Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , ,

Sous Surveillance : Moth

Moth
Moth / Photo : Isobel Buckley

Qui ?

5 Australien(nes) qui répondent à l’appel suivant :
Mikey (basse)
Veeka (synthétiseurs)
Zoe (batterie)
Darcy (guitare / chant)
Mick (guitare)
Quand on parle de formations Australiennes, on est toujours obligé de mentionner les ramifications, les cinq lascars officiant également bon nombre d’autres groupes comme Bin, Gonzo, Kosmetik, Body Maintenance, Alien Nosejob (formation live seulement) ou Floyd Cox.

Où ?

Après une adolescence passée à Ocean Grove (au sud de Geelong dans le Victoria), le groupe réside dans Ascot Vale dans le nord de Melbourne.

Quoi ?

Un 45 tours Machine Nation très réussi, paru chez Polaks Records (oui, vous savez, le label français derrière les sorties de Dragnet, Lymes ou Basic Shapes), quatre titres qui résonnent comme des déflagrations et qui ne dépassent pas les trois minutes. Les guitares sont stridentes et se répondent, le combo basse/batterie est tiré au cordeau, les claviers et la voix nous guident tout droit vers les abymes.
Instant anecdote, l’enregistrement a eu lieu à la maison (chez Matt Blach des Murlocs) et c’est Darcy qui a tout enregistré seul. Comme il le dit si bien, l’idée était que ça sonne comme si le groupe entier était avec lui durant la session. Le résultat est plus que probant et l’on ne peut qu’approuver ses choix.

Tube Absolu ?

Indulgent Indeed, qui sonne comme un bon vieux Useless Eaters, et qui nous envoie dans les cordes.

Futur Proche ?

En Australie, Melbourne se reconfine, ce qui les empêche de fêter dignement la sortie du 45, paru chez eux sur le label local Marthouse Records. Dans l’absolu, le groupe aimerait venir sillonner les routes de France et d’Europe.
Côté production, Darcy Berry précise avoir de nouveaux morceaux, mais préfère prendre son temps et les garder sous le coude.


+Bonus : le clip de Ritual

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *