Ellah A. Thaun reprend “Take Ecstasy With Me” de The Magnetic Fields

C’est la Nouvelle Lune en Verseau, aujourd’hui. Je n’y connais fichtre rien, contrairement à Pauline Nunez, mais c’est un élément qui compte pour Nathanaëlle-Eléonore, le visage et la voix derrière le nom d’Ellah A. Thaun. Après le très sombre double album Neuromantique et sa suite, le disque électronique Neuromancienne sortis l’an dernier, elle brouille encore un peu plus les cartes avec les séries Oracle, toujours enregistrées en moins de 24 heures, liées à un transit astral ou tirage de son tarot. Selenological: The Oracle V est un EP de reprises de The Magnetic Fields, dont elle nous offre un titre : Take Ecstasy With Me, extrait du très bel album Holiday, que Stephin Merritt a sorti en 1994.

Au sujet de ce morceau, Ellah A. Thaun nous dit : “Ecstasy. Cette drogue m’a toujours fait l’effet d’une montée sous champignons hallucinogènes, mais sans les encombrements d’un voyage astral, mort et renaissance. Ça m’intéresse moins. Sans trop savoir pourquoi (peut-être la guitare tremolo), pour moi le titre original des Magnetic Fields est lié à la reprise de Mon Manège à Moi par Etienne Daho (et si l’on suit cette logique de guitares, à Pure Shores des All Saints). À la fin du titre de Stephin Merritt, j’entends une rave très lointaine et c’est ce moment rare et précis d’une chanson, friable comme le souvenir d’un moment parfait (et le volume n’est jamais assez fort – j’ai essayé pourtant jusqu’à copier le titre sur mon MiniDisc en exagérant le volume et les basses) que je voudrais entendre repris en boucle. Possiblement ivre, nichée dans un baiser ondiniste avec l’amour de ma vie pendant une soirée thématique fétichiste : « Wonder Woman + Supergirl ».”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *