Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , ,

Papa M, A Broke Moon Rises (Drag City)

Papa M, A Broke Moon RisesAprès le constat d’accident et les demandes de réparation formulées sur Highway Songs (2016), disque somme néanmoins varié des traumas vécus par David Pajo sur la dernière décennie (adultère, tentative de suicide, catastrophe motocycliste), notre homme a tout bonnement choisi de quitter la voie rapide. À l’instar d’un Townes Van Zandt, qui partait vers les bois dès qu’il sentait la dépression l’empêcher de tout contact humain, ou d’un Jim Harrison qui préféra souvent la compagnie des arbres et des animaux à celle de ses semblables, Pajo a préféré se perdre en forêt pour une raison bien précise : y construire une cabane en bois pour mieux s’y abriter. Continuer « Papa M, A Broke Moon Rises (Drag City) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes ,

Pram, Across The Meridian (Domino)

De l’art de reprendre les choses où elles ont été (dé)laissées… Mais reprenons plutôt au commencement. Lors de la dernière décennie du siècle passé, trois jeunes groupes de Birmingham partageant des influences communes incarnaient les nobles espoirs d’une musique pop à la fois moderne, richement référencée, onirique et lettrée. Formée en 1996, Plone, la formation la plus électronique de ce beau trio disparut après deux EP’s prometteurs et un unique album (For Beginner Piano en 1999). Nettement plus prolifique, Broadcast est mort dans un océan de larmes avec sa sublime chanteuse Trish Keenan, sans avoir fini de nous raconter toutes ses histoires de pays des merveilles et de crépuscules. Enfin, Pram, le premier des trois, est resté silencieux pendant onze années. Continuer « Pram, Across The Meridian (Domino) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , ,

Melody’s Echo Chamber, Bon Voyage (Domino)

Plus de cinq ans après son remarquable prédécesseur, Bon Voyage, second album de Melody Prochet, voit le jour tel un miracle. Le miracle d’un nouveau printemps, recouvrant pour la provençale de longues années de peines et de désillusions. Parmi elles, une rupture avec le leader de Tame ImpalaKevin Parker, allié de vie et de travail, soldée par deux ans d’efforts solitaires sur des compositions débutées en duo ; avant le renoncement. L’annonce d’un retour l’an dernier puis, comme un coup du sort, un grave accident et des mois de convalescence. Continuer « Melody’s Echo Chamber, Bon Voyage (Domino) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , ,

Crack Cloud, Crack Cloud (Tin Angels Rcds)

Supersonic à Paris, le 23 juin dernier à 23 heures. Nous attendons de pied ferme les Canadiens de Crack Cloud. Le bouche à oreille a fait son petit effet dans le circuit underground rock parisien, et tout ce beau monde est au premier rang en formation resserrée, attendant patiemment le début des hostilités. Sans faire de name dropping, le public dessinait ainsi une étonnante cartographie de ce qu’il peut y avoir d’intéressant en ce moment à Paris, du coté électrique de la force, en terme de groupes, labels, disquaires. Continuer « Crack Cloud, Crack Cloud (Tin Angels Rcds) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , ,

Sonic Boom, Étienne Jaumet et Céline Wadier, Infinite Music. A Tribute To La Monte Young (Fire Records)

Dans un entretien (pour la revue « L’Art Vivant », en mai 1972) avec le musicologue et critique Daniel Caux, La Monte Young a pu définir en ces termes cette pratique singulière du sonore que constitue le drone  :  “[…] Comment cette expérience m’avait conduit à entrer à l’intérieur du son et comment, une fois entré dans le monde du son, je pouvais me demander comment ce serait si je devais me trouver en dehors.” Continuer « Sonic Boom, Étienne Jaumet et Céline Wadier, Infinite Music. A Tribute To La Monte Young (Fire Records) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , ,

Black Dresses – WASTEISOLATION (autoproduit)

black dresses WASTEISOLATIONComparée aux vapeurs d’une pop music pataugeant trop souvent dans de prudentes pissotières tièdes où les sentiments tirent à blanc, impossible de ne pas être violemment saisi à la gorge par l’urgence vitale qui déborde de WASTEISOLATION, le premier album monolithique de Black Dresses. Continuer « Black Dresses – WASTEISOLATION (autoproduit) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes

San Carol, Cancer (Freemount Records)

San Carol, HoudiniNous n’avions plus de nouvelles de Maxime Dobosz, âme de San Carol, depuis l’excellent Humain, Trop Humain (2015). Le voici déboulant avec le scopitone de Cancer, lancé en éclaireur avant un troisième LP à paraître le… 19 octobre. Oui, c’est loin. Mais pour l’avoir écouté, on vous assure que ça vaut la peine d’attendre. Son titre ? Houdini. Aucun lien avec The Melvins – bien plus avec un savoir-faire certain dans l’art d’ordonner de multiples influences pour en tirer des pop songs bien bien ficelées. Continuer « San Carol, Cancer (Freemount Records) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , , , , ,

Lemon Swell, Je m’appelle Lucas (La Souterraine)

Lucas Lecacheur est (presque) aussi insaisissable que productif. Nous l’avions connu à travers les Bad Pelicans, trio garage à la morgue toute adolescente, énergie garantie en live, un groupe qu’il compose avec Simon (Hérisson Superbe) et Fernando (à l’origine du délirant Superlife + Cyclisme).  Continuer « Lemon Swell, Je m’appelle Lucas (La Souterraine) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , , ,

Alex & FabCouz, Tape EP (Juvenile Delinquent)

La scène indépendante actuelle française est honnêtement plutôt chouette. En Attendant Ana, Bryan’s Magic Tears, Ojard, Brace Brace ou Thomas Subiranin, tous à leur manière portent une certaine idée de la musique et de la marge, qui n’est d’ailleurs pas toujours la même. Si la pop fait le plein et se porte comme un charme, il n’en est cependant pas tout à fait de même pour les musiques d’expressions plus énervées.  Continuer « Alex & FabCouz, Tape EP (Juvenile Delinquent) »

Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , , ,

Good Morning, Prize // Reward (Bedroom Suck Records)

La fécondité de la scène indie pop australienne a beau ne plus être un secret depuis longtemps, il est une ville qui ne cesse de fasciner par la qualité des groupes qu’elle enfante : Melbourne. Les labels y fleurissent tandis que les voisins se rendent à l’évidence et y déménagent. Bedroom Suck est de ceux-là : originaire de Brisbane et propulsée par des signatures comme Blank Realm ou Scott & Charlene’s Wedding, la structure va sur ses 10 ans et représente aujourd’hui encore ce qu’il se fait de plus excitant de l’autre côté du globe. Continuer « Good Morning, Prize // Reward (Bedroom Suck Records) »