Paul Weller : « Je ne suis pas suffisamment arrogant pour penser que tout ce que je fais est génial »

Ce n’est que huit ans après une première rencontre en 1992 dans un hôtel de la place de la République que j’ai fini par me retrouver à nouveau face à Paul Weller, dans un studio de photographes londonien cette fois. Entre ces deux dates, deux rendez-vous avortés, l’homme ayant sabordé ses venues promo parisiennes en … Continuer la lecture de « Paul Weller : « Je ne suis pas suffisamment arrogant pour penser que tout ce que je fais est génial » »

À l’origine – Des chansons reprises par Paul Weller

Il serait inconvenant de ne pas reconnaitre Paul Weller comme l’un des songwriters les plus talentueux de sa génération (et même plus que ça, soit dit entre nous). Mais l’homme est aussi et avant tout un mélomane passionné et curieux, toujours à la recherche de découvertes mélodiques. Ses coups de cœur, il a aimé les … Continuer la lecture de « À l’origine – Des chansons reprises par Paul Weller »

Paul Weller, Studio 150 (V2/Sony)

A force de l’écouter distiller, au fil d’une discographie pléthorique, les hommages multiples à ses nombreux héros et maîtres, on avait fini par oublier que, paradoxalement, Paul Weller n’avait encore jamais publié d’album entièrement composé de reprises. Une omission aujourd’hui réparée grâce à cette série de 12 covers, enregistrées dans une atmosphère qui fleure bon … Continuer la lecture de « Paul Weller, Studio 150 (V2/Sony) »

Vieilles gens mödernes – Hervé Paul et Floo Flash

Un quart de siècle, presque. Cela ne rajeunit personne mais je me souviens quand même. J’ai rencontré Hervé Paul un peu après avoir entendu ses chansons et, d’abord, son nom. Je me souviens de la plaisanterie qui trainait à l’automne 1997, dans les bureaux de cette maison de disques, quand il était question de son … Continuer la lecture de « Vieilles gens mödernes – Hervé Paul et Floo Flash »

Bienvenue dans le monde merveilleux d’Ed Ball

C’était il y a une éternité, en 1995 précisément. Paru plutôt discrètement, If A Man Ever Loved A Woman, le premier album de l’attachant Edward Ball, avait pourtant fait une entrée fracassante dans la vie d’une poignée d’entre nous. La vingtaine à peine dépassée mais la passion pour les groupes mods des mid-sixties – The … Continuer la lecture de « Bienvenue dans le monde merveilleux d’Ed Ball »

Rachel Love (Dolly Mixture) – Amour éternel

Au début, elles étaient trois. Trois lycéennes de Cambridge toutes pressées de s’insinuer dans les interstices musicaux entrouverts par le séisme du Punk. Sous le nom de Dolly Mixture, Debsey Wikes (basse), Rachel Love (guitare) et Hester Smith (batterie) ont hissé à des hauteurs durablement appréciables l’étendard d’un amateurisme adolescent et éclairé, laissant derrière elles … Continuer la lecture de « Rachel Love (Dolly Mixture) – Amour éternel »