Catégories selectoramaÉtiquettes , ,

Selectorama : Jacco Gardner

Jacco Gardner
Jacco Gardner

Obsessionnel nostalgique de technologie digitale. Revivaliste psychédélique à chapeau mou. Fan surdoué de Syd Barrett. Tel était peu ou prou le portrait robot de Jacco Gardner tel qui nous était apparu au moment de la sortie de ses deux premiers albums, Cabinet Of Curiosities (2013)  et Hypnophobia (2015). Désormais installé à Lisbonne, Gardner y nourrit sa passion communicative pour les romans de science-fiction vintage et les synthétiseurs millésimés. Entièrement instrumental, Somnium, sorti l’an dernier, s’oriente résolument vers des formes musicales plus atmosphériques et abstraites. Une évolution qui transparaît dans une sélection planante et pointue. Continuer la lecture de « Selectorama : Jacco Gardner »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Chris Cohen, Chris Cohen (Captured Tracks)

Dans la famille Cohen, il faut donc, cette fois-ci, commencer par demander le père. Bonne pioche ? Peut-être pas tant que ça. Kip Cohen, ancien collaborateur de  Bill Graham au Fillmore East, directeur artistique dans les années 1970 chez Columbia et A&M où il encadra les débuts de carrière de Billy Joel, Styx ou Pablo Cruise, a récemment décidé de mettre un terme à 53 années de mariage, révélant publiquement au passage son homosexualité et ses diverses addictions, jusque là consciemment ignorées de ses proches. De quoi sérieusement secouer, on s’en doute, son musicien de fils qui s’est inspiré de ce contexte particulièrement déstabilisant pour composer le dernier volet d’une trilogie entamée en 2012 avec Overgrown Path. Continuer la lecture de « Chris Cohen, Chris Cohen (Captured Tracks) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , ,

L’Éclair, Sauropoda (Beyond Beyond is Beyond records/Bongo Joe records)

Déjà présentés dans la désormais mythique rubrique Sous Surveillance alors qu’ils s’apprêtaient à nous dévoiler leur album Polymood, il n’aura pas fallu attendre six mois pour que L’Éclair dégaine son successeur et troisième album, Sauropoda. Petit rappel : L’Éclair, c’est ce combo genevois complètement dopé au jazz-fusion et à l’afrobeat que l’on retrouve signé chez les labels psycho-exotiques Beyond Beyond is Beyond et Bongo Joe records. Continuer la lecture de « L’Éclair, Sauropoda (Beyond Beyond is Beyond records/Bongo Joe records) »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , , , , , , ,

Selectorama : EggS

EggS / Photo : Erica Ashleson

En janvier dernier, nous évoquions avec enthousiasme le premier EP d’EggS, une formation parisienne d’indie-pop réjouissante. Mine de rien, une jolie scène se dessine à Paris à travers différents groupes et labels. De Buddy Records en passant par En Attendant Ana ou Sex Sux, les esthètes adeptes de K Records, Slumberland, Creation ou Flying Nun peuvent désormais trouver matière à chérir. Le groupe sera notamment en concert le 17 mai à la Pointe Lafayette, à l’excellent festival La Ferme Électrique et avec Rays le 8 juillet à Mains d’œuvres.  Il y a quelques temps, nous leur avions demandé leurs coups de cœur, l’occasion d’en savoir un peu plus sur leurs influences. Continuer la lecture de « Selectorama : EggS »

Catégories chroniquesÉtiquettes , ,

Tashi Wada w/ Yoshi Wada & Friends – FRKWYS Vol. 14 : Nue (RVNG Intl.)

Tashi Wada with Yoshi Wada and Friends, NueNous en sommes tout juste aux Saints de glace et le printemps, bien qu’encore débutant et timide, déjà nous apporte son lot de précieux présents sous forme d’une épiphanie opaline et apaisée. Cependant, j’avoue mon retard puisque c’est à l’automne dernier que Nue, volume numéroté 14 de la série FRKWYS de l’excellent label RVNG Intl., est sorti, mais parfois voyez-vous, les miracles semblent volontairement se dérober à votre attention pour mieux vous surprendre par leur magie deux saisons plus tard. Continuer la lecture de « Tashi Wada w/ Yoshi Wada & Friends – FRKWYS Vol. 14 : Nue (RVNG Intl.) »

Catégories dossierÉtiquettes

Machines #6: Atari ST, Atari Teenage Riot

L’histoire des ordinateurs personnels est fascinante. Si nous manquons de recul sur leur impact dans nos vies, il est indéniable que ces objets autrefois réservés aux laboratoires de grandes universités et aux multinationales ont durablement modifié le travail, les relations humaines et la création, notamment musicale. Nous nous souvenons tous, pour ceux qui ont connu l’avant en tout cas, de l’arrivée dans nos vies de ces étranges machines. Dans ce domaine, une place particulière doit être accordée à la série ST d’Atari (520/1040 pour la mémoire vive en kilo-octet) qui au milieu des années quatre vingt a largement contribué à la démocratisation des studios à la maison et surtout des séquenceurs midi. Sans nul doute, il s’agit, avec le Tascam Portastudio 4 pistes, de la révolution la plus importante des trente-cinq dernières années en matière d’enregistrement et composition. Il peut sembler incongru de consacrer un article de la série à un instrument qui n’est pas spécifiquement dédié à la musique et ne produit pas de son… et pourtant, nos STAN (STations Audio Numériques) actuelles doivent beaucoup à des logiciels développés sur l’Atari ST voilà trente ans. Par la force des choses, l’Atari ST fut ainsi le chef d’orchestre discret de nombreux hits faits à la maison à la fin des années 80 et dans les années 90. Continuer la lecture de « Machines #6: Atari ST, Atari Teenage Riot »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , ,

The Leisure Society, Arrivals And Departures (Ego Drain/Modulor)

The Leisure SocietyDepuis quand n’avait-on pas écouté – réécouté même – un double album dans son intégralité dès sa découverte, sans éprouver la moindre trace de lassitude, sans tricher en en fractionnant les longueurs indigestes ou fastidieuses ? On a beau chercher, farfouiller dans les tréfonds de vieux souvenirs d’adolescence : la réponse ne s’impose pas. Contrairement à ce cinquième album de The Leisure Society qui s’est immédiatement incrusté avec une force inattendue dans les recoins d’un quotidien dont il a pris possession depuis quelques semaines. Fascinant jusque dans ses moindres méandres, impossible à déloger de cette place centrale et privilégiée qu’il occupe d’ores et déjà tout près du cœur, le diptyque composé par Nick Hemming et Christian Hardy semble doté d’une force et d’une évidence que ne possédaient pas tout à fait les quatre premiers volets d’une œuvre pourtant très appréciable et conséquente. Continuer la lecture de « The Leisure Society, Arrivals And Departures (Ego Drain/Modulor) »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , ,

Kitchen

Kitchen
Kitchen

Qui ?

Kitchen est le projet de James Keegan, jeune chanteur, guitariste et pianiste américain. Il s’entoure d’une formation mouvante de cinq ou six amis – « selon qui est dans le coin » – parmi lesquels se retrouvent généralement un batteur, une violoniste, un altiste, une bassiste et plusieurs chanteuses. Continuer la lecture de « Kitchen »