Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , , ,

Sous Surveillance : Agit

Agit
Agit
Qui ?
Agit est composé de Robert Pawliczek que l’on connait également à travers son projet solo Bobby Would, mais aussi Pitva, Itchy Bugger & Privat et Zmil qui officie dans Pitva, Parasite Dreams, Autor, Ubel & Cetera.
Où ?
Vienne, Autriche

Continuer la lecture de « Sous Surveillance : Agit »

Catégories coverÉtiquettes , , , , , ,

Bobby Would reprend « And I Love Her » des Beatles

Un son vaporeux, une voix caverneuse, quelques libertés sur l’orchestration et un tempo sensiblement ralenti, mettant en valeur profondeur et romantisme. Tout le travail Bobby Would est concentré dans cette reprise d’And I Love Her des Beatles. Un titre choisi sur les conseils de Roshu, une personne qu’il apprécie, car Bobby ne pratique que très rarement l’art de la cover. Nous n’en saurons pas plus, si ce n’est que cette version fait partie d’une installation, The Seventh Beatle, initiée par son ami Dennis Tyfus (Ultra Eczema Records) pour la Galerie Tim Van Laere à Anvers. Le principe est de reproduire un juke box avec des covers expérimentales des quatre de Liverpool, pourvue d’un seul bouton qui lit de façon désordonnée les morceaux repris. Après un exceptionnel album salué dans nos colonnes dans le classement de l’année passée, Bobby Would persévère dans cette croisée des chemins art / musique qu’il aime régulièrement exprimer dans son travail.

Continuer la lecture de « Bobby Would reprend « And I Love Her » des Beatles »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , ,

Selectorama : Bobby Would

Bobby Would
Bobby Would

En janvier dernier, les lecteurs de Section 26 avaient pu se délecter – en avant-première -, de deux excellents titres extraits du deuxième album de Bobby Would, World Wide World (sorti sur le label Low Company). Il ne fait désormais aucun doute que ce disque captivant restera parmi les plus réussis de l’année 2021. Avec son atmosphère hypnotique et étrange, aux accents parfois presque orientaux, ses guitares carillonnantes et lumineuses se mélangeant à des mélopées sépulcrales envoûtantes, ses nappes de synthétiseurs aux sonorités old school, World Wide World nous plonge dans un monde parallèle. Exigeante et audacieuse mais sans jamais verser dans l’autisme de certaines productions expérimentales, la musique de Bobby Would parvient à faire cohabiter élégamment exploration sonore et lisibilité mélodique.

Continuer la lecture de « Selectorama : Bobby Would »

Catégories avant-premièreÉtiquettes , , , ,

Deux titres : « Natural Killer » et « So To Say » de Bobby Would

Bobby Would
Bobby Would, Vienne, 2020 / Photo : Félix Leblhuber

Robert Pawliczek, artiste talentueux multi-supports (arts plastiques, peinture, photographie, scuplture, installations) et musicien naviguant entre l’Autriche où il réside, et l’Allemagne où il participe à de nombreux projets musicaux variés (AUTOR, Heavy Metal, Schiach) revient avec son projet solo Bobby Would pour un deuxième album World Wide World à paraître chez Low Company le 29 janvier prochain. Après l’excellent et souterrain Baby sorti en 2018 et enregistré en groupe, on se souviendra aussi de leur date à la Pointe Lafayette avec Sex Sux et Jacques Grèle et les Fausses Fuites (Merci Nick), l’alter égo que Robert s’est construit pour déclarer son amour à la mélodie revient avec un album enregistré seul, que l’on pourrait assimiler à une longue balade, intégrant des éléments psychédéliques et mélodiques aux accents country, avec une voix au grain mystique qui plane au-dessus de l’ensemble. Essai transformé, donc. Sehr gut, Bobby !


Continuer la lecture de « Deux titres : « Natural Killer » et « So To Say » de Bobby Would »