Le club du samedi soir #37 invite le fanzine Ductus Pop

Collage envoyé par Manon / Ductus Pop
Collage envoyé par Manon / Ductus Pop

Quatrième invité·e du Club du samedi soir dans la catégorie fanzine, j’ai nommé Ductus pop, joli exemple de ce que l’on peut faire de ses dix doigts et de son amour de la musique. Depuis Toulouse, Manon, à la tête du fanzine qui se distingue par de jolis collages en une, raconte :  “J’ai créé Ductus pop en 2016 il me semble, après avoir tenu des blogs musicaux pendant des années, tous fermés les uns après les autres parce que je glissais des liens mp3 à télécharger. Je lisais des fanzines papiers et je me suis dit que ça correspondrait finalement bien à ma vision des choses, à un rythme moins effréné.”  Vingt-cinq numéros à son actif, et une aventure en parallèle avec son label, Hidden Bay Records.

Ductus pop #25
Ductus pop #25

“Dans certains cas, une interview a pu aboutir à une collaboration pour le label. Et comme je n’ai pas le temps ni l’argent de sortir tous les groupes que j’aimerais, ça me permet quand même de promouvoir certains groupes que j’apprécie. J’essaye de faire en sorte que mes activités de fanzine et de label ne se mangent pas trop mais qu’elles soient plutôt complémentaires – et puis je n’aimerais pas tomber dans le conflit d’intérêt permanent.” Pour l’un comme pour l’autre, l’instinct et le coup de cœur priment. Les finances s’équilibrent autant que possible. “Je crois que dans le cas de Ductus pop, comme dans celui de Hidden Bay, j’ai envie et besoin d’éditer des trucs physiques, vendus à des prix très raisonnables voire à prix libre, et créer un système certes précaire mais à mes yeux nécessaire, en porte-à-faux avec la plupart des choses/économies qui nous entourent.” Comme beaucoup de fanzines ou webzines, il ne s’agit pas forcément de courir après la date de sortie d’un disque. “L’écriture d’un Ductus pop se fait très rapidement (après avoir traîné des mois), je tombe sur un album sur lequel j’ai envie d’écrire et en 48h généralement tout est plié. Paradoxalement ça va vite, donc, mais je ne m’empêche pas d’écrire sur des choses sorties il y a plus d’un an, ce qui est long si on considère la durée de vie (promotionnelle, j’entends) d’un disque.”

Jaromil Sabor Hidden Bay
Jaromil Sabor, dernière sortie Hidden Bay.

Et même si le label prend tout de même parfois le pas sur le fanzine en termes chronophages, elle s’organise. “Avant, je m’efforçais de déposer des exemplaires gratuits chez des disquaires, mais maintenant je les envoie surtout par la Poste ou les distribue en main propre à quelques ami·es. Je ne sais pas où est la logique dans tout ça, des fois je me dis même que ce sont des hobbies bien trop onéreux pour l’équilibre mental d’une bénéficiaire du RSA mais je sais que Ductus pop comme Hidden Bay m’ont aidée à tenir moralement pendant ces douze derniers mois, et c’est déjà pas mal !”

Pour cette mixtape, elle a essentiellement pioché dans des bonnes découvertes récentes, avec trois ou quatre morceaux plus anciens. “J’avais d’abord pensé faire une playlist raï pour passer un vrai bon samedi soir mais cette tracklist est finalement plus fidèle à ce que de potentiel·les lecteur·trices pourraient trouver dans les pages de Ductus pop : de l’indie pop rapide, plus ou moins lo-fi, des choses un peu plus sombres et lentes tirant vers le slowcore, une petite touche de punk. Sans compter quelques clins d’œil à des labels dont je me sens proche (Devil Town Tapes, Crafted Sounds, Z Tapes ou Forged Artifacts). La dernière partie n’est pas vraiment guillerette, mais ça colle un peu à mes samedi soirs actuels : à 19h je me dis qu’on est pas si mal, avec de la musique et une bonne bière sur le canapé, à 20h30 je fixe la rue désespérément vide et l’alcool devient un peu amer.”

TRACKLIST

01. Horsegirl, Sea Life Sandwich Boy
02. Palm Friends, Trouble
03. Ex-Vöid, Only One
04. brdrmm, Question Mark
05. Buddie, Boiler
06. Sam Forrest, Places I’ve been
07. Mandarinaduck, Final Scene
08. Lloyd’s House, We Could Be Friends
09. deathcrash, Bones
10. Anjimile, In Your Eyes
11. Frankie Valet, Soft Skin
12. Oblomov, This is Serious
13. boxset, jar
14. Hadda Be, Another Life
15. Kiwis, Fer
16. Absent City, Inner World
17. Pop Singles, All Gone
18. Porridge Radio, Sorry
19. Shopping, Initiative
20. Current Affairs, Worlds in Crisis
21. The Chameleons, Don’t Fall
22. Astral, Slumber
23. Die! Die! Die!, Harmony
24. Camp Counselors, Charyou
25. Petit Fantôme, Dichroïsme
26. Rapt, Siren Bay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *