Selectorama : Sissy Space Echo and the Invisible Collaborators

Sissy Space Echo and the Invisible Collaborators
Sissy Space Echo and the Invisible Collaborators


This Year Approximately
, le très convaincant nouveau single de Sissy Space Echo and the Invisible Collaborators est apparu sur la toile il y a deux mois déjà, mais nous avions envie de demander à Caroline McChrystal et Darren Lockwood – leaders du groupe – de sélectionner quelques titres chers à leur cœur. Le couple basé à Leeds- n’en est pas à son premier coup d’essai : avec The Manhattan Love Suicides, groupe formé en 2006, ils avaient enregistré une quantité remarquable de hits à la fois bruitistes et mélodiques dans la lignée de The Jesus and Mary Chain période Psychocandy, des Primitives et des premiers singles pop de My Bloody Valentine, devenant l’une des formations anglaise les plus stylées de cette époque. On recommandera particulièrement l’écoute de chansons comme Suzy Jones, Things You’ve Never Down, Clusterfuck, Keep On Coming, Crush Watever, (The Guy On the) 14th Floor, Kick It Back, Heat and Panik, autant de tubes parus en 45 tours ou sur des compils cd souvent sortis via Squirrel Records, leur propre label.

Après la dissolution de The Manhattan Love Suicides, Caroline et Darren n’ont eu cesse de s’incarner dans différents groupes aux noms à rallonge comme The Blanche Hudson Weekend ou Girl One and the Grease Guns, qui ont laissé derrière eux quelques singles mémorables. L’ajout de sonorités plus électroniques et l’exploration de contrées velvétiennes a montré leur capacité à se renouveler, tout en conservant leur identité passée.

SELECTORAMA

01. Billy Idol, Dancing With Myself

Une des meilleures chansons de tous les temps. J’adore la façon de la guitare sonne, le rythme de batterie et aussi quand il répète “Sweat, sweat, sweat” à la fin. Plein de gens feignent de ne pas aimer cette chanson mais nous, elle nous met toujours au comble de la joie.

02. Phil Oakey & Giorgio Moroder, Together In Electric Dreams

Cette chanson est joyeuse, réjouissante. Le synthé sonne à la perfection pour ce genre de morceau. Le film dont ce titre est extrait se termine de façon décevante mais juste après on entend cette chanson, ce qui te permet d’oublier ce que tu viens de voir. Un morceau presque parfait.

03. The Shangri-Las, (Remember) Walking in the Sand

On aurait pu choisir n’importe quelle chanson de ce groupe et ça aurait été bon. Chaque morceau des Shangri-Las est un petit soap opera et Mary Weiss met toujours la dose suffisante d’émotion dans sa voix, sans jamais en faire trop.

04. The Ronettes, (The Best Part of) Breakin’ Up

J’adore les girl groups et celles-ci sont tout simplement énormes. Ronnie Spector a une voix et une allure fabuleuse. Pas facile de choisir une seule chanson, mais j’adore celle-ci.

05. The Doors, Riders on the Storm

Cette chanson passait en boucle chez moi quand j’étais toute petite et j’adorais son côté dramatique, avec le bruit de l’orage. Ce morceau me donne encore des frissons quand je le réécoute aujourd’hui.

 + La Sélection d’un collaborateur invisible :
01. Crash Course In Science, Cardboard Lamb

C’est une sensation tellement chouette quand tu tombes par hasard sur un truc que tu ne connaissais pas avant, et que cette trouvaille t’envoie en mission pour découvrir tout ce qui est possible sur ce groupe. C’est exactement ce qui s’est passé avec cette chanson.

02. Bobby And Synthia, Dig That Space

Même scenario que pour la découverte de Crash Course in Science. Cet obscur duo de synthpop canadien n’a sorti qu’un seul EP en 1982, qui est maintenant vraiment rare. C’est un vrai bonheur d’avoir réussi à mettre la main sur une copie de celui-ci.

03. Meat Whiplash, Don’t Slip Up

L’un des meilleurs singles jamais réalisés. Il y a tout le bruit et la fuzz que vous pouvez sur chez les Jesus And Mary Chain des débuts, mais avec une approche beaucoup plus approximative au niveau de l’enregistrement. Le résultat est un classique pop chaotique qui est, à tout point de vue, parfait.

04. Kim Wilde, Chequered Love

Un pur joyau pop. Tout le premier album de Kim Wilde regorge de tubes pop fantastiques, et celui-ci est mon préféré. Ça part sur les chapeaux de roues et c’est juste complètement irrésistible.

05. Bob Dylan, Love Minus Zero/No Limit

Je suis un grand fan de Bob Dylan, et j’aurais pu choisir parmi 100 morceaux que j’aime, mais c’est celle-ci que je vais retenir. A la fois au niveau des textes et sur le plan musical, c’est une chanson tout bonnement merveilleuse.


This Year Approximately de Sissy Space Echo and the Invisible Collaborators est disponible sur leur bandcamp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *