Catégories sous surveillance

En Attendant Ana

© Guillôme Radiôm

Qui ?

Margaux (Chant, Clavier, Guitare) / Antoine (Basse) / Camille (Trompette) / Adrien (Batterie) / Romain (Guitare, Chant)

Où ?

Paris (France)

Quoi ?

En Attendant Ana, jeune formation indie-pop parisienne prometteuse. L’histoire démarre d’une rencontre : dans le garage de ses parents, Margaux enregistre et composent des bouts de chansons, avec Romain. Un groupe est monté mais le projet n’aboutit pas et l’idée mise en sommeil… Quelques années plus tard, Margaux et Romain sont rejoints par Pauline, Antoine et Camille. Les premières fois ensemble « cassent les oreilles de leurs voisins », mais très vite, En Attendant Ana s’enferme en studio pendant un an, progresse, devenant l’un des groupes à guitares les plus électrisants en live de Paris. Si Adrien a remplacé Pauline à la batterie, le charme n’a pas été rompu, En Attendant Ana continue de nous enchanter par leur spontanéité et l’incroyable fraîcheur de leur proposition. Héritier de la pop C86 dans ce savant équilibre entre mélodies sucrées et guitares acérées, le jeune groupe se démarque par une énergie débordante presque punk.

Dernière sortie

Sorti initialement en cassette par Buddy Records (qui avait publié leur premier morceau sur une compilation) et Montagne Sacrée, deux labels parisiens, le bien nommé EP Songs From The Cave a été réédité en vinyle par Nominal Records en octobre 2016. Désormais épuisé, le format court confirme le statut d’espoir d’En Attendant Ana. Enregistrés à la bonne franquette, « en une journée, sur un enregistreur TASCAM 4 pistes », dans la cave,  « grotte où répète le père de Margaux, ancien haut lieu du stockage d’armes des résistants par les nazis », en quelques prises, les six chansons semble avoir été captées dans le vif d’une répétition. Si le son est un peu crapoteux, les intentions, elles, sont magnifiques. En une vingtaine de minutes, la formation parisienne déroule une collection de vignettes pop fringantes et généreuses. Illuminé par la voix suave de Margaux, embrasé par les guitares anguleuses de Romain, souligné par l’indispensable trompette de Camille, propulsé par la section rythmique de Pauline et Antoine, Songs From The Cave est une rencontre juvénile entre les Pastels de Baby Honey (1984) et Shop Assistants. En quelque sorte, un pot-pourri, tout sauf moisi, du Velvet Underground, des Nuggets, de Creation, Factory et Sarah Records (la sainte trinité pop moderne).    

Tube absolu

Difficile de n’en choisir qu’une, l’EP est très équilibré. De « », impeccable ouverture, jusqu’à « First Floor » et ses notes subtiles de trompette, Nous avons l’embarra du choix ! Osons cependant pencher pour la sublime « In The End ». En cinq minutes, En Attendant Ana, s’aventure dans une odyssée frénétique. Dès les premières notes d’une guitare âpre et vigoureuse, nous sommes saisis par une puissante rythmique martelée à vive allure. Trompette et voix éclairent d’une lumière vive le refrain, splendide renversement qui taille à la hache un départ brut et compact.     

Futur conditionnel

En Attendant Ana prépare actuellement un album dix titres « probablement début Avril » , l’occasion également pour la formation francilienne d’une tournée d’une dizaine de jours « dans la foulée». Il se murmure que les mises à plat sont très encourageantes !

Site

https://enattendantana.bandcamp.com/releases

Une réflexion sur « En Attendant Ana »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *