Catégories stranger teensÉtiquettes , , , , , , , ,

Stranger Teens #33 / Guest : Gilb’R

Tout l’été, les morceaux qui ont sauvé notre adolescence.

Pour moi, le morceau qui a sauvé mon adolescence et qui a ouvert la porte à toute la suite de mon éducation musicale est A Love Supreme de John Coltrane, que j’ai découvert tout seul je crois, à l’âge de 14 / 15 ans. L’adolescence est une période chelou où on ne maîtrise pas les choses. Quand on veut parler, on hurle ; quand on veut aimer, souvent, on se fait jeter, etc… On n’est pas sûr de son goût et en même temps, c’est là qu’il se construit. Et on a besoin d’un endroit ou se réfugier : pour moi, c’était la musique. Continuer la lecture de « Stranger Teens #33 / Guest : Gilb’R »

Catégories dossier, playlistÉtiquettes , , , , , , , , ,

Dance To The Music #3 : Brit Soul, la playlist

Pour accompagner la lecture de l’article sur la Brit Soul, voici une playlist de 20 morceaux racontant l’évolution de la musique soul, puis du funk, en Angleterre, entre 1965 et 1974. Version jukebox ou playlist commentée, pour varier les usages. Continuer la lecture de « Dance To The Music #3 : Brit Soul, la playlist »

Catégories dossierÉtiquettes , , , , , , ,

Dance to the Music #3 : Brit Soul (1965-1974)

PP Arnold accompagnée par les Small Faces

Quand les Beatles sortent Love Me Do en 1962, le rock britannique n’a certainement pas l’aura de son équivalent nord-américain en dehors des frontières de l’île. La British Invasion a cependant vite pris une ampleur inédite, y compris aux États-Unis, inscrivant le pays européen comme l’une des grandes nations du genre, la seule capable de rivaliser avec les frangins du nouveau monde dans un duel esthétique relevé. Le cheminement de la soul, et plus généralement la musique noire de l’autre coté de la Manche n’a cependant pas été aussi immédiat. À quel moment les Britanniques ont su s’affranchir du modèle étasunien, s’approprier cette sweet soul music et développer leur propre esthétique ?  L’histoire commence avec les débuts de la Brit Soul, des années soixante au milieu de la décennie suivante. Continuer la lecture de « Dance to the Music #3 : Brit Soul (1965-1974) »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , , ,

Garage-rock : le genre majeur des groupes mineurs

Les années soixante furent ô combien prolifiques en termes de formations essentielles. Dylan, Beach Boys, Beatles, Byrds, Kinks, Who, Pink Floyd, Rolling Stones, en moins d’une décennie, inondèrent les ondes et s’imposèrent durablement dans le cœur des amateurs de musique pop.  À l’ombre de ces idoles jamais déboulonnées, en Amérique du Nord, une frange particulièrement concurrentielle se disputa de rares places au soleil des charts, à l’assaut du cœur de la jeunesse étasunienne. Continuer la lecture de « Garage-rock : le genre majeur des groupes mineurs »