Catégories selectoramaÉtiquettes , , , ,

Selectorama : Zombie Zombie

Zombie Zombie
Zombie Zombie / Photo : Marco Dos Santos
Dans les dix premières minutes du film, pas de musique, ni de générique. Tout juste des ondes, des fréquences extrêmement basses viennent souligner le malaise. Le suicide d’un professeur, en pleine classe. Ce sont les premiers instants du film de Sébastien Marnier, L’heure de la sortie, à l’affiche dès aujourd’hui. Selon le réalisateur, la bande originale confiée au trio parisien Zombie Zombie « devait à la fois convoquer des forces telluriques, accompagner le dérèglement du monde et incarner la crise existentielle que traverse le personnage principal ». Mission accomplie. Si ce n’est de loin pas la première fois qu’ils s’adonnent aux musiques de film (Loubia Hamra de Narimane Mari, Irréprochable, premier film du même Sébastien
Marnier ou encore Zombie Zombie plays John Carpenter et leur soundtrack pour Le Cuirassé Potemkine lors d’un festival la même année), ils ont cette fois eu l’idée de génie de demander à une chorale d’enfants d’interpréter Free Money et Pissing in a river de Patti Smith, et conféré à leurs synthétiseurs un climat anxiogène d’un grande beauté. Excellente raison pour leur demander de nous livrer leurs bandes originales préférées dans ce selectorama spécial.

Continuer « Selectorama : Zombie Zombie »

Catégories interviewÉtiquettes , , ,

Nos chansons d’amour

Richard Davies / Cardinal

Ride, Cocteau Twins, The Sundays, Prefab Sprout, Cowboy Junkies… :  le nouveau film de Christophe Honoré s’intitule Plaire, aimer et courir vite, mais pour reprendre le titre d’un de ses précédents long-métrages, ce sont nos chansons d’amour qu’il a choisi de synchroniser. Le réalisateur nous propose aussi d’entendre dans une salle de cinéma des chansons rares, comme c’est le cas avec You’ve Lost Me There de Cardinal ou Dreams of Pleasure de Siglo XX. Section 26 s’est entretenu avec Frédéric Junqua, qui a signé la supervision musicale du film. Continuer « Nos chansons d’amour »