Avant-première : “La Notte” de Radio Hito

Et voilà que Radio Hito nous revient avec Voce Lillà, un nouvel EP à sortir sur le label belge KRAAK ce 27 novembre 2021 et avec le clip vidéo de la piste 7 intitulée La Notte, animée et mise en image par l’artiste et graphiste Morgat Bry offert ici en avant-première à vos yeux et à vos oreilles que nous espérons charmés et émus.

Radio Hito, Voce Lillà (Kraak)Voce Lillà est composé de titres empreints d’une futurologie musicale de premier niveau présente à la fois dans la qualité des mélodies synthétiques de Radio Hito (quelque part entre Debussy, Trans-Millenia Consort et la facette la plus poignante de l’italopop expérimentale) mais également du fait de leur captation singulière depuis un live stream de la fin décembre 2020 organisé par Musa Ullakolla sur la plateforme SWGBBO, sorte de dance club virtuel et opensource basé sur le moteur du monde en ligne de Habbo Hotel (dont les adolescents du tournant des années 2000 se souviennent peut-être encore).

Il y a presque un an déjà le monde était arrêté par le fait, et bien que nous nous demandons à nouveau s’il n’a jamais repris vraiment, nous nous essayions alors à trouver des formes et des pratiques pour continuer à faire et à vivre malgré des quotidiens bousculés dans leurs usages habituels — teintés d’inquiétude au mieux, et entachés de deuils au pire : « Lorsque Kraak m’a demandé de participer j’étais rentrée chez mes parents dans la maison où j’ai grandi. Mon père est tombé très malade assez subitement, il était dans le coma lorsque j’ai enregistré le live, et il est parti deux jours plus tard. C’était à la fois très triste, très beau, mais aussi surréel de pouvoir faire cela dans ces conditions, précisément là où j’ai grandi et passé tous mes Noëls. c’était compliqué de délier ce moment-là de mon enfance et d’échapper à la mélancolie (je ré-invoque dans Voce Lillà un texte d’Anne Sylvestre, la chanson Pour ne pas dormir que j’écoutais en boucle depuis mes 5 ans et dont le 45 tours était encore sur place)… J’ai tout enregistré avec un Zoom pour la voix, un Casio CTK 4200 avec une pédale multi-effet en une prise et demie, modulo quelques raccords, puis j’ai streamé entre deux palmiers virtuels et le ficus bien réél de l’hosto… Lieven Dousselaere qui a fait le mix a fait un travail assez méticuleux pour rester au plus proche de l’enregistrement d’origine, brut. Il y avait une forme d’évidence que cela sorte chez Kraak, d’une part car ils étaient à l’origine de l’événement mais aussi car ils accompagnent le projet dans son ensemble. » La pulsion de vie de la création issue d’une prospectivité active nous sauvera-t-elle des affres d’un futur incertain ? C’est la question que pose en quelque sorte cette cassette qui matérialise le souvenir d’un moment intime et particulier, vécu en groupe et à distance dans le cadre d’une performance virtuelle.

Radio Hito soirée Ullakolla sur la plateforme SWGBBO
L’avatar Radio Hito sur SWGBBO

« Cette version de La Notte a fini par s’imposer (elle était déjà sortie sous une forme totalement différente sur l’album de Midi Fish) mais rétrospectivement la résonance avec le départ de mon père, nos veillées jusqu’au bout est assez frappante. […] Je me détache du corpus d’origine des autres morceaux (nés d’un travail d’interprétation de textes d’Octavio Paz et d’Alejandra Pizarnik en italien qui ont fait les débuts de Radio Hito) pour l’album à venir et travailler avec des textes d’un poète contemporain, le fait de sortir cette cassette et ces morceaux sur des compilations ou tous les live et les streams commandités pendant le confinement ont permis de faire exister ces “galops d’essais” sous une forme enregistrée et/ou performée. A priori je ne les reprendrai pas sur le prochain album donc c’est aussi une manière de les laisser partir. » Outre la mélancolie manifeste des notes clair-de-lune et de la voix poudrée qui caractérisent ce choix de titre, le texte adapté de Paz résonne et embrasse nos cœurs effectivement : « La nuit efface les nuits sur ton visage, /étale des onguents sur tes paupières sèches, /la pensée brûle sur ton front /et au-delà de la pensée, la mémoire… »

