Catégories festivalsÉtiquettes , , , ,

Musical Ecran 2020 : “A Bright Light, Karen and the Process” d’Emmanuelle Antille

Karen Dalton
“A Bright Light, Karen and The Process” d’Emmanuelle Antille

Musical Ecran BordeauxDisparue en 1993, dans sa maison de Woodstock et dans l’anonymat le plus complet, Karen Dalton n’aura finalement laissé qu’une très maigre discographie, puisque celle-ci ne comprend que deux albums officiels, It’s So Hard to Tell Who’s Going to Love You the Best (1969), son chef-d’œuvre, In My Own Time (1971), un disque plus inégal (même s’il contient la meilleure version connue du classique folk Katie Cruel), ainsi qu’une poignée de home recordings, sortis après sa mort et de plus ou moins bonne qualité. Pourtant, si modeste qu’elle soit, cette discographie aura suffi à transmettre l’essentiel, c’est-à-dire l’empreinte d’une voix unique, que beaucoup ont comparée à celle de Billie Holiday et qui, abîmée par l’alcool, les drogues et la vie, donne souvent le sentiment d’avoir affaire à une vieille âme ayant traversé les âges pour s’échouer dans une époque où elle n’aura, in fine, jamais vraiment réussi à trouver sa place.

Continuer “Musical Ecran 2020 : “A Bright Light, Karen and the Process” d’Emmanuelle Antille”

Catégories festivalsÉtiquettes , ,

Musical Ecran 2020 : “Witch – We Intend To Cause Havoc” de Gio Arlotta

Witch - We Intend To Cause Havoc
Witch – We Intend To Cause Havoc

Vous avez peut-être apprécié à leur juste valeur les documentaires Benda Bilili ! de Renaud Barret et Florent de La Tullaye puis Sugar Man de feu Malik Bendjelloul sortis sur les écrans français en 2010 et 2012 ? Vous aimez la musique de la “British invasion” comme celle de leurs héritiers psychédéliques américains célébrés par les compilations Nuggets ? Les noms d’Amadou & Mariam évoquaient pour vous une ambiance festive avant que l’infernal Matthieu Chedid ne vienne tremper sa nouille dans le mafé alors que celui de Jacco Gardner vous fait dresser l’oreille ? Alors le documentaire We Intend To Cause Havoc ! réalisé par Gio Arlotta, a priori modèle du genre bien de son temps, saura retenir votre attention. Continuer “Musical Ecran 2020 : “Witch – We Intend To Cause Havoc” de Gio Arlotta”

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , ,

Musical Ecran 2020 : “I want my MTV” de Tyler Measom et Patrick Waldrop

I want my MTV
I want my MTV

Musical Ecran BordeauxA moins d’être né aux États-Unis dans les années 70 ou d’être fan de Dire Straits, la phrase I Want My MTV ne vous dira rien. C’est le slogan de la première campagne de publicité virale, orchestrée par une bande de passionnés de rock et de télévision, qui décidèrent à la fin des 70s que la musique ne se devait plus uniquement d’être écoutée mais également vue. C’est aussi le titre du documentaire réalisé par Tyler Measom et Patrick Waldrop qui retrace la naissance de la chaîne, depuis le premier «videoclip» jamais réalisé, (Mike Nesmith, ex-Monkees) jusqu’à la création de The Real World, première émission de télé-réalité non-scriptée sur un groupe de jeunes gens vivant ensemble dans une maison. Continuer “Musical Ecran 2020 : “I want my MTV” de Tyler Measom et Patrick Waldrop”

Catégories festivalsÉtiquettes , , , ,

Musical Ecran 2020 : Brian Ferry, “Don’t Stop The Music” de Catherine Ulmer-Lopez

Brian Ferry
Brian Ferry, le dernier des célèbres playboys internationaux

Dans ce documentaire “made in” Arte diffusé prochainement sur la chaine de télévision culturelle franco-allemande coécrit avec Jean-Daniel Beauvallet, ancien rédacteur en chef “musique” du magazine Les Inrockuptibles, l’artiste Bryan Ferry, chanteur du groupe Roxy Music, est présenté comme une pièce majeure, sinon essentielle, de la pop britannique. Dans le cadre du panorama désormais habituel depuis les Beatles, s’intéresser à la figure de Bryan Ferry permet surtout, pour reprendre l’expression anglo-saxonne, de “Join the dots” (“relier les points”) parmi une cosmogonie dont l’astre majeur resterait David Bowie. Continuer “Musical Ecran 2020 : Brian Ferry, “Don’t Stop The Music” de Catherine Ulmer-Lopez”

