Catégories festivals

BBMIX 2018 : America Endless

Endless Boogie

Toujours là, toujours là-bas (au bout de la ligne 9, arrêt Marcel Sembat), toujours vivant, toujours vital. On ne saurait mieux résumer l’exigence sans faille du BBMix festival protéiforme pour lequel notre attachement de cœur reste absolu depuis maintenant quatorze ans. Si l’ouverture ce vendredi soir proposera une soirée essentielle autour du label Saravah avec des rencontres scéniques attendues entre le vétéran Areski et une certaine frange débraillée (Borja Flames, ARLT, The Recyclers) des musiques franches d’ici, et que le dimanche soir promet son lot de frissons dystopiques avec entre autres Evan Crackshaw & The Dead Mauriacs, c’est sur l’impeccable buffet chaud-froid du samedi que nous allons arrêter notre attention, si vous le voulez bien. Quels deux plus grands opposés pouvait-on proposer, entre les tueurs à sang chaud Endless Boogie et les espions venus du froid Pan•American ? Cette affiche bien innervée résume à elle seule, le sautillement qui nous étreint à nous rendre, malgré les frimas, dans l’antre cosy du BB Mix. Et ce, depuis toujours, un coup d’œil à l’historique de la programmation suffira à nous faire cligner le panonceau « meilleur concert de ma vie » à plusieurs reprises (The Raincoats, Swans, Young Marble Giants, pour n’en citer que trois). Continuer « BBMIX 2018 : America Endless »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , ,

Nos nuits à Nantes, au Festival Soy (3/3)

Festival Soy Nantes
Here Lies Man / Photo DR

Rezé, petite ville accrochée tout contre Nantes, avec ses humeurs moins gracieuses. La nuit transporte déjà ses grumeaux de vapeurs entre des barres HLM identiques à souhait. La soirée s’annonce astucieuse, enfournée qu’elle est dans ce lieu-dit : Barakason. Avec son entrée de piscine municipale, le lieu a tout pour me plaire : pas glamour, un brin déglingué, un subtil anonymat. Continuer « Nos nuits à Nantes, au Festival Soy (3/3) »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , , , ,

Nos nuits à Nantes, au Festival Soy (2/3)

Festival Soy Nantes
Flohio / Photo : Benjamin Rullier

On l’entendrait presque en arrivant aux pieds de la tour Lu – cette verticale pâtisserie adorable – elle, la vigie venue de Bermondsey. Cela tabasse en fréquences ondulées : Flohio captive son auditoire presque trop facilement. La jeune anglaise possède ce charme inouï de l’énergie pure, elle joue, s’illumine, agresse et louvoie à merveille. Menue, engoncée dans une silhouette minuscule pour son immense force, la jeune femme laisse une salle ébahie. Une baston salvatrice. Continuer « Nos nuits à Nantes, au Festival Soy (2/3) »

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , , ,

Nos nuits à Nantes, au Festival Soy (1/3)

Festival Soy Nantes
Stereolux / Photo : Benjamin Rullier

La nuit dispose son long manteau sur une Loire toute calme. Deux adolescentes déguisées traînent mélancoliquement et regardent les reflets de l’eau. Sur les terrasses des bars, on boit plus de bières qu’il ne faut et les gamins viennent quémander leur ration de bonbons. Quelle drôle de fête. L’automne s’est mobilisé à moitié – un froid timide, des lueurs de cuivre et un crépuscule insolent. Voici la première soirée du festival Soy. Continuer « Nos nuits à Nantes, au Festival Soy (1/3) »

Catégories festivals, interviewÉtiquettes , , , , ,

The Blank Tapes : « J’adorerais sortir 3 ou 4 albums par an. »

Matt Adams / The Blank Tapes

Multi-instrumentiste, producteur et dessinateur de talent, Matt Adams incarne cet idéal de l’artiste complet, totalement indépendant, qui n’a attendu ni d’être suivi par des labels ni d’être adoubé par la scène psychédélique de la côte Ouest pour tracer son chemin. En quinze ans de carrière et bientôt autant d’albums, le Californien pure souche s’est imposé avec son projet The Blank Tapes comme un incontournable pour les amateurs de folk-rock et les nostalgiques des sixties. Rencontre avec un homme à l’enthousiasme grisant le 28 septembre dernier au Levitation France, à Angers.

