Autechre, Chiastic Slide, 1997 / LP5, 1998 (Warp Records)

La séquence 1997-1998 est charnière dans l’évolution du genre IDM. Un moment qui a marqué la progressive mise à distance d’une matrice post-rave en direction d’une exploration des marges les plus déviantes du dancefloor ou d’une écriture plus pop d’un côté – Aphex Twin, Boards of Canada, Bogdan Raczynski. Pour, d’un autre, voir un grand … Continuer la lecture de « Autechre, Chiastic Slide, 1997 / LP5, 1998 (Warp Records) »

Le club du samedi soir #20 : Autechre

Sign, le quatorzième album d’Autechre, marque le retour à un certain «classicisme» IDM. Celui des années 1993-1998, de Tri Repetae ou du fameux LP5, avec ses breakbeats déconstruits et ses longues plages ambient. Un disque magnifique, plus abordable que l’abstraction expérimentale et fascinante de Exai ou des NTS Sessions par exemple, qui réconciliera peut être … Continuer la lecture de « Le club du samedi soir #20 : Autechre »

KG, Ein mann ohne feind (October Tone / Médiapop Records)

Il existe une contrée foutraque où ne résonne aucune loi, où la réalité n’est que celle que l’on se créé, où les stratégies sont forcément obliques. Bienvenue au pays des merveilles de Rémy Bux alias KG qui distille lentement mais surement et depuis déjà trente ans une electro-noise-lo-fi et dont le dernier album Ein mann … Continuer la lecture de « KG, Ein mann ohne feind (October Tone / Médiapop Records) »

2021, les choix de la rédaction.

2021, année post pandémie (nous y serions, de fait, encore de plain-pied), pré-électorale avec de grosses gouttes inquiétantes qui coulent de nos tempes à nos pieds. L’angoisse molle est devenue prégnante, se carapatant tel un hérisson, mi-douceur recluse, mi-picots acérés. Il nous reste donc, et toujours et merci bien, l’improbable mais gigantesque évasion de nos … Continuer la lecture de « 2021, les choix de la rédaction. »

Boards Of Canada : Les moissons du ciel

Sans nouvelles des écossais depuis Tomorrow’s Harvest en 2013, date de cette rare interview donnée par les frères de Boards Of Canada, généralement peu friands des média, on espère toujours entendre un nouvel album en provenance de leurs studios isolés à la campagne. Sept ans s’étaient écoulés entre le lumineux The Campfire Headphase (2005) et … Continuer la lecture de « Boards Of Canada : Les moissons du ciel »

2020, les choix de la rédaction.

Mon Top 6 des bonnes raisons de s’intéresser cette année aux palmarès de Section26 : 1/ Parce que le contexte. Un choix évident, inutile de broder davantage. Même si, à titre très personnel, je reste une peu surpris que ce que j’ai toujours considéré comme mon style de vie habituel, d’autres appellent ça un confinement… … Continuer la lecture de « 2020, les choix de la rédaction. »