Catégories festivalsÉtiquettes , , , ,

Musical Ecran 2020 : “Felix in Wonderland” de Marie Losier

Felix in Wonderland de Marie Losier
“Felix in Wonderland” de Marie Losier

Depuis plus d’une trentaine d’années, Felix Kubin élabore une œuvre parmi les plus iconoclastes de la scène électronique allemande. Creusant une esthétique kraftwerkienne à la théâtralité rétro-futuriste encore plus marquée, son travail a pu s’imposer en jouant sur quelques motifs obsessionnels orchestrés au gré d’une discographie pléthorique et de prestations scéniques joyeusement décalées, comme en à témoigné un passage mémorable au festival BBmix à Boulogne en 2013. Continuer “Musical Ecran 2020 : “Felix in Wonderland” de Marie Losier”

Catégories festivalsÉtiquettes , , , ,

Musical Ecran 2020 : “A Dog Called Money” de Seamus Murphy avec PJ Harvey

Un film par jour pioché dans la programmation du festival de documentaires musicaux bordelais.

A Dog Called Money de Seamus Murphy
A Dog Called Money de Seamus Murphy

Musical Ecran 2020De l’amitié entre le photo-reporter Seamus Murphy et la singer-songwriter PJ Harvey, nous savions déjà qu’il en avait résulté un album de cette dernière (Let England Shake en 2011) mis en images par une série de courts films réalisés par ce dernier. Cet album ajoutait une corde inattendue à l’arc discographique de la mythique recluse du rock britannique qui, parmi les multiples masques souvent introspectifs égrenés au fil de sa solide carrière, nous offrait cette fois-ci un visage tourné vers une observation grave mais poétique du monde extérieur, sous la forme d’un portrait de l’Angleterre qu’on ne savait pas encore pré-Brexit. Continuer “Musical Ecran 2020 : “A Dog Called Money” de Seamus Murphy avec PJ Harvey”

Catégories festivalsÉtiquettes , , ,

Musical Ecran 2019 : Desolation Center de Stuart Swezey

Mojave Auszug, 1984 / Photo : Fredrik Nilsen Hacke
En partenariat avec le festival Musical écran

Le début des années 1980. Los Angeles. Une scène locale punk (Black Flag, le groupe d’Henry Rollins, The Screamers, avec son chanteur sosie de Jim Carrey, Germs…), filmée par Penelope SpheerisWaynes’s World en 1992, c’est elle – dans le premier volet de sa trilogie The Decline of Western Civilzation (1981) n’a rien à envier à celle de New York et Londres une décennie plus tôt, avec pour correspondance européenne paradoxale, Berlin. Indésirables en ville, quelques activistes fans de musique extrême vont trouver refuge dans le désert de Mojave, celui de Zabriskie Point (1970) de Michelangelo Antonioni puis de la mort de Gram Parsons en 1973, quelques années avant de servir de décor à la pochette du The Joshua Tree (1987) de U2 photographiée par Anton Corbijn. Le réalisateur Stuart Swezey, l’un de ces amateurs paradoxaux de Throbbing Gristle et autres joyeusetés antinomiques du style de vie californien, a proposé de 1983 à 1985 une poignée de concerts, matière de son documentaire Desolation Center, récit d’une jeunesse ô combien sonique. Continuer “Musical Ecran 2019 : Desolation Center de Stuart Swezey”

Catégories festivalsÉtiquettes , , , , ,

Musical Ecran : From Toilets to Stages de Vincent Philippart

Dour Festival
From toilets to stages de Vincent Philippart
Musical écran
En partenariat avec le festival Musical écran

Planté en Wallonie entre Valenciennes et Maubeuge, de l’autre côté de la frontière franco-belge depuis 1989, Dour est un “grand” festival. Meilleur marché et moins gigantesque que ses concurrents flamands (Werchter, Pukkelpop, Tomorrowland…), il accueille pendant cinq jours plus de 200 000 personnes. Gloire à ses organisateurs Damien Dufrasne et Bénédicte Billon-Tillie d’avoir accepté que le réalisateur Vincent Philippart puisse filmer, façon Strip-tease mais sans aucune méchanceté, ni complaisance. Dans From toilets to stages : dans les coulisses du Dour music festival, il dissèque le montage matériel d’un de ces monstres festifs censé égayer nos existences. Continuer “Musical Ecran : From Toilets to Stages de Vincent Philippart”