Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , , , , , ,

Accident, Dernier Voyage (Little John)

Accident n’avait pas donné suite à son premier essai publié en 2010. Huit ans plus tard, les cousins Jérémy Monteiro et Laurent Maudoux lui assurent enfin une suite  à travers un Dernier Voyage. L’EP est publié par un nouveau label issu, comme quelques autres du terreau fertile de l’indépendance française, d’un très bon blog : Little John’s Pop Life.

Nous pouvons ainsi souhaiter à la fratrie Petitjean (Gérald et Baptiste) d’éditer autant de disques que d’autres labels / blogs comme WW2W (Beach Youth) ou Requiem Pour Un Twister (clin d’œil : Thomas, tu peux signaler à nos lecteurs que je suis la moitié du label en question). Cette réactivation du projet Accident fait peut-être suite à l’absence d’actualité autour d’Aline ; car Jérémy a remplacé Laurent aux claviers dans la formation marseillaise. La connexion avec les ex-Young Michelin va d’ailleurs au-delà des relations humaines et de famille : le morceau titre, Dernier Voyage, sonne comme un single inédit de notre groupe pop francophone fétiche. La parenté est réjouissante et dépasse le pastiche tant Accident y injecte une dynamique presque cosmique et planante. La chanson offre ainsi un trip voluptueux au cœur de notre âme. En filigrane, le duo convoque la pop ligne claire 80’s et analogique de Jacno. D’Oh Amalia, il exhale le doux parfum d’une indie-pop réhaussée de quelques synthétiseurs, une fort jolie réalisation. Amour Gloire et Beauté creuse le sillon synth-pop avec une basse rebondissante en arpège, rehaussée de string machines sur le refrain.  Il émane des effluves presque krautrock de Sur La Route, mais dans un format néanmoins pop dans sa concision et sa construction. Sur un tempo plus lent Déjà Vu, Déjà Fait invite Gainsbarre à poser un texte mi-amusé mi-blasé. Amour 95 conclue l’EP sur une note nostalgique et insouciante. En cinq chansons, Accident prolonge le frisson grâce à une poignée de chansons exaltantes et intrigue au point d’espérer un véritable album à se mettre sous la dent.

Une réflexion sur « Accident, Dernier Voyage (Little John) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *