Catégories coverÉtiquettes , , , , , ,

Bobby Would reprend « And I Love Her » des Beatles

Un son vaporeux, une voix caverneuse, quelques libertés sur l’orchestration et un tempo sensiblement ralenti, mettant en valeur profondeur et romantisme. Tout le travail Bobby Would est concentré dans cette reprise d’And I Love Her des Beatles. Un titre choisi sur les conseils de Roshu, une personne qu’il apprécie, car Bobby ne pratique que très rarement l’art de la cover. Nous n’en saurons pas plus, si ce n’est que cette version fait partie d’une installation, The Seventh Beatle, initiée par son ami Dennis Tyfus (Ultra Eczema Records) pour la Galerie Tim Van Laere à Anvers. Le principe est de reproduire un juke box avec des covers expérimentales des quatre de Liverpool, pourvue d’un seul bouton qui lit de façon désordonnée les morceaux repris. Après un exceptionnel album salué dans nos colonnes dans le classement de l’année passée, Bobby Would persévère dans cette croisée des chemins art / musique qu’il aime régulièrement exprimer dans son travail.

Continuer la lecture de « Bobby Would reprend « And I Love Her » des Beatles »

Catégories avant-première, interviewÉtiquettes , , , ,

Avant-première : « La Notte » de Radio Hito

Et voilà que Radio Hito nous revient avec Voce Lillà, un nouvel EP à sortir sur le label belge KRAAK ce 27 novembre 2021 et avec le clip vidéo de la piste 7 intitulée La Notte, animée et mise en image par l’artiste et graphiste Morgat Bry offert ici en avant-première à vos yeux et à vos oreilles que nous espérons charmés et émus.

Continuer la lecture de « Avant-première : « La Notte » de Radio Hito »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , , ,

Selectorama : Charlene Darling

Charlene Darling
Charlene Darling

Charlene Darling est née alors que Charlotte avait déjà 16 ou 17 ans, au moment où elle écrivait pour la revue Minimum Rock’n’Roll. Un peu plus tard, elle tentait ses premières expérimentations musicales dans Pussy Patrol. Elle y jouait sans technique, à l’instinct : « J’aimais bien que ça joue mal, parce que j’avais en tête les Shaggs, ce genre de groupe. » Le principe restera le dénominateur commun de tous les projets dans lesquels elle a joué, prouvant que l’amateurisme ou les erreurs peuvent devenir magnifiques. Octobre 2019, Charlotte Kouklia de son état civil, que l’on a pu entendre dans Rose Mercie mais également dans La Ligne Claire, sort Saint-Guidon, un album sous le nom de Charlene Darling.

Un clip exclusif pour commencer…


Continuer la lecture de « Selectorama : Charlene Darling »

Catégories interviewÉtiquettes , , , , , , , , , , ,

This is Telex

Telex
Telex : Dan Lacksman, Marc Moulin et Michel Moers (de gauche à droite)


Telex
tient une place particulière dans le cœur des amoureux de pop synthétique. Trio formé en 1978 à Bruxelles par Dan Lacksman, Michel Moers et Marc Moulin, la formation fait le trait d’union entre l’Allemagne de Kraftwerk, l’Angleterre d’Human League et toute la musique électronique à venir : Italo Disco, House, New Beat. À l’occasion de la campagne de rééditions orchestrée par Mute, nous avons eu l’honneur de nous entretenir au téléphone avec Michel (chant) et Dan (machines).  Continuer la lecture de « This is Telex »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , , , ,

FAME 2021 : « In a Silent Way » de Gwenaël Breës

Dans la sélection en ligne du festival, un documentaire évoquant Mark Hollis après Talk Talk.

"In A Silent Way" de Gwenaël Breës
« In A Silent Way » de Gwenaël Breës

Lorsque Gwenaël Breës s’est lancé dans la production de ce superbe In a Silent Way, Mark Hollis était encore vivant. À l’époque, le documentariste belge avait pour projet d’explorer la genèse de Spirit of Eden, album génial et grand virage artistique de 1988 qui avait précipité l’œuvre de Talk Talk dans une mue aussi spectaculaire que problématique, commercialement parlant. Continuer la lecture de « FAME 2021 : « In a Silent Way » de Gwenaël Breës »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , , ,

Sous Surveillance : Frankie Traandruppel

Frankie Traandruppel
Frankie Traandruppel / Photo : Achiel de Vlerk

Qui ?

Lee Swinnen aka Frankie Traandruppel qui officie également dans trois autres formations : Tubelight, un projet post punk, Ero Guro (punk tendance synth) et Double Veterans (garage rock).

Où ?

On l’aura remarqué, Lee vient de Belgique, et plus précisément de Diest (Brabant Flamand).

Continuer la lecture de « Sous Surveillance : Frankie Traandruppel »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Roméo Poirier, Hotel Nota (Sferic)

On s’était perdus de vue après son départ de Strasbourg vers Bruxelles, au début des années 10, et c’est un plaisir de retrouver Roméo Poirier, sur disque pour commencer. Le jeune trentenaire alsacien avait pris le large après avoir fait un tour musical, local et remarqué, notamment sous l’oriflamme Herzfeld  : élégant derrière les fûts de sa batterie pour Original Folks, perspicace dans l’accompagnement (guitares, claviers…) et les arrangements pour Thomas Joseph ou le Herzfeld Orchestra, il avait mené sa barque avec son amie de lycée, Sarah Dinkel, dans Roméo & Sarah pour un premier (et dernier) album CD, Vecteurs et forces, une des plus originales sorties du label strasbourgeois. Le duo malaxait alors avec délicatesse une variété anglophile, étirant un post post-rock (ou une pop spatiale) sur des durées qui permettaient à de minuscules événements (quelques mots anglais, de jolies mélodies et un jeu de guitare subtile) de se produire, en n’abandonnant jamais tout à fait l’aspect mélodique et immédiat. Continuer la lecture de « Roméo Poirier, Hotel Nota (Sferic) »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

Je ne dors pas alors j’ai écouté cette chanson (et j’ai écrit dessus)

Une chanson : Cabane, « Tu ne joueras plus à l’amour »

Lisa Balavoine
Photo : Lisa Balavoine

J’avais pris l’habitude d’envoyer chaque jour à quelqu’un une chanson, mais depuis quelques semaines je ne le fais plus, or ces gestes et ces pensées qui nous animent mécaniquement sont, on le sait, ceux dont il est le plus difficile de se défaire. Le hasard des douces amitiés fait que ce matin, un lundi de février qui ressemble à un dimanche de novembre, je reçois un message et dans celui-ci dix chansons. Je ne les écoute pas tout de suite, d’abord je remonte la couette sur moi, parce que je n’ai pas envie de me lever, parce que je n’ai pas réussi à dormir, parce que j’ai envie d’un café sans avoir le courage d’aller jusqu’à la cuisine, parce que ce sont encore les vacances, parce que je veux finir le roman que je suis en train de lire, parce que je remets toujours les choses à plus tard. Continuer la lecture de « Je ne dors pas alors j’ai écouté cette chanson (et j’ai écrit dessus) »