Catégories selectoramaÉtiquettes , , , ,

Selectorama : Holy Wave

Holy Wave : Julian Ruiz, Joey Cook, Ryan Fuson et Kyle Hager

En voilà un autre qui se sera fait attendre. C’est demain, vendredi 3 juillet, que Holy Wave délivrera son quatrième album, Interloper. Pour nous faire patienter alors que sa sortie, initialement prévue début mai, était bousculée par les événements que nous connaissons, ce ne sont pas moins de quatre singles qui ont été dévoilés par les Texans. Des envolées oniriques du titre homonyme, Interloper, au krautrock stroboscopique de Hell Bastards, le dernier né confirme le tournant amorcé par son prédécesseur vers des sonorités plus synthétiques, des atmosphères plus nébuleuses. Julian Ruiz et Ryan Fuson se sont prêtés à l’exercice du Selectorama, sans y dissimuler une certaine obsession pour Broadcast et quelques plaisirs coupables (pas si coupables, si vous voulez mon avis). Ils nous proposent également de les retrouver le samedi 25 juillet pour célébrer la sortie de ce nouvel album au travers d’un concert, qui sera diffusé en streaming en collaboration avec Levitation, la fameuse organisation d’Austin [détails et réservation ici].

Continuer “Selectorama : Holy Wave”

Catégories mixtapeÉtiquettes , , , ,

I Like 2 Stay Home #19 : Austin, Texas

Un mix thématique par jour à écouter en temps de confinement.

J’ai découvert Austin en 2014, lorsque j’ai débarqué à Paris et commencé à fréquenter ses salles de concert. Les personnes que j’y rencontrais rêvaient toutes d’un même festival : l’Austin Psych Fest [depuis renommé LEVITATION]. Né un an plus tôt à l’initiative de The Black Angels, l’événement affichait une programmation démentielle, digne de cette ville qui fut, dans les années 1960, l’un des berceaux du mouvement psychédélique avec des groupes comme 13th Floor Elevators. Nous écoutions les playlists du festival, et épluchions la discographie de chaque groupe inconnu à l’affiche. Ceux qui avaient eu la chance de visiter la capitale texane en parlaient comme d’un eldorado musical. L’image n’était peut-être pas si fantasmée puisqu’en 1991, la ville de Daniel Johnston et Roky Erickson, la plus dotée en scènes de concert par habitant de tous les États-Unis, s’auto-proclamait “live music capital of the world” ; une formule restée en usage.

Continuer “I Like 2 Stay Home #19 : Austin, Texas”