverpool a essaimé les formations beat à travers le monde et notamment dans le monde hispanique. Continuer “Los Shain’s, El Ritmo de los Shain’s (Odeon) / Los Yetis, Los Yetis (Discos Fuentes)”

Catégories Le stream était presque parfaitÉtiquettes , , ,

Les Coronados, N’importe Quoi (Romance)

Tout l’été, les albums qui ont échappé aux radars des plateformes de streaming.

Au panthéon des groupes rock français, les Coronados se situent quelque part entre Marie et les Garçons, les Dogs ou les Olivensteins. S’inscrivant dans cette tradition bien française des groupes élégants et sauvages, le dandysme électrique des Coros a marqué durablement la scène underground hexagonale à défaut de connaître un succès grand public. Aujourd’hui encore absent des sites de streaming, la discographie (deux albums) du groupe francilien est rééditée par les Niçois de Mono-Tone. Ils ont démarré en 2019 avec Un Lustre (1989), le second album de la formation, reste N’importe Quoi initialement paru en 1984 chez Romance Records, éphémère labels qui ne produisit qu’une dizaine de références (Les Injectés, Civils Radio entre autres). Continuer “Les Coronados, N’importe Quoi (Romance)”

Catégories mixtapeÉtiquettes , , , ,

I Like 2 Stay Home #16 : Sixties Garage Etc.

Un mix thématique par jour à écouter en temps de confinement.

Les États-Unis offrirent dans les années soixante une quantité de groupes phénoménale. Généralement regroupés sous l’étiquette Garage-Rock, cela ne traduit pas nécessairement la richesse de cette profusion de formations souvent semi-professionnelles et avec des discographies parfois minces. Ce mix n’a pas vocation à être représentatif de quoi que ce soit, mais il donne quand même en filigrane une certaine idée du son que pouvait avoir les jeunes groupes nord américains dans cette décennie. Qu’ils soient garage (The Standells, Question Mark and the Mysterians), psyché, bubblegum (The Ohio Express), folk-rock (The Leaves), instrumentaux (The Ventures, The Arrows) ou même hard rock, rares sont ceux à avoir véritablement marqué la grande histoire de la musique, et pourtant tous offrent une plongée fascinante dans le passé autour d’excellents morceaux. Les plus connus ici seront certainement The Byrds, The Turtles ou Iron Butterfly. J’ai pris le parti pour ces groupes de choisir des titres instrumentaux qui je l’espère s’inscrivent bien dans la dynamique générale… Les amateurs de sixties reconnaîtront beaucoup de noms (Strawberry Alarm Clock, Music Machine, Paul Revere and the Raiders etc.), surtout ceux qui ont écumé les compilations Nuggets ! J’espère néanmoins aussi arriver à les surprendre sur quelques morceaux. J’ai pioché dans ma collection des disques achetés sur une période d’une douzaine d’années, certains très récemment, d’autres que j’ai été chercher dans mes boîtes dédiées. La sélection a ainsi été enregistrée en live avec des 45 tours . Ils sont majoritairement d’époque – j’ai pris juste une petite liberté pour le magnifique In The Past – ceci peut expliquer que certains sonnent un peu lo-fi mais cela fait aussi partie du charme, non ? Continuer “I Like 2 Stay Home #16 : Sixties Garage Etc.”

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , ,

V/A, Born Bad Record Shop – 20 years Anniversary (Les Disques Les Mauvais Garçons)

En 2019, le disquaire Born Bad fêtait ses vingt ans d’existence, une petite performance en soi compte tenu du contexte économique difficile de la musique sur support physique. Pour marquer le coup, le disquaire a organisé des concerts en septembre dernier et sort ces derniers jours une compilation vinyle uniquement disponible rue Saint Sabin à Paris et chez quelques collègues émérites (Total Heaven, Dangerhouse etc.). Nous avons rarement l’occasion de mettre en avant ici les disquaires, ils sont pourtant un maillon important de la musique que nous aimons. Born Bad fait partie de ces endroits de vie, point névralgique de scènes qu’il faut chérir et valoriser. Continuer “V/A, Born Bad Record Shop – 20 years Anniversary (Les Disques Les Mauvais Garçons)”

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , , ,

Garage-rock : le genre majeur des groupes mineurs

Les années soixante furent ô combien prolifiques en termes de formations essentielles. Dylan, Beach Boys, Beatles, Byrds, Kinks, Who, Pink Floyd, Rolling Stones, en moins d’une décennie, inondèrent les ondes et s’imposèrent durablement dans le cœur des amateurs de musique pop.  À l’ombre de ces idoles jamais déboulonnées, en Amérique du Nord, une frange particulièrement concurrentielle se disputa de rares places au soleil des charts, à l’assaut du cœur de la jeunesse étasunienne. Continuer “Garage-rock : le genre majeur des groupes mineurs”