Catégories interviewÉtiquettes , , , ,

Gary Canino / Dark Tea : “La plupart des groupes ne réfléchissent pas assez à ce qu’ils font”

Gary Canino / Dark Tea
Gary Canino / Dark Tea

Les deux albums de Dark Tea – sobrement intitulés Dark Tea et publiés en 2019 puis en 2021 – font partie de ceux que l’on a découvert au fil des hasards et des clics intempestifs, comme on croise une silhouette inconnue mais curieusement familière. Une première impression de fraternité musicale qui s’est peu à peu confirmée au fils des écoutes – nombreuses, de plus en plus. Seul maître à bord, mais toujours bien accompagné – une bonne vingtaine de musiciens a participé à l’élaboration du second album – Gary Canino offre en partage ses pop songs toujours richement référencées, souvent un peu bancales et qui semblent investir de leur charme poisseux une sorte d’entre-deux musical aux multiples dimensions : un pied dans le classicisme passé, l’autre dans la modernité bricolée mais aussi à la recherche d’un équilibre transatlantique entre les continents où s’entremêlent racines américaines et britanniques. On en savait trop peu sur ce jeune auteur érudit – journaliste musical à ses heures pas si perdues – mais sincère, qui semble vaciller gracieusement à côté de ses chansons. D’où ces quelques questions auxquelles il a eu l’amabilité de bien vouloir répondre. Continuer la lecture de « Gary Canino / Dark Tea : “La plupart des groupes ne réfléchissent pas assez à ce qu’ils font” »

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , , , , ,

De beaux lendemains – Claude Sautet, Dark Tea, Joy Harjo

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Nicole Garcia et Yves Montand dans Garçon ! de Claude Sautet (1983)
Nicole Garcia et Yves Montand dans “Garçon !” de Claude Sautet (1983)

C’était le meilleur restaurant de Nantes. Deux frères. Le cadet – un fou – en cuisine, ayant exercé à Londres, en Espagne. Un génie. En salle, le grand. Un anxieux du vin, à la recherche des meilleurs domaines. Son regard bleu glacé voilait une certaine mélancolie. Il lui arrivait de servir, à mon amoureuse, de la bière dans une théière. Il s’interrompait dans une conversation lorsqu’il voyait traverser une jolie femme, place Canclaux. Continuer la lecture de « De beaux lendemains – Claude Sautet, Dark Tea, Joy Harjo »