Catégories sériesÉtiquettes , , ,

07. Monarchie

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

A la fin tu es las de ce monde ancien.

Parce que,

tu le sais,

tout finit.

Continuer la lecture de « 07. Monarchie »

Catégories coverÉtiquettes , , , , ,

Amour Courtois reprend “Souvenir Glacé” de Testpattern (inédit)

Artwork : François Dejoie / Photographie : Aurore Bagarry / Traduction obi : Kumi – solo – Okamoto

Je me souviens de la première fois que j’ai écouté une chanson de Joseph Sainderichin. C’était à l’occasion du premier et (pour l’instant) unique concert organisé par Section 26. Le jeune homme, sous le nom de Suoni Sognati, avait pour délicate mission d’assurer la première partie d’une performance mémorable de Jorge Elbrecht au Zorba. Dans la chaleur caniculaire de ce mois de juin 2019 à peine tempérée par la moiteur de la cave dans laquelle il s’est produit, il me reste le souvenir diffus d’une adaptation de La Ballade des dames du temps jadis de François Villon, et surtout d’un univers et d’un courage singuliers. Pour résumer les enjeux, on sentait davantage d’aspirations poétiques qu’un désir de coolitude, ce qui est forcément bon signe. Depuis, le même Joseph, toujours seul mais désormais derrière le nom d’Amour Courtois, ne cesse de m’impressionner.

Continuer la lecture de « Amour Courtois reprend “Souvenir Glacé” de Testpattern (inédit) »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

05. Ophélie / 06. Ophélie suite

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

C’est une « ghost track » qui porterait bien son nom, mais qu’on n’aurait pas voulu reléguer en dernière place dans un jeu un peu artificiel avec l’auditeur. Ophélie est un morceau caché qui ne se cache pas, que Chevalrex expose comme une cicatrice. Une chanson fantôme de fantôme (« Sans Ophélie quel est mon nom ? »). La guitare classique y entre dans l’espace comme des musiciens qui se tiendraient hors champ d’un plan-séquence au milieu d’une clairière (où l’on entend les oiseaux, le vent, la rivière). Continuer la lecture de « 05. Ophélie / 06. Ophélie suite »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

04. La Tombe de Jim

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

On avait pu s’échapper, quelques décennies en arrière, sous les océans, mobiles dans le mobile, et vous pouvez me voir venir, par cette guitare slide, sorte d’écho qui annonce la même ampleur : d’une Affaire à un Cheval, on rencontre toujours la chanson comme on rencontre un toit où se chauffer. Mais chez de tels amis, la terre est-elle si morte alentour ?
Autre question : d’où vient ce frisson qui pousse spontanément à s’abriter dans l’un de ces grooves de milieu de tempo ? Continuer la lecture de « 04. La Tombe de Jim »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

03. Tant de fois

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

Ça te cogne comme on n’ose pas, le rythme, ça s’assouplit avec la voix qui sait, les mots qui savent, puis la guitare de science, puis déjà le refrain, à peine, sans peine. Ce n’est pas un tube, ni un rouleau, ni ce genre d’engin, c’est d’un autre genre, celui de la chanson aux contours internes plutôt qu’externes, qui tremblent en dedans plutôt qu’ils n’arrêtent en dehors, ce genre de contours. Continuer la lecture de « 03. Tant de fois »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

02. Providence

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

C’est depuis mon lit, avec 38.4° de fièvre, que j’écris ce texte sur Providence, neuf mois après avoir terminé le mix de l’album. Je n’avais encore jamais expérimenté un tel délai entre la finalisation d’un disque et sa sortie. Il y a eu de l’impatience par moment mais je dois dire aujourd’hui que cette période a été bienvenue. Après avoir passé des mois à travailler sur l’album entre 2019 et début 2020, à guetter la lumière, rayer des quantités invraisemblables de phrases, de mots dans mes carnets, je crois que sortir le disque plus tôt ne m’aurait pas permis d’avoir les idées aussi claires sur ce qui le constitue intimement. Continuer la lecture de « 02. Providence »

Catégories sériesÉtiquettes , , ,

01. Au Crépuscule

En deux jours, un texte sur chaque chanson du nouvel album de Chevalrex, “Providence” (Vietnam)

C’est le début.
Le début de la nuit ou le début du jour.
Le début de l’histoire et le début du disque.
C’est le début et rien n’a encore été dit, rien n’a encore pris forme.
Tout est calme, le temps prend son temps et l’air réchauffe les corps.
Au loin, on entend le bruit d’une sirène.
Un chant, une prophétie, une voix nouvelle. Continuer la lecture de « 01. Au Crépuscule »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Daniel Knox, Won’t You Take Me With You (H. P. Johnson Presents)

Le paradoxe du songwriter vaut bien celui du comédien. Il y a ceux qui cherchent à restituer au plus proche l’illusion de l’intimité, qui jouent le jeu du dévoilement privé pour mieux laisser croire à chaque auditeur qu’il partage, le temps d’une chanson, un peu d’un secret singulier et authentique. L’art sans artifice en quelque sorte. Daniel Knox n’est décidément pas de ceux-là. Pour son cinquième album en un peu moins de quinze ans, il demeure profondément ancré dans le camp du subterfuge où se regroupent tous ceux qui semblent persuader que l’émotion juste ne se conquiert qu’au terme d’un labeur spécifique qui engage une part de dissimulation, de transfiguration et de mise en forme. La vérité la plus crue révélée grâce aux masques. Continuer la lecture de « Daniel Knox, Won’t You Take Me With You (H. P. Johnson Presents) »