Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

Quiet art – Quelques souvenirs autour des Go-Betweens

Australie, 1989 / Photo : Florence Dyan

C’est le 15 août. Un mardi. Je m’en souviens, car sur l’une des photos prises ce jour-là dans le hall de l’aéroport de Roissy, deux amis et moi (je suis le seul à partir), tout sourire dehors, posons fièrement avec un exemplaire de France Football (c’était le jour de parution du magazine). Partir ? Oui, pour l’Australie, avec un couple – couple qui se défera pendant le voyage aller, mais tout s’est bien passé. Une idée qui nous était venue pendant l’année universitaire, après avoir rencontré deux Australiennes à Paris (Alicia et Carolyn – entre nous, j’étais plus Carolyn, mais j’appris plus tard que j’aurais dû être plus Alicia). Pour moi, ça tombait bien. Car j’étais en pleine période australienne. The Saints, The Aparments (qui n’ont sorti alors qu’un seul album), The TriffidsThe Church, Crime & The City Solution, Nick Cave & The Bad Seeds et tout en haut de mon affiche, The Go-Betweens.

Continuer « Quiet art – Quelques souvenirs autour des Go-Betweens »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

Ultracrush : Nouvelle vague

Ultracrush
Ultracrush, visuel du single « Swimming »

C’est l’histoire d’un coup de foudre. Ou plutôt de coups de foudre. Parce qu’il y en a déjà eu. Plusieurs. Depuis maintenant quatre décennies – environ, ne chipotons pas. Des émois démesurés, qui sans doute n’arrivent pas qu’à moi… Poser un disque vinyle sur la platine, glisser un CD dans le lecteur, lancer un fichier MP3 (qu’importe le flacon, vraiment…), et en l’espace de quelques secondes, savoir que la chanson ne pourra pas nous décevoir. Savoir qu’on va la réécouter en boucle – pour certaines, d’une manière presque (pourquoi presque ?) obsessionnelle… Savoir que parfois, on lui sera infidèle – quelques heures, quelques jours, quelques mois, quelques années. Et que les retrouvailles seront aussi intenses que la première fois – frissons et chair de poule comme effets visibles par d’éventuels témoins. Il y en a plusieurs des comme ça… Je pourrais dresser une liste – ou mieux, en faire une playlist (note pour plus tard, donc) –, mais elle serait (trop) longue. Continuer « Ultracrush : Nouvelle vague »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Rolling Blackouts Coastal Fever, Hope Downs (Sub Pop)

Sub Pop fut, quelques décennies plus tôt, un haut lieu du grunge et du son de Seattle. Le catalogue actuel ressemble pourtant plutôt à un inventaire à la Prévert: Beach House, Low, King Tuff, Mudhoney, Shabazz Palaces, Downtown Boys, etc. D’excellentes formations, mais dont nous peinons à identifier l’héritage commun. Cependant, la force de frappe de la structure américaine, en 2018 impressionne, et en quelques mois, les Américains ont placé les Australiens de Rolling Blackouts C.F. dans les espoirs les plus attendus de la pop indépendante. Continuer « Rolling Blackouts Coastal Fever, Hope Downs (Sub Pop) »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , , , , ,

Say goodbye, wave hello.

Peter Milton Walsh / The Apartments
Peter Milton Walsh / The Apartments

Alors que sort un nouvel EP live et numérique, Initials PMW, et débute une tournée française de The Apartments (complété comme les dernières tournées par Antoine Chaperon et Natasha Penot), retour sur l’un des chefs d’œuvre (ndlr. on évoque ici l’une des rares discographies à ne compter que des chefs d’œuvre) de l’Australien Peter Milton Walsh, A Life Full Of Farewells, paru en 1995 et dont on attend désormais une réédition (vinyle) en bonne et due forme. Continuer « Say goodbye, wave hello. »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , ,

Good Morning, Prize // Reward (Bedroom Suck Records)

Good MorningLa fécondité de la scène indie pop australienne a beau ne plus être un secret depuis longtemps, il est une ville qui ne cesse de fasciner par la qualité des groupes qu’elle enfante : Melbourne. Les labels y fleurissent tandis que les voisins se rendent à l’évidence et y déménagent. Bedroom Suck est de ceux-là : originaire de Brisbane et propulsée par des signatures comme Blank Realm ou Scott & Charlene’s Wedding, la structure va sur ses 10 ans et représente aujourd’hui encore ce qu’il se fait de plus excitant de l’autre côté du globe. Continuer « Good Morning, Prize // Reward (Bedroom Suck Records) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , , ,

The Shifters, The Shifters (Future Folklore)

Les petites maisons de disques indépendantes françaises auraient-elles trouvé une corne d’abondance de groupes en Australie ? Après Polaks et Vintage Crop, S01E02 de notre nouvelle série: Future Folklore et The Shifters. Si le label hexagonal existe depuis 2015, il ne s’agit que de leur second vinyle, en plus de deux cassettes d’Yves Bernard et…  Continuer « The Shifters, The Shifters (Future Folklore) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Vintage Crop, TV Organs (Polaks Records)

Quinze ans plus tôt, difficile d’imaginer une connexion plus improbable que Geelong en Australie et Gennevilliers du coté de Paris. Pourtant, les punks anglophones de Vintage Crop viennent de publier leur premier album TV Organs sur Polaks, un label français. Si Geelong est une ville de taille modeste en nombre d’habitants (entre Reims et Le Havre, pour situer), elle héberge, à quelques pas de Melbourne, une jolie scène underground autour de la formation Ausmuteants: Hierophants, Living Eyes et plus anciennement les géniaux Frowning Clouds.

Continuer « Vintage Crop, TV Organs (Polaks Records) »