Selectorama : Confidence Man

Confidence Man
Confidence Man / Photo : Jamie Heath

Ok, il a fallu un petit temps de réflexion pour décider si Confidence Man avait sa place ici, tant le quatuor de Melbourne s’illustre dans une dance pop totalement exaltée à la limite de la poule sans tête. Quelques signaux sont toutefois passés au vert : en premier lieu, ils sont signés sur Heavenly Recordings, que l’on suit depuis trois décades, de East Village à Saint Etienne, en passant par Beth Orton, The Magic Numbers ou Doves, jusqu’à plus récemment Working Men’s Club, Baxter Dury et tant d’autres. Puis, dans les playlists de A Certain Radio, on les retrouve autant chez le vétéran éclairé Daniel Dauxerre que chez Pipi de Frèche, notre onde sensible. Soit. Mais qu’en est-il de cet album si justement nommé Tilt? Sorti il y a quinze jours à peine, ils ont apparemment balancé dans pèle-mêle dans la marmite breaks mancuniens, pianos house, basses stéroïdées, lyrics aussi joyeusement crétins que back in the days dans les 90s (Push It Up, KIss N’Tell, ce genre), allant radicalement à contre-courant d’une ère totalement anxiogène. Alors, soit on l’admet et on considère que Holiday est le meilleur hymne après moi le déluge, soit on retourne chouiner en écoutant des choses tristes. Vous êtes prévenus, et pour mieux comprendre leur confidence, voici les neuf titres qu’ils ont choisis pour ce selectorama absolument pas sérieux.

01. Mike Dunn, If I Can’t Get Down (Mousse T.’s Funky Shizzle Remix)

Si vous étiez aux côtés de Janet à chaque fois qu’elle est coincée dans les embouteillages dans sa Mustang orange pétante, il y a de fortes chances que vous écoutiez ce titre. Il a un bon gros groove à l’ancienne qui vous donne l’impression de descendre un Old Fashioned en tirant sur votre e-cigarette.

02. Joy, Salute

Au moment des restrictions à Melbourne, on organisait ces mini fêtes à quatre personnes, avec juste nous. Reggie faisait très souvent le DJ. Je me souviens d’un bon moment en particulier :  j’ondulais sur le dancefloor alors que Reggie passait ce morceau. Je l’ai adoré instantanément, et il m’a emporté. Je me suis peut-être même laissé allé a l’un de mes fameux mouvements de danse irlandais dessus.

03. Full Swing, Freestyle Groove (The Club Mix) 

J’ai pas mal joué ce morceau à la maison ces derniers temps. Super sample, et bon rythme bien sinueux. Quand les sirènes t’attrapent, tu sais que tu es parti pour un bon trip.

04. Folamour, These Are Just Places To Me Now

Excellent titre pour danser ou pour simplement écouter en fond. La B.O. d’un grand nombre de mes conversations à 5 heures du mat.

05. The Sound Of Blackness, Optimistic

Comme un rayon de soleil qui te percute de bon matin. Pas besoin de crème, c’est de l’écran solaire d’amour, bitch.

06. Angelique Kidjo, Agolo 

On a passé quelques temps à Brighton avec Greg Alexander et un très bon ami à nous, Simon Carmody. C’est un gars plein de joie et de fantaisie, qui nous a fait écouter cette balle en buvant des Margaritas dans la cuisine tout en parlant de musique. Super souvenir et chanson géniale, aussi simple que ça.

07. X-COAST, Track 1

On peut tout autant filer dans un club que soulever une petite bagnole avec la somme d’adrénaline procurée par ce morceau.

08. Gilberto Gil, Toda Menina Baiana

L’artiste numéro un sur le Spotify de Janet l’an dernier. La musique de Gilberto vous donne juste l’impression d’avoir touché votre paye.

09. Wolf Alice, How Can I Make It OK?

Si tout n’était pas ok, j’aurai l’impression que tout est ok quand même tellement ce morceau est parfait.


Tilt par Confidence Man est disponible chez Heavenly Recordings / PIAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *