Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , , ,

Rouge, Impair et Plank

« Mon père, Conny Plank, révolutionnaire du son » de Stefan Plank et Reto Caduff

Conny Plank
Conny Plank dans sa cuisine.

Conny Plank : The potential of noise, traduit en français par Arte sous le titre Mon père, Conny Plank, révolutionnaire du son, est enfin diffusé ce vendredi 3 mai par la chaîne franco-allemande, un an après avoir été présenté en France lors du festival Musical Écran à Bordeaux. De facture assez classique, ce documentaire a été co-réalisé par son fils, Stefan Plank et le suisse Reto Caduff. Une aubaine pour tous ceux qui sont familiers du plus grand producteur musical allemand de l’après-guerre (Giorgio Moroder est italien) comme pour les curieux d’en savoir plus sur cette figure tutélaire pop rock au sens large, hélas disparue en 1987 à l’âge de 47 ans.

Continuer « Rouge, Impair et Plank »

Catégories interviewÉtiquettes , , , , , , ,

Peter Hook : « Nous pouvions écrire de la très bonne musique, mais il nous manquait quelque chose. »

Peter Hook
Peter Hook

Quatre décennies à arpenter les scènes avec son jeu de basse identifiable et unique, Peter Hook se souvient au long de différents ouvrages, dont le dernier en date, Substance, New Order Vu De L’Intérieur (Le Mot et le Reste). De Joy Division à New Order, qu’il a quitté depuis 2006 avec perte et fracas, de son club emblématique l’Haçienda jusqu’à Peter Hook & The Light qui revisite une discographie exemplaire, le natif de Salford dans la banlieue mancunienne se livre sans détour, quelques semaines avant la parution de ce troisième ouvrage à l’automne 2017. Touché au cœur par ses anciens compagnons de route et presque dans sa chair par l’horrible attentat de mai 2017 à la Manchester Arena, le bassiste défend sa vie et son œuvre, et écorne la légende qu’il a contribué à façonner, avec cet humour vache du Nord de l’Angleterre. Aminci et sobre, amical et sensible, Hooky revient alors sur sa vision de l’histoire de Joy Division et New Order, et celle de Manchester. S’il n’a toujours pas remisé sa basse au placard, en témoignent les récentes dates françaises de début 2019 avec Peter Hook &The Light, un accord avec son ancien groupe a été signé peu de temps après cette interview, déjà publiée, mais dont voici une extended version inédite.

Continuer « Peter Hook : « Nous pouvions écrire de la très bonne musique, mais il nous manquait quelque chose. » »

Catégories billet d’humeur, playlistÉtiquettes , ,

Playlist d’été #2 : La nouvelle école


Au départ, une vingtaine de disques que j’avais envie de défendre et faire découvrir. Les chansons me semblaient avoir toutes en commun une certaine douceur de vivre, idéales pour l’été et la chaleur ambiante. Au final, avec l’aide des excellentes propositions de quelques camarades de Section 26 (Coralie Gardet et Thibaut Morinière), ainsi que d’Etienne Gimenez et Benjamin Vanhove, il y a cinquante groupes différents, qui tous tracent à leur manière les contours de notre époque. La pop indépendante actuelle mérite certainement que l’on s’y penche : à défaut de créer des nouveaux genres, elle contribue à en décloisonner et créer un syncrétisme propre à notre époque, unique en son genre. Continuer « Playlist d’été #2 : La nouvelle école »

Catégories festivals, interviewÉtiquettes , , ,

Cité Lumière : La Chanson de Roland

Cité Lumière

Cité Lumière, groupe instrumental à cheval entre Joe Meek et Kraftwerk (via Telex, la library music et moult jolies choses) se produira mardi 10/07 au Supersonic. Nous les avions évoqués dans Mushroom à travers une chronique de leur surprenante cassette Le Songe de Kepler, et nous sommes aujourd’hui heureux de causer un peu avec Alexis Molenat, l’une des deux attachantes personnalités derrière ce projet. Avec Florian Chambonnière, (tous deux ex-Cavaliers, l’une des premières signatures Born Bad), ils nous racontent comment l’amour des synthés les a réunis à nouveau pour une nouvelle aventure aussi fantasque que réjouissante. Continuer « Cité Lumière : La Chanson de Roland »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , ,

Crack Cloud, Crack Cloud (Tin Angels Rcds)

Supersonic à Paris, le 23 juin dernier à 23 heures. Nous attendons de pied ferme les Canadiens de Crack Cloud. Le bouche à oreille a fait son petit effet dans le circuit underground rock parisien, et tout ce beau monde est au premier rang en formation resserrée, attendant patiemment le début des hostilités. Sans faire de name dropping, le public dessinait ainsi une étonnante cartographie de ce qu’il peut y avoir d’intéressant en ce moment à Paris, du coté électrique de la force, en terme de groupes, labels, disquaires. Continuer « Crack Cloud, Crack Cloud (Tin Angels Rcds) »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , , , , , ,

Habile Bill

Photo : Marlène Vrignon

Qui ?

Quentin Bendimerad (Claviers)
Paul Cossé (batterie)

Continuer « Habile Bill »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Vintage Crop, TV Organs (Polaks Records)

Quinze ans plus tôt, difficile d’imaginer une connexion plus improbable que Geelong en Australie et Gennevilliers du coté de Paris. Pourtant, les punks anglophones de Vintage Crop viennent de publier leur premier album TV Organs sur Polaks, un label français. Si Geelong est une ville de taille modeste en nombre d’habitants (entre Reims et Le Havre, pour situer), elle héberge, à quelques pas de Melbourne, une jolie scène underground autour de la formation Ausmuteants: Hierophants, Living Eyes et plus anciennement les géniaux Frowning Clouds.

Continuer « Vintage Crop, TV Organs (Polaks Records) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , ,

Too Smooth Christ, Angels and Voices (Nocta Numerica)

Too Smooth Christ, ou Christophe Le Gall pour l’état civil français,  publie régulièrement des maxis depuis deux ans – une douzaine à ce jour – sur son label Supergenius et d’autres.  Avec Angels and Voices (2017), édité par la structure Nocta Numerica, il livre enfin un premier album. Continuer « Too Smooth Christ, Angels and Voices (Nocta Numerica) »