Catégories transmissionÉtiquettes , , ,

TRANSMISSION #59 Spéciale Festivals avec Sonic Protest

Emission du 30 mai 2021 sur Rinse France
Une émission présentée par Thomas Schwoerer et Viktor Der Panini Joe avec Arnaud Rivière de Sonic Protest 

Continuer la lecture de « TRANSMISSION #59 Spéciale Festivals avec Sonic Protest »

Catégories borne d'écouteÉtiquettes , , ,

Amour Courtois, Lisboa Constrictor (Beagle Records)

Amour Courtois / Photo : Aurore Bagarry
Amour Courtois / Photo : Aurore Bagarry

On avait déjà évoqué Amour Courtois et tous les espoirs qu’on nourrit à son sujet à l’occasion d’une reprise plus que rafraîchissante de Testpattern. Nous y sommes presque, le premier EP de Joseph Sainderichin sortira le 10 juin prochain accompagné de cet énigmatique Lisboa Constrictor. Pour décrire cette idylle surréaliste, son auteur nous dit quelques mots, tout en laissant une large place à l’imagination : “J’ai composé la basse de Lisboa Constrictor sur la plage de Cascais en automne 2018. Le texte est une invitation au dépaysement, un clair-obscur sur la possession amoureuse. C’est la première chanson où j’ai mélangé ma TR09 aux percussions brésiliennes (surdo et pandeiro), en m’inspirant des balades d’Arto Lindsay.”

Continuer la lecture de « Amour Courtois, Lisboa Constrictor (Beagle Records) »

Catégories livres, selectoramaÉtiquettes , , ,

Selectorama : Christophe Conte

Christophe Conte
Christophe Conte / Photo : Astrid Karoual


A la parution du premier tome de l’Anti discothèque idéale en 2015, Christophe Conte, qui doit probablement me surestimer un chouia, m’avait gentiment confié que j’y ferais peut être éventuellement 2/3 découvertes. Comprendre que notre attachement aux causes perdues longtemps introuvables était parfois discordant mais pour l’essentiel, similaire. Et de Sagittarius à Linda Perhacs en passant par Felt ou Swell Maps, j’y retrouvais effectivement une bonne partie de mes classiques intimes. Pour ce deuxième volume, on peut dire que le désormais chroniqueur de Libération s’est surpassé parce qu’il met effectivement en avant, dans une écriture allègre et généreuse, plusieurs disques (je vous laisse deviner lesquels, tiens) dont je n’avais JAMAIS entendu parler. Mais des hollandais new wave de Flue au désormais classiques comme l’indispensable If Only I Could remember My Name de David Crosby tout en passant par des marottes largement partagées en ces pages (Plush) il arrive encore à tracer les lignes qui révèlent une histoire discordante mais néanmoins partagée. Le Selectorama qui suit le prouve plus qu’habilement.
Continuer la lecture de « Selectorama : Christophe Conte »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , ,

Sous Surveillance : Sir Greggo

Sir Greggo / Photo : Titouan Massé

Qui ?

Sir Greggo c’est…
Charles Jacq, Guitare / Basse & chant
Edouard Vavasseur, Batterie
Philippe Gourves, Flûte traversière
Le greggo en argot Australien signifie une personne fictive dont le groupe Australien Babe Rainbow parle dans son morceau Eureka.
Un peu de généalogie : Sir Greggo est une mutation du groupe Abram qui a donné Sir Edwards, le projet solo de Charles qui souhaitait garder le préfixe Sir. “J’aime l’idée de tout regrouper un peu comme une grande famille, si à l’avenir je dois faire autre chose, j’utiliserai sûrement Sir pour rendre le projet distinctif tout en signifiant que ça vient de chez nous.”

Où ?

Rennes, mais depuis 2019, le groupe habite ensemble dans la Vallée du Guillec, dans le Finistère.