Continuer « The Blank Tapes : « J’adorerais sortir 3 ou 4 albums par an. » »

Catégories festivals, interviewÉtiquettes , , , ,

La Luz : « On n’a pas besoin d’un homme pour partir en tournée. »

Lena Simon (basse), Shana Cleveland (guitare et chant), Marian Li Pino (batterie) et Alice Sandahl (clavier). Photo : Andrew Imanaka

Un récent départ pour Los Angeles, machine à rêves, et des heures passées sur les routes le nez à la fenêtre ; c’est certainement dans un sommeil paradoxal que Shana Cleveland, voix de La Luz, a composé Floating Features. Cigales géantes, aliens et autres créatures surréalistes planent sur ce troisième album, paru au printemps chez Hardly Art. Fidèles à leur marque de fabrique – batterie tonitruante, mélodies ensorcelantes et harmonies spectrales – les filles de Seattle nous rassurent : le soleil californien n’a pas encore ôté à leur surf rock son charme sombre. A des lieues de l’enregistrement DIY d’It’s Alive (2013) et de l’urgence insufflée par la production de Ty Segall sur Weirdo Shrine (2015), Floating Features se distingue par la variété et le détail de ses arrangements. Un album plus recherché, peut-être plus mature, qu’elles défendaient le 21 septembre dernier au Levitation France à Angers. Quelques minutes avant leur montée sur la scène du Quai, elles ont abordé en toute honnêteté leur vie sur la route, de la monotonie des stations essences à la nécessité, pour s’accomplir, d’avancer sans trop se retourner. Continuer « La Luz : « On n’a pas besoin d’un homme pour partir en tournée. » »

Catégories festivals, interviewÉtiquettes , , ,

Go-Kart Mozart : Rock Me Amadeus (1999)

Lawrence / Photo : Olivier De Banes

Lors de l’hiver 1999, nous partions à Londres retrouver l’excentrique Lawrence, porté disparu depuis deux ans et la compilation de Denim, Novelty Rock, épitaphe malgré elle d’un projet rétrofuturiste incompris. Ce génie pop précurseur de nombre de tendances était alors sur le point de revenir avec sous le bras un disque farfelu mais addictif, Instant Wigwam And Igloo Mixture, enregistré sur son propre label sous le nom de Go-Kart Mozart. Dans son minuscule appartement londonien, l’ex-tête pensante de Felt – et l’un des artistes le plus doué et respecté de sa génération – racontait alors dans le détail un itinéraire semé d’embûches, sans oublier de parler des femmes et de Lou Reed. Continuer « Go-Kart Mozart : Rock Me Amadeus (1999) »

Catégories festivals, playlistÉtiquettes , , , , ,

Mixtape : Birdie

Paul Kelly et Deborah Wykes / Birdie

En décembre 2002, au moment de la sortie sur la structure allemande Apricot Records de Reverb Deluxe, compilation de singles et d’inédits, nous avions rencontré Birdie, couple à la scène comme à la ville. En cette fin d’été 2018, à l’occasion du retour inattendu de Paul Kelly (ex-East Village, photographe, vidéaste) et Debsey Wykes (ex-Dolly Mixture, Saint Etienne) et juste avant leur prestation au Paris PopFest ce samedi 22 septembre, retour sur l’impeccable cassette qu’avait imaginée pour nous le tandem pour que l’on puisse mieux cerner leurs sublimes ambitions mélodiques et mélancoliques.  Continuer « Mixtape : Birdie »