Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , ,

Sahara, Triptyque I – It’s Only Talk (Pazapas / Le Gospel)

De niveau trilingue, cette nouvelle entité, Sahara, est aussi à bloc en musicologie :  elle propose deux pistes longues, une en français (Gris climatique), l’autre en franco-allemand (Europa), et une reprise de King Crimson (Elephant Talk), fermez le ban. A travers Sahara, duo garçon/fille de Bordeaux entouré de musiciens, il est étonnant de constater à nouveau comment les collectifs de musiciens ont évolué en France : du quatuor basique (chant, guitare, basse, batterie), le temps est au collectif informel qui émarge dans tous les styles, on peut penser à La Femme, Aquaserge ou à Catastrophe, où l’on sent que le projet, le nom, est plus important que ses membres, que ces ensembles sont plus que l’addition de leurs membres. Continuer “Sahara, Triptyque I – It’s Only Talk (Pazapas / Le Gospel)”

Catégories affichage libreÉtiquettes , , , ,

Le festival de l’automne

Collage sauvage et de mauvaise foi de l’actualité culturelle de la semaine

Lee Hazlewood
Lee Hazlewood

C’est une intensité rare qui sort de cette moustache noire de jais frémissante. Lee Hazlewood convoque, mieux qu’un autre, le sentiment d’automne. Grande et hautaine saison pour la pop musique. Peut-être, Fred Neil arrive, le temps d’un This Water Is Wide a retranscrire cette même grâce. Mais pour quelques happy few, cette chanson – My Autumn’s Done Come – relève de la liturgie. Ritournelle qui rend l’empreinte parfaite d’une saison et qui se reformule, comme un sublime aveu, chez les autres – Alpha, Tindersticks, Jarvis Cocker ou encore Richard Hawley. L’automne, c’est le temps de ce qui est réversible, de ce qui se répète mais de manière insaisissable. Continuer “Le festival de l’automne”

Catégories selectoramaÉtiquettes , ,

Selectorama : Chiens de Faïence

Chiens de Faïence
Chiens de Faïence

Fail & Foil, second album du trio de Nanterre Chiens de Faïence sorti il y a quelques semaines à peine via trois labels (Howlin’Banana Records, Hellzapoppin Records et Safe In the Rain Records) vous avait été proposé en écoute en avant-première ici. Pour prolonger le plaisir de leur pop DIY et lo-fi, nous leur avons demandé quelques références dans cet univers bien moins tendre qu’il n’y paraît. Boris, Harmonie et Malo sont allés chercher dans leurs bacs à disques / disques durs respectifs quelques pierres fondatrices, dont Jean-Luc Le Ténia, Electrelane ou Yo La Tengo, et un petit tour du côté de la Nouvelle-Zélande avec The Great Unwashed chez Flying Nun Records. Continuer “Selectorama : Chiens de Faïence”

Catégories sériesÉtiquettes , ,

Section Sixteen #6 : Noam

Qu’écoutent réellement nos kids ?

Shadok music / Dessin : Noam
Section16
Logo : Gabrielle

Elles / ils sont des filles de, fils de – ou peut-être des cousines ou des cousins, des nièces, des neveux. Toute la journée, toute la semaine, ils subissent la musique forcément cool qu’écoutent leurs parents ou les membres de leur famille avant que ces derniers n’écrivent quelques lignes ou des tartines pour Section 26 – voire d’autres sites du même acabit. Alors, ces ados et pré-ados sont-ils déjà condamnés à écouter ce qu’on leur impose au presque quotidien ? Pas forcément, la preuve par 16, comme en témoigne la sixième mixtape de cette série, concoctée par Noam.

