Catégories première nécessitéÉtiquettes , , , ,

Clique & Collecte chez Born Bad à Paris

Un disquaire par jour propose ses 10 albums du moment.

Born Bad Recordshop, Paris
Born Bad Recordshop, Paris

Le onzième arrondissement ne serait pas tout à fait le même sans ses bars rocks et ses disquaires, notamment Born Bad, une institution, désormais située rue St Sabin, après avoir longtemps squatté la rue Keller. Passage obligé bien connu pour les garage-rockeurs et les punks, la boutique s’est depuis quelques années ouverte à d’autres sensibilités grâce au travail de passionnés de Mark Adolf et Maxime Barré. Born Bad est ainsi devenu un disquaire curieux et pointu dans lequel vous pourrez aussi bien trouver des originaux de Black Sabbath, des compilations de séga, que les dernières rééditions de synth-pop obscur. La boutique n’en reste pas moins toujours aussi pointue sur ce qui a fait sa renommée et vous y trouverez de quoi rassasier vos oreilles en sixties, garage contemporain, punk (77, Oï) ou rock’n’roll. La sélection concocté par leurs soins est ainsi à l’image de ce que vous y trouverez. Au-delà du choix concocté, Born Bad est aussi un de ces lieux de vie que nous espérons retrouver très vite tant il contribue à la vie de nos scènes musicales. Nous sommes sûrs de toujours y croiser des potes, rencontrer des gens intéressants et accessoirement repartir avec quelques disques (et un peu moins d’argent) dans le sac !

Pour commander : envoyez leur un message via facebook, instagram, par e-mail (bornbadrecordshop@gmail.com) ou par téléphone (09 53 07 84 58). La boutique (11 rue St Sabin, 75011 Paris) est ouverte pour le retrait des commandes du lundi au vendredi de 12 heures à 18 heures.

Tous les articles de la série Première Nécessité (un disquaire par jour) sont visibles ici.

Continuer “Clique & Collecte chez Born Bad à Paris”

Catégories première nécessitéÉtiquettes , , , ,

Clique & Collecte chez Balades Sonores à Paris

Un disquaire par jour propose ses 10 albums du moment.

Balades Sonores, Paris
Balades Sonores, Paris / Photo : Martial Despré
En 2012, dans le 9ème arrondissement, à l’entrée de la feuillue avenue Trudaine, La Fabrique des Balades Sonores ouvre les portes de son capharnaüm organisé. Un 20m2 dans lequel s’amoncellent des milliers de références choisies par des passionné.es : indie, BO, oldies, hip hop, musique des quatre coins du globe. Au fil des années, la joyeuse bande s’agrandit et la boutique aussi, ce qui permet de mieux organiser leurs sélections, mais aussi de mettre en avant les œuvres de Chicamancha, la patte visuelle des Balades. Le n°1 de l’avenue est le lieu idéal pour trouver du rock et de la pop sous toutes ses formes (de la pop électronique au black metal), avec les sorties actuelles au rez-de-chaussée et les pépites des années 60 à 90 au sous-sol. Pour les amateur.ices de jazz, funk, soul, hip hop, musiques électroniques et de films, c’est au numéro 3 qu’il faut se rendre. Pointu et complet, Balades Sonores fait aussi la part belle aux livres ou à la création, ainsi qu’aux showcases qu’ils organisent régulièrement. On peut même y croiser Jarvis Cocker en vitrine… Et si vous êtes en goguette à Bruxelles, sa petite sœur existe depuis 2015 dans le quartier des Marolles. Voici les 10 titres de l’équipe au complet, Paris et Bruxelles, car tout le monde a participé : Victor, Matthieu, Lea, Massimiliano, Alban, Esther & Thomas ; pour la plupart concoctés à partir des arrivages du mois d’octobre.
Pour cliquer & collecter, rendez-vous sur leur site www.baladessonores.com
Tous les articles de la série Première Nécessité (un disquaire par jour) sont visibles ici.

Continuer “Clique & Collecte chez Balades Sonores à Paris”

Catégories première nécessitéÉtiquettes , , ,

Clique & Collecte chez Sofa Records à Lyon

Un disquaire par jour propose ses 10 albums du moment.

Sofa Records, Lyon
Sofa Records, Lyon

Les boutiques de disques sont un maillon indispensable de la musique telle que nous la défendons à Section 26 : lieux de rencontre, de conseil et de découverte. Ils sont souvent en première ligne pour défendre la musique un peu à part, celle qui ne trouve pas le chemin du top 50 des sites de streaming. En parallèle à notre modeste contribution, ils participent à la curation de musiques qui ont réellement besoin d’être défendues et valorisées. Très vite, la question s’est posée pour nous de comment aider ses lieux que nous affectionnons tant, dont certains se retrouvent dans des situations financières critiques, malgré la maigre aide de l’état. Beaucoup d’entre-eux ont entrepris la mise en place d’un système dit de Click & Collect, c’est-à-dire la possibilité d’aller récupérer sur place des commandes effectuées via internet ou téléphone. Nous avons eu envie de leur donner la parole et leur permettre de proposer une sélection de disques qu’ils ont souhaitent défendre et que vous seriez ainsi susceptible d’avoir envie d’écouter et éventuellement d’acheter. De ces constats est née cette nouvelle série quotidienne d’articles, dont le modèle s’inspire de notre rubrique Selectorama. L’idée a germé pendant le week-end et a mobilisé de nombreux rédacteurs et rédactrices du site, enthousiastes à l’idée de pouvoir mettre en avant ces lieux que nous fréquentons nous-mêmes régulièrement.

Alexandre Gimenez-Fauvety
Tous les articles de la série Première Nécessité (un disquaire par jour) sont visibles ici.

Continuer “Clique & Collecte chez Sofa Records à Lyon”