SECTION26 NEWS#12 : 12.2020

 
Ce n’est pas parce que la saison des tops est passée que l’année musicale est pliée. En décembre aussi, nos rédacteurs ont pris le temps de sélectionner pour vous leurs sorties favorites et, spoiler alert, l’ultime playlist de 2020 n’a pas franchement l’esprit de Noël, malgré quelques morceaux qui s’y réfèrent. Une raison de plus pour se pencher sur ces nouveautés du creux de l’hiver qui risquent bien de passer inaperçues. (Coralie Gardet)
Écoutez cette playlist sur votre plateforme favorite : YouTube, Deezer ou Spotify.
NDLR : Les playlists sur Deezer et Spotify ne comportent pas l’intégralité des 27 titres de cette sélection.

1. The Aislers SetCold Christmas

Oh, le charmant cadeau de Noël ! Cela faisait presque 20 ans qu’on était sans nouvelles de The Aislers Set – oui, la chanson Big Ocean avait échappé à notre vigilance. On retrouve le groupe d’Amy Linton intact, avec les les voix et la candeur inchangées, comme si à peine une poignée de semaines s’était égrenée. (XM)

2. Porridge RadioThe Last Time I Saw You (O Christmas)

“It’s a song about having a miserable time every Christmas and the same cycles of heartbreak and depression endlessly repeating themselves. We had a lot of fun with it – enjoy” – l’incontournable Christmas song. (CM)

3. PJ HarveyThe Wind (Demo)

PJ Harvey continue l’excavation de ses démos au fur et à mesure de la réédition de la totalité de ses précédents albums — le geste de l’artiste semble vouloir retrouver la sensation de réappropriation de soi à la sortie du très brut 4-Track Demos de 1993 qui mit en lumière l’intransigeance perfectionniste de la recluse du Dorset (qui n’avait sans doute pas besoin qu’on l’aide pour faire du rugueux). The Wind sort ce mois-ci, version démo de l’époque d’Is This Desire?, et débarrassé de la production électronisante de l’air d’un temps un peu révolu, laisse mieux entendre son talent d’atmosphériste sans conteste. (PN

4. PénélopeSirènes

Les Bordelais nous préparent un album, prêt depuis mars mais repoussé vu le contexte covidesque. Pour nous faire patienter ils nous offrent cette vaporeuse chanson. (CM)

5. Four TetParallel 2

Bravo à Kieran Hebden qui sort deux albums – Parallel et 871 le 25 décembre, soit en pleine ripaille, et après les rituels tops de fin d’année ! (CM)

6. Ichiko AobaPilgrimage

Déjà amorcé en début d’année au travers d’un premier single resplendissant, la japonaise Ichiko Aoba poursuit, avec son nouvel album アダンの風 (Adan no kaze), la sublime évolution de sa folk précieuse vers des paysages orchestraux aux arrangements foisonnants, où chaque note a des allures de perle étincellante. La preuve avec ce Pilgrimage, qui vient la placer quelque part entre l’adresse harmonique de Joanna Newsom et la beauté pastorale de Vashti Bunyan. Le plus bel album de cette fin d’année, tout simplement. (EV)

7. Cory HansonPaper Fog

Le leader de Wand nous proposait déjà un très joli morceau en juin dernier, un duo avec Ty Segall, son inséparable (She’s a Beam). Il dévoile aujourd’hui le premier titre de son prochain album solo, à paraître en mars chez Drag City, accompagné d’un clip pour le moins psychédélique. La subtile orchestration de cette balade folk laisse augurer du meilleur. (CG)

8. Fabio ViscogliosiOdyssée

Un nouveau projet de Fabio Viscogliosi est toujours attendu avec impatience, comme Pénélope attendant Ulysse et défaisant sans cesse sa toile. Cette Odyssée met l’eau à la bouche, avec ses accents qui ne sont pas sans rappeler les meilleurs morceaux de Polnareff, l’élégance et le lyrisme érigés en talisman. Et puis, commencer une chanson par la phrase “Lance une lance du bout des doigts sur moi”, c’est juste parfait. Joie supplémentaire : l’attente ne sera pas trop longue, l’album est annoncé pour février. (LB)

