Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Alexandra Savior, The Archer (30th Century Records)

Aucun doute, c’est une américaine. Alexandra Savior porte en elle les grands espaces, les canyons et les précipices, ceux d’une femme qui déambule dans son histoire accompagnée des fantômes d’un passé proche et lointain, en vrac, les westerns spaghetti des années soixante-dix, Bang Bang de Nancy Sinatra, Maria avec et sans rien de Joan Didion, les filles en noir et blanc des films de Russ Meyer, les paysages arides de Paris Texas, la combinaison jaune de Uma Thurman dans Kill Bill.

Continuer « Alexandra Savior, The Archer (30th Century Records) »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

No treasure but hope

A propos de « For the Beauty », le nouveau titre des Tindersticks.

Un film, sur grand écran. Les images sont en noir et blanc. La scène se passe dans un appartement, une lumière faible nimbe la pièce principale d’un halo hésitant. C’est une chambre, un lit double, des draps blancs, un couvre-lit sombre. C’est la nuit et une femme se tient dans la pénombre. Près de la fenêtre entrouverte. On entend monter les bruits de la ville, comme étouffés et pourtant présents, une sirène de police, un chien qui aboie, des voisins qui se disputent. Continuer « No treasure but hope »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , ,

Closer to grey

Ruth Radelet / Chromatics
Ruth Radelet / Chromatics
2 octobre 2019

Le matin, assez tôt, il m’écrit que l’album des Chromatics est en ligne. Il me parle de la reprise de The sound of silence, me dit « je sais que c’est une chanson que tu aimes », il me connaît depuis peu de temps finalement mais il sait déjà ce qui est important.

Je télécharge rapidement l’application Spotify sur mon iphone, mais je m’agace toute seule, je ne parviens à écouter que quelques secondes de chaque morceau, c’est frustrant, je reprends un autre café, en m’énervant. Je ne suis pas quelqu’un de très patient. Il m’envoie un message : « Surveille tes mails, ce sera dans ta boite dans trois minutes ». Continuer « Closer to grey »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , ,

Metronomy Forever

Metronomy Joseph Mount
Metronomy (avec Joseph Mount en rose au milieu)

Metronomy, c’est un groupe mais en vrai, c’est surtout un mec, et ce mec, pour les filles, c’est un gars plutôt rassurant. Pas très beau, limite rondouillard, qui porte des K-way et des sneakers multicolores, le gars se la raconte pas, il fait son truc et il le fait plutôt bien. Joseph Mount, c’est un peu une barre Ovomaltine l’air de rien. On dira que le bassiste et la batteuse sont beaucoup plus attirants que lui, mais c’est cool aussi quand le leader n’est pas trop sexy. Bref, j’ai écouté leur nouvel album hier soir et ce matin, et comme à chaque fois, j’ai pensé : « hey bien joué gars, t’es vraiment malin ». Continuer « Metronomy Forever »