Continuer “Section Sixteen #6 : Noam”

Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , ,

Tapeworms, Funtastic (Howlin’ Banana, Cranes, Testcard et Coypu Records)

TapewormsNous avions fait connaissance avec Tapeworms au printemps 2018, à l’occasion de la sortie de leur second EP, Everything Will Be Fine. Les lillois y affirmaient leur identité – un shoegaze tapageur et terriblement efficace – et nous annonçaient leur projet d’album (ndlr, rencontre à retrouver ici). Repoussé par la pandémie, le tant attendu Funtastic a finalement vu le jour ce vendredi, porté par plusieurs labels dont les français Howlin’ Banana et Cranes Records.

Si l’on y retrouve tous les codes de ses prédécesseurs, Funtastic, par la liberté créative qu’il inspire, propulse Margot, Théo et Eliott dans la cour des grands. Il ne s’agit plus pour eux de fantasmer la décennie de Loveless mais de reconquérir leurs propres souvenirs de ces années-là. Après tout, ces trois-là aussi ont connu les années 1990. C’est dans la MJC du village d’enfance de Margot qu’ils ont choisi de s’installer pendant un mois. Dans ce décor de gymnase, ils se sont amusés, en ne se posant aucune limite. Continuer “Tapeworms, Funtastic (Howlin’ Banana, Cranes, Testcard et Coypu Records)”

Catégories avant-premièreÉtiquettes , , , ,

Clip : Movie Star Junkies, East End Serenade (Teenage Menopause)

Movie Star Junkies
Extrait du clip de Movie Star Junkies, East End Serenade (Teenage Menopause)

Inspiré par les écrits brûlants de Hubert Selby Jr, Shadow Of A Rose, le cinquième album des turinois Movie Star Junkies est arrivé sur les platines en plein chaos, ce printemps, par l’entremise de la brillante maison parisienne Teenage Menopause. Alors, à défaut d’avoir pu les écouter sur scène, voici le dernier clip issu de cet album, réalisé par Barbara Henri, artiste collagiste de Rouen. Des photos de famille remplis de fantômes du passé, de papiers peints déchirés, de guitares tranchantes comme des regrets.

Continuer “Clip : Movie Star Junkies, East End Serenade (Teenage Menopause)”

Catégories coverÉtiquettes , , , , ,

Julien Gasc reprend “Baby I’m A Want You” de The Moments (qui reprend Bread)

portrait de Julien Gasc
Photo : Cayo Scheyven

Et voilà que la pluie et le froid reviennent subitement après l’équinoxe, mais qu’importe car aujourd’hui notre Julien Gasc national (avec à la production Aurélie Mestres), nous offre un moment tendre et doux avec sa reprise de Baby I’m A Want You inspirée par la version de 1972 de The Moments (les plus « dad rock » d’entre vous, en connaissent certainement la version originale du groupe — supposément — favori d’Homer Simpson, Bread). L’idée de la reprise de la reprise fut déclenchée par l’émerveillement de Julien à la découverte du groupe qui ne s’appelait pas encore à l’époque Ray, Goodman & Brown. Des nombreuses cordes à l’arc de Gasc, nous connaissions le tropisme vers le tempo brasileiro, le goût pour la poésie de sens en français, le nez futé de fin limier de la pop la meilleure et le voici qui nous dit : fi du Soft Rock, vive la Soft Soul !

Julien Gasc sera en concert à Bruxelles au MIMA / festival Francofaune le 13 octobre.

Catégories avant-premièreÉtiquettes , , ,

Clip : Solaris Great Confusion, Traffic Jam (Mediapop Records)

Solaris Great Confusion
Solaris Great Confusion / Photo : Christophe Urbain

En excellente compagnie – Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs – Stephan Nieser alias Solaris Great Confusion s’apprête à publier un deuxième album de folk élégant et plein de nuances acoustiques subtiles, Untried Ways. Comme en témoigne ce deuxième extrait, où les contrepoints du violoncelle, les arpèges des guitares et les bruissements des balais s’accordent parfaitement à la trame rêveuse de la mélodie, c’est encore une fois à l’Est – le grand, of course – que le soleil finit par se relever.

Untried Ways, le second album de Solaris Great Confusion sortira le 23 octobre chez Mediapop Records.