9. Alex MaasBeen Struggling

La voix si reconnaîssable du pape d’Austin, leader des Black Angels et co-fondateur du festival Levitation, est plus obsédante que jamais sur ce premier album solo intitulé d’après son tout jeune fils, Luca. (CG)

10. Mica LeviWings

Il faut parfois attendre jusqu’au dernières secondes du film pour en comprendre finalement toute la portée, c’est peut-être cela qu’à souhaité nous dire Mica Levi en sortant cet inattendu Ruff Dog aux confins de l’année, et quelques mois seulement après la dernière sortie en transsubstantiation de groupe nouvellement intitulé Good Sad Happy Bad, dont nous vous avions parlé ici. De cette autre nouvelle sublimation, un nouveau visage se dessine, fait de sons rugueux et dévoilant une poésie sombre, profonde, intacte — un immense cadeau en forme de point d’orgue cathartique à cette chienne d’année. (PN

11. Bill Callahan & Bonnie Prince BillySea Song (feat. Mick Turner)

Le 17 décembre, une de nos auteures, Angélique Charbonnet, nous poste cette bombe sur le fil de la rédaction et lance : « Vous avez vu ça ? J’en ai des frissons ». Oui, on avait vu, que dire, que faire, comment réagir, comment penser pouvoir avoir une écoute sage ou sereine face à une bataille de titans de la sorte ? J’enchaînais quelques temps après avec cet aveu : « Ça fait peur d’écouter des trucs géants, on a écouté hier sans trop oser se dire nos avis respectifs, mais en fait ça m’a beaucoup émue. » À nos exégètes experts de poursuivre : « Ils font les zouaves au début puis ça ça prend une belle ampleur » (ÉG) « Mais oui ! Et plus je l’écoute, plus je l’aime. Alors même que Wyatt est indépassable. Comme l’a dit Pauline, c’est émouvant. » (AC) « Les zouaves, pas tant que ça. Disons qu’on les sent respectueux sans pour autant être timorés. Et au-delà de toute crainte ça fonctionne très bien. J’aurais pas cru. » (BL) Enfin, vous avez compris, ça nous a fait quelque chose, on espère qu’à vous aussi. (PN)

12. GloriaYou Had It All

Gloria revient avec un nouvel album en 2021. Le groupe continue d’explorer avec plaisir et bonheur les années soixante. (AGF)

 13. SOS CitizenRemorses

Dans la famille Bouchaudon (En Attendant Ana, Reviens Fernande….) je demande Louise, de SOS Citizen, jeune formation qui nous offre un morceau de grande qualité, aérien et mélodique. Un EP est en préparation pour l’année à venir, soyez a l’affût. (VDPJ)

14. Raf Rundell feat. Lias SaoudiAmple Change

Collaboration innatendue et réussie entre Raf Rundell et Lias Saoudi des Fat White Family sur un morceau de soul moderne. L’album sortira en 2021 chez Heavenly Recordings. (DJ)

15. Music On Hold, Bread

Music On Hold, projet créé par Emile Cartron, sortira en 2021 son premier album chez Born Bad. En attendant, le groupe publie Bread, un petit tube pop DIY entêtant, convoquant jeunes gens modernes et R. Stevie Moore. (AGF)

16. The ChillsYou’re Immortal

Même lorsqu’il se frotte à la pop baroque, Martin Phillipps réussit l’exploit de garder une identité propre à The Chills. Quarante ans après la formation du groupe, ce mélodiste unique continue de nous surprendre. (DJ)

17. Ricky Hollywood feat. Uto & Halo MaudBedtime

Un petit bijou tendre qui tient de ces lumières fragiles de l’hiver, de la douceur cotonneuse de la neige, des réconforts dont on a bien besoin en ces temps incertains. Un beau cadeau de fin d’année signé par une jolie association de bienfaiteurs de la pop à savoir : Ricky Hollywood, Halo Maud et UTO — on leur souhaite, les oreilles séduites, qu’ils suivent encore cette belle étoile du berger. Prix spécial du jury à l’esthétique animation signée Alexis Jamey. (PN)

