Catégories première nécessitéÉtiquettes , , , ,

Clique & Collecte chez Balades Sonores à Paris

Un disquaire par jour propose ses 10 albums du moment.

Balades Sonores, Paris
Balades Sonores, Paris / Photo : Martial Despré
En 2012, dans le 9ème arrondissement, à l’entrée de la feuillue avenue Trudaine, La Fabrique des Balades Sonores ouvre les portes de son capharnaüm organisé. Un 20m2 dans lequel s’amoncellent des milliers de références choisies par des passionné.es : indie, BO, oldies, hip hop, musique des quatre coins du globe. Au fil des années, la joyeuse bande s’agrandit et la boutique aussi, ce qui permet de mieux organiser leurs sélections, mais aussi de mettre en avant les œuvres de Chicamancha, la patte visuelle des Balades. Le n°1 de l’avenue est le lieu idéal pour trouver du rock et de la pop sous toutes ses formes (de la pop électronique au black metal), avec les sorties actuelles au rez-de-chaussée et les pépites des années 60 à 90 au sous-sol. Pour les amateur.ices de jazz, funk, soul, hip hop, musiques électroniques et de films, c’est au numéro 3 qu’il faut se rendre. Pointu et complet, Balades Sonores fait aussi la part belle aux livres ou à la création, ainsi qu’aux showcases qu’ils organisent régulièrement. On peut même y croiser Jarvis Cocker en vitrine… Et si vous êtes en goguette à Bruxelles, sa petite sœur existe depuis 2015 dans le quartier des Marolles. Voici les 10 titres de l’équipe au complet, Paris et Bruxelles, car tout le monde a participé : Victor, Matthieu, Lea, Massimiliano, Alban, Esther & Thomas ; pour la plupart concoctés à partir des arrivages du mois d’octobre.
Pour cliquer & collecter, rendez-vous sur leur site www.baladessonores.com
Tous les articles de la série Première Nécessité (un disquaire par jour) sont visibles ici.

01. Yas-Kaz, Jomon-sho

Magique, cérémonial, presque ritualiste, cet album d’avant-garde japonais est né pour une performance autour de la danse et d’une fusion inhabituelle de sonorités expérimentales occidentales et d’instruments traditionnels orientaux comme le cymbalum, le didgeridoo, la cowbell Javanaise et la flute suling. (A trouver ici)

02. Bill Callahan, The Mackenzies

Ce ne sont pas les ventes qui rendent ce disque “doré” conçu par Bill Callahan, mais son contenu, encore une fois précieux. (A trouver ici)

03. Angie McMahon, Slow Mover (Piano)

Quand une pop song se fait épure. Juste une voix, juste un piano. Juste beau. (A trouver ici)

04. RVG, Perfect Day 

Balades Sonores ne cesse de multiplier les bacs pour accueillir toujours plus de styles et sous-genres différents. Mais très régulièrement un bijou pop-rock nous ramène à nos premiers émois. (A trouver ici)

05. Gus Levy, Magia Magia

Album brésilien merveilleux de pop psychédélique et funky qui fait du bien à la grisaille, et qui fait le lien entre les deux boutiques de l’avenue Trudaine. (A trouver ici)
06. The Charlottes, Love Happy 

De l’énergie et du rêve pour ce “sombre” mois de novembre. Du shoegaze noisy. (A trouver ici)
07. Sammy Massamba, Azali

Une pépite de la scène afro-parisienne des années 80, alliant rumba congolaise, soukouss, disco et funk. Même les plus timides se laisseront aller sur la piste de danse ! (A trouver ici)
08. Rüstəm Quliyev, Ay Dili Dili

Une légende de la guitare en Azerbaïdjan, s’inspirant des airs disco de Bollywood, des chansons pop afghanes ou encore des mélodies de rue iraniennes pour créer un son unique. (A trouver ici)
09. La Récré, Banger

Le Jazz UK et US fait la une de partout, mais ça peut aussi beaucoup “jazz-groover” du côté français. Preuve en est avec La Récré, le projet de Emile (Forever Pavot) et Cédric (Isaac Delusion). (A trouver ici)
10. Pharoah Sanders, My One And Only Love 

Rien de mieux que le saxophone du grand et unique Pharoah pour nous souffler à l’oreille des notes d’amour. Parce que de l’amour, il va nous en falloir pour boucler ce maudit 2020. (A trouver ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *