Catégories playlistÉtiquettes , , ,

Playlist : Mark Hollis

En quête du silence parfait, Mark Hollis a connu une trajectoire hors du commun, passé des formats (electro) pop et des hit-parades à une musique entièrement dédiée à l’acoustique et éprise de liberté. En 22 titres défiant l’ordre chronologique, retour sur un parcours pas comme les autres.

Catégories interviewÉtiquettes , , ,

Mark Hollis – The Sound Of Silence

Mark Hollis
Mark Hollis / Photo : Robin

Le rendez-vous avait été fixé en toute fin d’après-midi, dans les locaux de son label, Polydor, à Londres. Je suis à peu près certain que c’était au mois de novembre. La nuit était tombée tôt, il pleuvait. Lors de cet entretien qui a frôlé l’heure, Mark Hollis n’a bien sûr pas du tout ressemblé à sa musique – taiseuse, ascétique, bouleversante, avec le silence en guise d’arrangement. L’homme qui s’assit en face de nous était, lui, bavard. Mais un bavardage qui allait toujours à l’essentiel. Il avait évoqué pêle-mêle Jimmy Miller, Les Enfants du Paradis, le jazz, Talk Talk, l’improvisation, la Première Guerre Mondiale… L’interview a été une première fois publiée en janvier 1998, au moment de la sortie de cet album solo, puis une nouvelle fois en 2008 – pour célébrer son dixième anniversaire.

Continuer « Mark Hollis – The Sound Of Silence »

Catégories portraitÉtiquettes , , ,

Karma Hollis

Mark Hollis
Mark Hollis, capture d’écran YouTube du concert à Montreux en 1986.

Je n’arrive pas à m’habituer à apprendre les disparitions par réseaux sociaux interposés. Hier soir, la joie d’avoir dîné seul à seul avec mon fils a été assombrie sitôt mon téléphone rallumé par la découverte du départ de Mark Hollis. C’est d’abord un post de Jérôme, qui résume en quelques mots ce qu’on attendait tous : “Depuis qu’il avait choisi de ne plus faire de disques, chaque année j’imaginais un retour, je rêvais à de nouvelles chansons de lui”. On aurait tous aimé que Mark Hollis, tel un Bill Fay, rompe un jour le silence et revienne à la musique. Peut-être était-ce parmi ses projets. On ne le saura jamais.

Continuer « Karma Hollis »