Catégories coverÉtiquettes , , ,

Matt Kennedy reprend “True Love Will Find You Into The End” de Daniel Johnston (inédit)

Depuis son adolescence et ses premiers groupes  Look!Pond et White Cop, Matt Kennedy a su saisir l’essence même de la violence du punk et une certaine mélancolie propre à des courants plus pop. Depuis 2009 et Loneliness is a Dirty Mattress, son premier album sous le nom de Kitchen‘s Floor pratique une musique rugueuse et désabusée, tantôt en groupe, tantôt en solo. Sans le vouloir, Matt et les diverses formations qui gravitent autour de lui ont contribué au son actuel caractéristique à Brisbane : pas trop propre, qui se fiche des conventions, parfois bruitiste, où se mélangent divinement bien colère et désenchantement. Un paradoxe dans une ville ensoleillée quasiment toute l’année. Le lien avec Daniel Johnston viendrait-il de sa présence au sein de Meat Thump, ce groupe formé par le regretté Brendon Annesley, dans lequel à gravité une poignée de musiciens du coin qui jouaient un rock lo-fi triste et bruyant ? Kitchen‘s Floor en solo ravira nos oreilles avec une version du classique True Love Will Find You Into The End, enregistrée en solo dans son salon, lieu ou bon nombre de concerts – on pense notamment à Blank Realm, Royal Headache ou Circle Pit – ont eu lieu.

Catégories billet d’humeurÉtiquettes , ,

Sorry entertainer

Daniel Johnston (1961 – 2019)

Daniel Johnston
Daniel Johnston

Avant de rouvrir ce coffre à merveilles, dont on connaît certains recoins par cœur, penchons-nous sur la tradition orale, ou comment les chansons de Daniel Johnston nous ont été transmises. Quand elles nous furent présentées pour la première fois au début des années 90, on n’aurait pu écouter, ni même entendre, ces diamants bruts sous cette forme-là. Continuer la lecture de « Sorry entertainer »