Continuer la lecture de « Sous Surveillance : Sir Greggo »

Catégories hommage, pictures on my wallÉtiquettes , , ,

Jean-Luc Le Ténia par Aurore Bagarry

Jean-Luc Le Ténia par Aurore Bagarry
Jean-Luc Le Ténia par Aurore Bagarry

C’est mon amie Aurore qui me l’a rappelé. « C’est parce que c’est les dix ans de sa mort, je pense beaucoup à lui en ce moment. »  Moi, je n’avais pas pensé à lui depuis quelques temps. Pourtant, j’avais demandé (pour une éventuelle playlist) aux copains de Section26 des idées de chansons illustrant les mots de Chris Marker qui affirmait justement que l’humour est « la politesse du désespoir ». Continuer la lecture de « Jean-Luc Le Ténia par Aurore Bagarry »

Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , ,

Sous Surveillance : Food Fight

Food Fight
Food Fight

Qui ?

Adrien Daniel (chant)
Antoine Hue (basse, chœurs) également guitariste des Ready-Mades
Jérémy Guézennec (guitare), actuellement synthé ambient étrange dans Vieux Fantomas
Nicolas Mangin (batterie, choeurs  )également batteur chez Abuse et The Headliners Continuer la lecture de « Sous Surveillance : Food Fight »

Catégories mardi oldieÉtiquettes , , , , , ,

Wizzz!, Vol. 4 (Born Bad Records)

WIZZZ! Born Bad RecordsVingt ans après ses débuts, la série de compilations Wizzz!, initiée par Jean-Baptiste Guillot se porte bien. Conçu avant même la création du label Born Bad, le premier volume avait fait découvrir à un public élargi des classiques sixties français tels que Les Filles C’est Fait de Charlotte LeslieSexologie de Danyel Gérard ou encore le salace Cuisses Nues, Bottes de Cuir de Philipe Nicaud. Elle ne fut certes pas la première compilation dédiée au genre. Dans les années quatre-vingt-dix, les amateurs avertis purent se procurer les premiers volumes des mythiques séries Ils sont fous ces Gaulois (influence revendiquée de JB) ou Swinging Mademoiselle.

Continuer la lecture de « Wizzz!, Vol. 4 (Born Bad Records) »

Catégories coverÉtiquettes , , , ,

Zad Kokar reprend “The Israelites” de Desmond Dekker

100% réalisé à la maison, de l’enregistrement sur cassette (piste par piste, instrument par instrument…) au tartinage de peinture sur le corps et les murs, Zad Kokar balance une version doigts dans la prise du classique reggae de Desmond Dekker, The Israelites (1968). Pour ceux qui l’ignorent, ce vaillant soldat de l’Underground strasbourgeois a beaucoup traîné ses guêtres du côté du Diamant d’Or, salle autogérée ouverte en 2014 où sont passés quelques légendes rock, punk et wave des quatre coins du globe, où il officie en tant que “concierge / organisateur de concert / barman / cuisinier / ingé son / personne à l’entrée – ça dépend des soirs…”. Cet amoureux de Jad Fair, The Residents, Brian Chippendale de Lightning Bolt, R. Stevie Moore, de la Grande Triple Alliance Internationale de l’Est mais aussi des Beatles écoute toujours de la musique à fond en dessinant. “Je pense que ça se lie d’une façon étrange parfois, ça joue un peu sur les mêmes enjeux de rythmes, de motifs, de compositions, d’ambiance… Les deux témoignent de formes en mouvement.” Côté illustration, il cite volontiers Gary Panter, Julie Doucet, Mark Beyer, Topor ou Caroline Sury. Un univers étrange, coloré, spontané et foutraque qu’il définit comme “assez libre et spontané, un peu dada dans l’esprit, lo-fi dans la démarche d’enregistrement et assez no-wave dans les dissonances d’où le fait que ça ratisse large dans les influences…” Hyper productif, il a déjà sorti un Ep, deux Lp et 7/8 cassettes à retrouver sur son bandcamp. Les chanceux mettront également la main sur ses illustrations, affiches, bandes dessinées ou badges tout aussi merveilleusement cramés.

https://petite-nature.bandcamp.com/