18. SeppukuWeekenders

Un Ep dream pop à venir en février, qui sortira chez Si Moiré Disques. Ces gaziers ont de l’humour : “Faut que ça se tienne comme pour un brownie. C’est surement une vision à l’ancienne du marché de la musique. On prépare déjà l’album, dix morceaux, tous les mêmes.” (CM)

19. GeorgiaRunning Up That Hill

Le pari était plus que risqué, Georgia nous propose une reprise réussie du classique de Kate Bush. En ne s’éloignant pas radicalement de la version de Kate Bush, Georgia Barnes a su apporter une touche de modernité qui ne dénature pas l’efficacité de l’original. (DJ)

20. Mouth CongressTactile

Captured Tracks continue d’exhumer des pépites. Mouth Congress, projet Canado-Américain composé de Paul Bellini et Scott Thompson (acteur dans la série The Kids In The Hall) n’avait jamais connu de sortie physique. C’est chose faite, 35 ans après, avec ce 7 pouces. Une new wave rythmique et dansante de bonne facture. (VDPJ)

21. ANOHNIR.N.C. 2020

L’incantation est apocalyptique et captée sur une fréquence radio ancienne crachant les conséquences tragiques du venin des démons de l’actualité — R.N.C. 2020 fait le bilan catastrophique d’une année qui ne nous aura rien épargné. Écrit après le visionnage de l’affligeant Republican National Committee qui remit Trump en selle pour les élections de 2020 et qui réunit ses plus virulents suiveurs en foule non-masquée en pleine pandémie mondiale, ce nouveau titre poursuit aussi le travail d’exploration qu’Anohni semble faire depuis quelques temps autour de ses archives personnelles, égrainant au fil de quelques covers parues cette année les captations vidéo des toutes premières performances new-yorkaises des Johnsons. (PN)

22. Bantam LyonsBranque

Le retour très attendu des Brestois avec ce single, sorti chez Music From The Masses et qui donne très envie d’en écouter plus. Branque, c’est une chanson qui ne commence jamais vraiment mais qui ne veut pas s’arrêter. On pourrait raccorder ses extrémités qu’elle finirait par vivre sa propre vie dans une boucle infinie que la monotonie n’épargnerait qu’un temps. Nous n’avons rien foutu ces dernières années parce que d’autres occupations nous ont trouvés, tout en sachant que nous finirions bien par réveiller ce tocard de Bantam Lyons un jour. Penser qu’il y aura un moment venu, imaginer qu’un peu tout en sera changé ensuite et consacrer un pan entier de son esprit et de ses cuites à cette idée, c’est ça être un vrai branque.” (CM)

23. Camera, Kartoffelstamp

Seul rescapé de la formation initiale, on sent bien que le batteur Michael Drummer a pris le lead sur ce morceau Krautrock des plus efficaces. (DJ)

24. Beige BanquetWired/Weird

Projet solo, en studio, de Tom des Anglais de PKNN. C’est tendu, sur le fil, mais aussi très dansant ! Paru en format single chez Just Step Sideways avec un artwork signé Robin Roche (Urticaria Records…), on a hâte de voir le projet migrer en groupe pour d’hypothétiques concerts. (VDPJ)

25. HobbyG.O.A.T.

La formation parisienne, ex Deaf Parade, nous régale d’un 4 titres aux influences slacker, résolument 90’s. On retrouve sur G.O.A.T. cette énergie adolescente, propre à la musique live, qui nous a tant manquée cette année. (CG)

26. City BandSymétrie des Fruits

Le projet collectif City Band, regroupant des membres de Bisou de Saddam, Nathaniel David et Scenes from Salad, aura pris son temps pour sortir un album. La Symétrie des Fruits, balade douce et psychédélique, est idéale lorsque qu’il pleut dehors et que vous étes derrière la fenêtre. (VDPJ)

27. Soup Activists, I’m In The Kitchen

Martin Meyer de Lumpy & the Dumpers et de bien d’autres formations de Saint-Louis, Missouri, n’avait jamais rien sorti seul. C’est chose faite avec Soup Activists, toujours chez Lumpy Records, en cassette. Une bonne dose de power pop enregistrée à la maison, et tellement classe. (VDPJ)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *