Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , , ,

Accident, Dernier Voyage (Little John)

Accident n’avait pas donné suite à son premier essai publié en 2010. Huit ans plus tard, les cousins Jérémy Monteiro et Laurent Maudoux lui assurent enfin une suite  à travers un Dernier Voyage. L’EP est publié par un nouveau label issu, comme quelques autres du terreau fertile de l’indépendance française, d’un très bon blog : Little John’s Pop Life.

Continuer « Accident, Dernier Voyage (Little John) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

FTR, Manners (Third Coming Records)

Le Shoegaze et la France a tout d’une histoire compliquée. Quand Slowdive ou My Bloody Valentine reçoivent les attentions de la presse musicale généraliste et des grands festivals depuis quelques années, les groupes hexagonaux récents peinent parfois à trouver des relais, au-delà du noyau dur des passionnés (que je salue en passant), malgré la qualité et la diversité de la scène.  Mentionnons par exemple le collectif nøthing, qui à travers ses compilations regroupe une grande partie des forces vives du pays : La Houle, Tapeworms, DEAD, Dead Horse One, T/O, Maria False et d’autres encore. La salle de concert du Supersonic à Paris, ou les labels Cranes Records (Dead Mantra, Seventeen at this Time) et (auto-citation) Requiem Pour Un Twister (Venera 4) constituent également des repères importants. FTR est justement un transfuge du label parisien.
Continuer « FTR, Manners (Third Coming Records) »

Catégories portfolioÉtiquettes ,

Portfolio : A moment with… December Square, Le Zèbre, 15 février 2019.

Emmanuel Tellier
Emmanuel Tellier (à droite) / Photo : Jean-Fabien

December Square : l’association des deux termes est suffisamment imprégnée de résonances poétiques pour que chacun y projette librement ses propres interprétations. Pour y reconnaître, par exemple – on ne se refait pas – le titre d’une des plus belles chansons de Teenage Fanclub qui, en 1991, célébrait avec une mélancolie étincelante ce mois si particulier – December – où la nostalgie de l’année qui s’achève croise fugacement les promesses des temps à venir. En créant cette nouvelle maison de musique, comme ils se plaisent eux-mêmes à la désigner, Pascal Blua, graphiste émérite, et Pierre Welsh, chanteur du groupe Oaks, ont bel et bien initié une aventure à la confluence du présent et du passé. Une tentative passionnée pour préserver et diffuser, à l’abri des modes, l’originalité exigeante de nouvelles créations musicales, artisanales et indépendantes. C’est ce que l’on pouvait découvrir vendredi dernier sur la scène du Zèbre de Belleville où se sont produits les deux premiers artistes à honorer cette année de leur présence ce gîte conçu à leur intention. Emmanuel Tellier y a interprété la belle collection de chansons qui accompagne son documentaire consacré à La Disparition d’Everett Ruess, ce jeune artiste et aventurier Américain dont les traces se sont perdues dans le désert de l’Utah en 1934. Venu de Brimingham pour célébrer l’occasion, Matthew Edwards, autre songwriter au style empreint de classe et de sobriété, a présenté quelques-unes des compositions d’un troisième disque attendu avec impatience pour le début du mois d’avril, tout comme Orouni, dont le nouvel album Partitions devrait sortir ce même mois chez December Square. Pour rendre compte de cette belle soirée, un portfolio signé Jean-Fabien, que l’on retrouvera de temps en temps dans nos pages.

Continuer « Portfolio : A moment with… December Square, Le Zèbre, 15 février 2019. »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , , ,

Requin Chagrin, Sémaphore (KMS Disques)

Il y a quatre ans, Marion Brunetto postait Adélaïde, une démo, sur soundcloud.  Requin Chagrin, le nom du projet est choisi un peu dans la précipitation. Il dessine pourtant en filigrane les contradictions inhérentes entre le succès et la délicatesse des chansons de Marion.  La trajectoire de Requin Chagrin marque en effet par sa singularité : après avoir publié le morceau sur la plateforme d’écoute et envoyé le lien à Laurent Bajon de La Souterraine, il s’en suit un crépitement médiatique aussi fascinant qu’inédit. Continuer « Requin Chagrin, Sémaphore (KMS Disques) »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , ,

FAME 2019 : Daniel Darc, Pieces Of My Life de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve

Daniel Darc : Pieces Of My Life
« Daniel Darc : Pieces Of My Life » de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve
FAME 2019
En partenariat avec le festival FAME

Le tweet m’a été adressé le 28 février 2013 – ou peut-être le 1er Mars. Le compte venait d’être créé et l’utilisateur n’avait pas pris la peine de mettre une photo de profil. “Lorsque j’ai appris la mort de Daniel Darc, j’ai tout de suite pensé au concert où nous étions allés”.

Nous, c’est elle et moi. Une aventure de courte durée — dont je me souviens très bien car, une fois n’est pas coutume, c’est moi qui y avais mis terme (au retour de mon périple australien, pour ceux qui suivent). Nous ne nous sommes jamais revus – mais j’ai appris après cette (re)prise de contact éphémère qu’elle était sociologue et chercheuse au CNRS.

Continuer « FAME 2019 : Daniel Darc, Pieces Of My Life de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve »

Catégories chronique rééditionÉtiquettes , , ,

Daniel Darc, Amours Suprêmes (Water Music)

Via son label Water Music, Frédéric Lo – l’homme par qui Daniel Darc a ressuscité une dernière fois en 2004 avec l’immortel Crèvecœur – offre aujourd’hui au parfois discuté Amours Suprêmes – deuxième et dernier chapitre de ses aventures musicales avec l’auteur de Paris ou Je Suis Déjà Parti – une nouvelle vie en format digital. L’occasion était trop belle pour ne pas demander à l’amateur (de vin, de rock, de littérature, de vélo – dans le désordre, bien sûr) Michel Valente de rejoindre Section 26.

– Christophe Basterra

Continuer « Daniel Darc, Amours Suprêmes (Water Music) »