Stereolab, Dots And Loops (Elektra / East West)

Prière à tous ceux qui pensent qu’Aphex Twin est le seul « expérimenteur » de cette fin de siècle, que l’on ne peut plus rien tirer des faces B des Beach Boys, que Neu! est un groupe poussif et que Sergio Mendes est le chanteur de Sepultura de lever la main. Ces gens-là n’ont sans doute jamais … Continuer la lecture de « Stereolab, Dots And Loops (Elektra / East West) »

Sinaïve reprend « Changer » de Stereolab (clip inédit)

La cassette de reprises réalisée pour le fanzine Langue Pendue comportait déjà en couverture cette figure de femme forte, béret sur la tête et cigare aux lèvres, sorte de Che Guevara au féminin comme si elle était réinventée par Guy Peellaert sur fond doré. L’engagement n’est pas chose vaine pour notre quatuor strasbourgeois préféré, qui … Continuer la lecture de « Sinaïve reprend « Changer » de Stereolab (clip inédit) »

#25 : Stereolab, Stunning Debut Album (Duophonic Super 45’s, 1991)

Je portais un t-shirt Stereolab, orange sur fond vert, le jour où j’ai manqué me jeter dans la Seine. C’était un 1er mai, et c’était un dimanche aussi. C’était une journée splendide, baigné d’un soleil radieux, du peu que je pouvais en voir par intermittence humide. Je travaillais en sous-sol à la réalisation d’un générique … Continuer la lecture de « #25 : Stereolab, Stunning Debut Album (Duophonic Super 45’s, 1991) »

Broadcast : Bande à part

Alors que Warp Records vient tout juste de rééditer trois disques du groupe le plus magnétique de Birmingham dont la disparition brutale, il y a onze ans déjà, de la chanteuse Trish Keenan a sans doute contribué quelque part à cette accession du groupe à une forme de postérité, nous avons choisi de republier cette … Continuer la lecture de « Broadcast : Bande à part »

Marie Delta, Route de nuit (autoproduit via La Souterraine)

« J’aimerais faire l’amour dans un appartement vide » Si je devais créer un sous-ensemble récent des musiques pop synthétiques et hantées, j’y rassemblerais quelques beaux disques parus ces mois-ci : celui d’À trois sur la plage par exemple, ou celui de Rémi Parson. J’y ajouterais ce disque de Marie Delta qui vient de sortir en vinyle … Continuer la lecture de « Marie Delta, Route de nuit (autoproduit via La Souterraine) »

Daft Punk, Homework (Virgin, 1997)

Évènement du mois de janvier tout juste écoulé : Homework des Daft Punk fête ses vingt-cinq ans. Pour ma part, je fais partie de ces gens qui ont l’impression que les années 90 étaient il y a dix ans. Je suis sûr que vous aussi. Vous vous rappelez alors peut-être ce que vous faisiez cette années-là, … Continuer la lecture de « Daft Punk, Homework (Virgin, 1997) »

2021, les choix de la rédaction.

2021, année post pandémie (nous y serions, de fait, encore de plain-pied), pré-électorale avec de grosses gouttes inquiétantes qui coulent de nos tempes à nos pieds. L’angoisse molle est devenue prégnante, se carapatant tel un hérisson, mi-douceur recluse, mi-picots acérés. Il nous reste donc, et toujours et merci bien, l’improbable mais gigantesque évasion de nos … Continuer la lecture de « 2021, les choix de la rédaction. »

IndieSide, l’élégance vraie

Si beaucoup d’entre nous sont devenus avec le temps familiers de la Movida, peu savent qu’au début et au mitan des années 1990 la scène indépendante espagnole a connu une effervescence assez folle, où le bruit, les mélodies, les structures indie, la techno intelligente et la mélancolie fricotaient avec candeur et insouciance… Un joli projet … Continuer la lecture de « IndieSide, l’élégance vraie »