Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , , , , , , , , , , ,

Collection été-été : quelques notes sur quelques nouveautés

Comme beaucoup, j’ai fondu sur mon canapé. Comme peu, j’ai finalement aimé ces fortes chaleurs qui m’ont assommé au point de dormir comme un saluki ou un fennec victorieux (et viva l’Algérie). Mes périodes d’endormissement m’ont comme toujours porté conseil sur quelques disques qui ont défilé sur mes platines, CD et vinyle, dans la moiteur de l’été. Continuer « Collection été-été : quelques notes sur quelques nouveautés »

Catégories festivals, photosÉtiquettes , , ,

La Movida

La révolution culturelle madrilène exposée à Arles

Miguel Trillo, El Calderón, Rolling Stones concert, Madrid 1982.

Je n’arrive pas à me rappeler de l’année. Et encore moins de l’artiste qui avait eu les honneurs de la couve de ce numéro de Rock & Folk. Ce devait être en 1984 – ou peut-être l’automne 1983. Car j’avais déjà entendu parler de la scène indépendante espagnole, ça c’est une certitude. Je l’avais découverte au cours des étés que je passais en partie à Altea, une coquette cité balnéaire située à une dizaine de kilomètres de l’hallucination architecturale qu’est Benidorm – pour résumer : les années 60, le franquisme (nous y reviendrons), le tourisme. Là-bas, j’avais sympathisé avec un garçon du coin de deux ans mon ainé, qui trainait en mobylette avec sa bande de copains (en idiome local, on appelle ça une pandilla), connaissait à peu près tous les lieux cool de la côte et partageait avec moi les mêmes gouts musicaux – dans le désordre, The Cure, New Order, l’electropop et la new-wave en général. Continuer « La Movida »

Catégories festivals, playlistÉtiquettes , , , ,

Playlist : La Movida

À l’aune de la très belle et pertinente exposition sur la Movida – ce mouvement pluricuturel avant tout madrilène né à la fin des années 1970 – qui se tient en Arles jusqu’au 22 septembre, en voici l’une des bandes originales possibles, à écouter pour mieux oublier la canicule. Continuer « Playlist : La Movida »

Catégories chronique anniversaireÉtiquettes , , , , , ,

The Undertones, The Undertones (Sire Records)

Les chroniques anniversaire de l’été

The Undertones

Regarder les décennies qui séparent des albums cultes peut se révéler être un exercice troublant. Ainsi The Undertones publié en mai 1979 se situe à équidistance d’Abbey Road (1969) des Beatles et The Stone Roses (1989) des Stone Roses. L’œuvre est elle-même en quelque sorte tardive dans la chronologie punk : 1976-1977 constitue peut-être en effet l’apogée du genre, mais à la fin de la décennie, le post-punk et la new wave pointent le bout de leur nez, prêts à ringardiser à coup de synthétiseurs les guitares électriques des punks, pour bien peu de temps. Continuer « The Undertones, The Undertones (Sire Records) »

Catégories chronique rééditionÉtiquettes , , ,

The Montgolfier Brothers, Seventeen Stars (Caroline True Records)

The Montgolfier BrothersIl est des disques dont on ne se souvient pas forcement sous la forme de classique en devenir, ni même d’une excitation mémorable au moment de leur sortie. Seventeen Stars des Montgolfier Brothers fait définitivement partie de cette catégorie. Pas réécouté depuis sa sortie, presque oublié depuis vingt ans. Le réentendre, au-delà de sa beauté formelle, fait appel à des souvenirs, ou plus justement à des souvenirs de souvenirs, d’instants fugaces ou de sentiments enfouis dont on se met à chercher le sens, à retrouver la trace. Continuer « The Montgolfier Brothers, Seventeen Stars (Caroline True Records) »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , ,

Sweet Jayne

Coup de cœur : Studio Electrophonique (Violette Records)

Studio Electrophonique
Studio Electrophonique / Photo : Ryan Lee Turton

C’est amusant de constater à quel point des gens qui ne vous connaissent pas « vraiment » vous connaissent pourtant si bien. Mais je vous l’accorde, depuis qu’on se fréquente sur les réseaux avec Pascal Blua, on a largement eu le temps de se rendre compte qu’on partageait pas mal de groupes, de chansons, de coups de cœur – et d’autres centres d’intérêt aussi. Et puis, pour tout vous dire, on s’est même croisé une fois dans la vraie vie, le temps d’un dîner clermontois – et avec deux autres amis, nous avions partagé du vin, mais surtout des groupes, des chansons, des coups de cœur. Continuer « Sweet Jayne »

Catégories chronique anniversaireÉtiquettes , , , , ,

Neil Young, On The Beach (WEA)

Les chroniques anniversaire de l’été

neil young on the beach badge chroniques anniversaire 45 ansQuand on sait quelle préparation narcotique a présidé à la conception de On The Beach, on se pose beaucoup moins de questions. Neil Young vient de finir l’enregistrement de Tonight’s The Night, un grand disque de deuil, dans un climat de chaos permanent. Il est en train de perdre sa femme, l’actrice Carrie Snodgress, à la suite d’une tournée où aucun excès ne fut oublié. Bref, tout va pour le mieux. Sa consommation de Tequila est telle que certaines mauvaises langues prétendent que le nouveau membre de Crazy Horse s’appelle José Cuervo. Derrière ce surnom, se cache un personnage à l’aura sinistre, Rusty Kershaw, engagé pour ses talents de violoniste et de joueur de pedal steel guitar, qui donne le ton des sessions, préparant une friandise à base d’herbe et de miel dont tous les protagonistes abuseront. Continuer « Neil Young, On The Beach (WEA) »