Catégories selectoramaÉtiquettes , , ,

Selectorama : Corridor

Corridor
Corridor / Photo : DR

Le temps passe si vite, semble nous dire Jonathan Robert et les musiciens du groupe montréalais Corridor Dominic Berthiaume, Julian Perreault, Julien Bakvis, et leur complice de concerts Samuel Gougoux. Mourir Demain, premier single de ce quatrième album n’est pourtant pas une complainte pessimiste mais un morceau lumineux, une ode à un passage serein. Le temps passe, certes, « on vieillit, on fonde une famille, on ralentit les choses… » nous disent-ils. Mimi est un disque au spectre musical plus ouvert, qui s’émancipe de leurs débuts post punk pour explorer des terres plus mélodiques, comme si on ouvrait les fenêtres sur la nature après un temps enfermé chez soi. Avec une poésie psyché plus contemplative et assagie, Corridor s’inscrit une fois encore parmi ceux que l’on aime voir grandir. Pour célébrer la sortie de cet album à tête de chat, second du groupe signé sur l’étasunien Sub Pop (après un LP paru par chez nous), voici dix morceaux choisis avec cœur par Dominic Berthiaume. Continuer la lecture de « Selectorama : Corridor »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , , , ,

Selectorama : Yan Skene

Yan Skene
Yan Skene / Photo : Lily Boult

En pleine pandémie, lassé d’entendre souvent les mêmes choses sur bandcamp, Yan Skene, une des têtes pensantes de Bleu Nuit, groupe de post-punk mélodique de Montréal en pause pour le moment, à l’envie de créer un label qui propose des sorties obscures et inclassables. C’est chose faite avec Contact Minimal Records. « Je cherche à sortir des artistes émergents de partout à travers le monde et d’offrir également des compilations d’artistes 70’s-80’s. C’est important de rendre hommage aux pionniers. »

Continuer la lecture de « Selectorama : Yan Skene »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , ,

Yocto, Zepta Supernova (Duprince / Requiem pour un Twister)

La dernière fois que j’ai ressenti un frisson musical à l’écoute d’un groupe en provenance du Québec, c’était en 2019, quand je suis tombé par hasard sur le méchant tube de Bleu Nuit, Concentration, diffusé sur les ondes de la formidable radio locale clermontoise Le Chantier. Et c’est exactement dans les mêmes circonstances que j’en suis venu à découvrir l’existence des Montréalais de Yocto, dont le premier album Zepta Supernova, sorti ce mois-ci, s’impose comme une des très bonnes surprises de l’année 2023. Continuer la lecture de « Yocto, Zepta Supernova (Duprince / Requiem pour un Twister) »

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Vanille, La clairière (Bonbonbon)

Certaines personnes ont pour mission de remettre de la tendresse et une pincée de féerie dans nos cœurs, d’y apporter un rayon de lumière pour sortir des bois sombres et touffus. La clairière, deuxième album de l’autrice-compositrice-interprète canadienne Rachel Leblanc, connue sous son nom de scène Vanille, embarque des balades pop-folk aux airs faussement simplistes et désinvoltes. Ce deuxième album, signé avec le label indépendant Montréalais Bonbonbon, ne se prive pas de mélancolie et aborde discrètement des sujets teintés d’amertume tels que ceux de l’oubli et de la rupture amoureuse. Connue pour des chansons rock indé adulescentes, Vanille offre ici un disque mature où se côtoient folk sixties façon Shirley Collins, Vashti Bunyan ou Bridget St John et certains accords pop-rock qui ne sont pas sans rappeler les débuts de Lush, période Sweetness and light ou Etheriel. Continuer la lecture de « Vanille, La clairière (Bonbonbon) »

Catégories selectoramaÉtiquettes , , , , ,

Selectorama : Deliluh

Deliluh
Deliluh

Nous ne vous avions jamais parlé de ce groupe devenu duo originaire de Toronto et expatrié en Europe, et c’est bien dommage car leur musique âpre et pessimiste colle complètement à notre époque. Post quoi, exactement ? Kyle Knapp et Julius Pedersen ne cherchent pas trop à ce qu’on les catégorise, et c’est tant mieux. Flaut Lines, le troisième album de Deliluh libère des atmosphères pesantes, où les notes psyché s’écrasent dans un décor industriel. En attendant de les voir vendredi 27 à Mains d’Œuvres sur la scène du Mofo 2023, voici quelques-unes de leurs influences, puisant autant dans le film noir que les musiques rares et prégnantes. Continuer la lecture de « Selectorama : Deliluh »

Catégories interviewÉtiquettes , , , ,

Myriam Gendron : folie pure

Myriam Gendron
Myriam Gendron / Photo : Valérian Mazataud

Chanteuse rare et encore sensiblement méconnue, Myriam Gendron est réapparue, il y a quelques mois, avec Ma délire : Songs of Love lost and found, un somptueux deuxième album qui porte haut les couleurs du folk et fait magnifiquement le lien entre le répertoire ancestral de John Jacob Niles, une poignée de chansons oubliées du folklore québecois et une certaine avant-garde du rock contemporain. Après avoir laissé filer sept longues années entre ses deux premiers opus, la chanteuse semble enfin décidée à accélérer le mouvement et ne devrait, heureusement, pas tarder à refaire parler d’elle. Continuer la lecture de « Myriam Gendron : folie pure »

Catégories Chronique en léger différéÉtiquettes , , , , ,

Michael Rault, id. (Wick Records)

Wick est un label rare. Succursale rock de la célèbre maison de disques soul/funk Daptone, elle développe un catalogue quantitativement raisonnable et de qualité depuis 2015, alternants albums et singles en 45 tours. Wick ne compte ainsi qu’une poignée de signatures parmi lesquels les excellents Ar-Kaics, Mystery Lights , Jay Vons et notre homme du jour Michael Rault. Tous ont en commun une approche vintage et organique, sans tomber dans l’excès de zèle rétro et pastiche. Michael Rault, trentenaire canadien, désormais californien, publie régulièrement des disques depuis la fin des années 2000. Sa carrière a pris un tournant en 2018 avec l’excellent It’s A New Day Tonight, son premier album pour Wick. Il y explorait le glam et la powerpop seventies avec un sens aiguisé de la mélodie. Continuer la lecture de « Michael Rault, id. (Wick Records) »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , ,

Sous Surveillance : Rare Spam

Rare Spam
Rare Spam

Qui ?

Shawn Morgan, multi instrumentiste ( guitare / voix / basse / machines), officie également dans Weather Control.

Ou ?

Montréal

Quoi ?

Une cassette nommée sobrement « EP » enregistrée en quelques semaines sur un Tascam 688.
Une volonté d’explorer un registre plutôt post-punk contrairement à ses précédentes productions :  » Toutes les chansons ont été enregistrées dans un effort pour construire un son cohérent tout au long de l’album, contrairement à avant lorsque je faisais de la musique qui pouvait dévier dans toutes sortes de directions différentes. »
Shawn pioche donc dans ce qu’il aime, des sons de guitares mélodiques et répétitifs, vapé d’effets sur certains titres, pas chauvin pour deux sous mais sous l’influence de l’axe Women, Crack Cloud, Friendo est présente.
La basse ronronne et va de pair avec une batterie calée au millimètre près.

Continuer la lecture de « Sous Surveillance : Rare Spam »