Radio Hito, La Notte (Kraak)

Voce Lillà, visuels : Morgat Bry/Radio Hito
Voce Lillà, visuels : Morgat Bry/Radio Hito

« Et puis pour le clip vidéo, cela faisait longtemps que je pensais collaborer avec quelqu’un.e. Avec ce revival de Habbo Hotel pendant le confinement, j’ai pensé à Morgat Bry qui venait de passer son diplôme à la HEAR de Strasbourg avec cette vidéo “post-situationniste” sur Macron (attention chef-d’œuvre dont nous recommandons chaleureusement le visionnage, NDLR : Micron acte 2 : Renaissance) et cet intérêt pour la réappropriation, le réemploi. Étant donné les circonstances de l’enregistrement et la mélancolie dont on caractérise souvent le projet — cf. le “Chouine-core” de Musique journal, cela m’intéressait d’avoir un registre décalé qui prenait le contre-pied, pour ne pas tomber dans une sorte de lourdeur ou dans un pathos trop appuyé. C’était un pas de côté et puis j’avais besoin de rigoler un peu. » Tension dynamique entre images statiques et animées, le clip fait littéralement défiler la musique de façon visuelle, nous transporte avec malice dans un décor pétri d’évocations référentielles que les générations X (en queue de comète), Y (plein phares) et Z (revivalistes) s’amuseront à repérer avec délectation.

Un pastiche du meilleur de l’animation japonaise et du cinéma de science-fiction dont l’Europe fut abreuvée au tournant des décennies 80-90 ? À Morgat de nous dire : « Plutôt que de pastiche, je parlerais de détournement dans le sens où il ne s’agit pas seulement de parodier une esthétique et un pan des cultures populaires, mais aussi de se faire rencontrer plusieurs univers et vocabulaires graphiques et ainsi d’interroger de façon sous jacente notre rapport à ces images et à leur signifié. Pour faire moins péteux dans la formulation, disons qu’il ne s’agit pas seulement de faire du pastiche, mais plus d’utiliser le collage comme un moyen pour moi d’explorer la matière que je vais mobiliser, et ainsi créer mes univers personnels. » Un univers de décors contemplatifs et interprétatifs en assemblage : « avec un lien au rêve et aux imaginaires du Web et du cinéma d’animation, avec des décors grouillant de détails liés à la musique de Radio Hito et l’interprétation que j’en faisais. Le décor devait servir d’élément narratif sans être trop explicite non plus. […] Mon intérêt pour cette esthétique vient à la fois de mon envie d’explorer et interroger des codes narratifs et visuels avec lesquels j’ai grandi, mais aussi de mon intérêt pour les cultures populaires et du patchwork très riche qu’elles proposent avec la possibilité de créer un mélange d’onirique et d’humoristique. […] Mes références pour ce travail : les univers animés urbains et la façon notamment d’envisager des villes imaginaires comme dans Amer Béton, Akira, Blade Runner, etc. Je suis aussi allé voir des plans fourmillants de détails comme la chambre du magicien du Château Ambulant ou certains plans d’Enter The Void, ainsi que la chambre de l’héroïne de Perfect Blue. Je voulais aussi un personnage à mi-chemin entre la mascotte d’animé type Aralé et le personnage de jeu vidéo comme ceux d’Animal Crossing ou Alex Kidd. On retrouve également une gestion des interactions entre le décor et le personnage qui s’apparente au traitement esthétique des Kassos. Comme beaucoup d’enfants des années 1990 et 2000, mes madeleines sont de fait le cinéma d’animation et la science-fiction, avec aussi l’influence des jeux vidéo et des séries d’animation, les films du Studio Ghibli, les animes type Dragon Ball et Naruto, ou encore les jeux du studio Square Enix. »

Dans l’univers du jeu vidéo justement on parle souvent du potentiel de « rejouabilité », ici on parlera plutôt de ceux de « revisionnabilité » et de « réécoutabilité » de ce petit enchantement animé. Vite, vite, l’épisode 2 !


Radio Hito sera en session spéciale à Kiosk Radio le 27.11 et à Bruxelles, au Lac, le 08.01 pour une performance pour piano et roller quads [sic !].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *