Catégories interviewÉtiquettes , , ,

Le Singles Club revu par le label breton Too Good Too Be True


Qui n’a pas été irrésistiblement attiré par les 7’’, n’a pas craqué juste pour la pochette, tel un enfant devant un stand de bonbons ? Mais pas seulement, car ce format a permis à nombre d’entre nous de connaître, à moindre frais, un nouveau groupe. Les labels ont vite compris l’enjeu dès les années 80 et ont lancé les Singles Club, avec un abonnement donnant droit à un single par mois, avec des inédits. En 1988, c’est Sub Pop qui s’y colle, suivront 7 volumes à ce jour, où l’on retrouvera, entre autres, Nirvana, Flaming Lips, Les Thugs, Beat Happening, Codeine, Modest Mouse, J Mascis, Deerhunter, Porridge Radio, Washed OutRough Trade enchaîne à partir de 1991 avec Vic Godard, The Auteurs, Tindersticks, Mazzy Star, Mercury Rev, Strangelove, My Bloody Valentine… Une initiative qui s’exporte jusqu’en France avec le label Lithium, notamment.

Et voilà que le flambeau est repris par les activistes musicaux brestois Too Good Too Be True Records. On connaissait déjà l’excellent magasin de vinyles Badseeds – associé récemment avec Kuuutch, le carrefour des Arts graphiques et de la micro-édition – et leur label Music From The Masses promouvant la scène brestoise et bretonne. L’an passé, Too Good To Be True Records naissait des cendres de beko disques pour aller dénicher des petits trésors de l’Angleterre à la Russie, en passant par le Canada, Singapour, la France, les États-Unis ou la Norvège. Ils viennent de créer le Singles Club. Un challenge au vu de la situation actuelle ? Réponses d’Emmanuel, l’un des deux défricheurs.

Continuer la lecture de « Le Singles Club revu par le label breton Too Good Too Be True »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , ,

Selectorama : Chevalier Avant Garde

Chevalier Avant-GardeUn beau jumelage musical existe depuis dix ans entre Montreal et Brest grâce à beko dsl et beko disques, puis à Too Good To Be True, né sur les cendres de beko. On se souvient des collaborations avec la team Fixture (Brave Radar et Freelove Fenner), les groupes Rape Faction, Brusque Twins mais surtout de celles avec Drug Train (rebaptisé aujourd’hui Dumb Train) et Chevalier Avant Garde. D’ailleurs, selon la petite histoire, c’est grâce à Chevalier Avant Garde que la team brestoise a eu le contact de Drug Train. Continuer la lecture de « Selectorama : Chevalier Avant Garde »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Dumb Train, Extra feeling / Bouge de là là (Too Good To Be True)

« Figée comme en décembre, j’essaie toujours qu’on s’entende, j’ai perdu l’envie de sortir, sérieux faut vraiment que je le sente, je me dis que c’est normal, c’est juste que je t’aime tellement, genre tellement » (extrait du titre Magmag)

Une entrée bénéfique dans une source de solution aqueuse à une température tropicale, entouré de montagnes glacées, c’est la sensation que l’on ressent en s’immergeant  dans ce disque : des basses nous secouent, des échos de voix dissimulées, des cling et des clang en stéréo et toujours ces rythmes fluides qui font bouger des hanches. Continuer la lecture de « Dumb Train, Extra feeling / Bouge de là là (Too Good To Be True) »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , ,

Sous Surveillance : le nouveau label Too Good To Be True

Too Good To Be True
Too Good To Be True

Qui ?

Tout commença avec beko, très estimé label défricheur brestois, qui connut deux périodes – de 2009 à 2011, beko dsl, avec des singles voire des albums téléchargeables chaque semaine gratuitement, débutant par Death In Vanilla, finissant en beauté par Ela Orléans ; et à partir de 2012, beko disques, avec un passage aux réalisations physiques vinyle, k7 et CD, et une pelletée de singles digitaux. La sortie CD de La Houle marque la fin de l’aventure beko en 2017, après la publication de 370 artistes. Continuer la lecture de « Sous Surveillance : le nouveau label Too Good To Be True »