Catégories chroniques nouveautésÉtiquettes , , , ,

Vintage Crop, TV Organs (Polaks Records)

Quinze ans plus tôt, difficile d’imaginer une connexion plus improbable que Geelong en Australie et Gennevilliers du coté de Paris. Pourtant, les punks anglophones de Vintage Crop viennent de publier leur premier album TV Organs sur Polaks, un label français. Si Geelong est une ville de taille modeste en nombre d’habitants (entre Reims et Le Havre, pour situer), elle héberge, à quelques pas de Melbourne, une jolie scène underground autour de la formation Ausmuteants: Hierophants, Living Eyes et plus anciennement les géniaux Frowning Clouds.

Vintage Crop émane du même environnement. Billy Gardner, qui joue dans plusieurs de ces groupes, a enregistré l’album, tandis que l’incomparable Mikey Young (Eddy Current Suppression Ring, Total Control) a mis sa touche finale au mastering. Vintage Crop s’inscrit ainsi pleinement dans l’école australienne, qui affole les réseaux souterrains du monde entier depuis le début de la décennie. Il serait difficile de trouver une unité stylistique à tous ces projets explorant garage, punk ou indie-pop. Pourtant, un lien indéfinissable les réunit; une morgue, un goût pour le DIY et moins de pose que leurs contemporains étasuniens. Vintage Crop, nouveaux venus, se situent dans le sillon des glorieux grands frères et proposent un punk frénétique plutôt classique, mais troublé par l’amertume de la bière locale. Neuf morceaux, expédiés en à peine vingt minutes : le plaisir est brut, bref mais intense ! L’insolence des Buzzcocks infuse TV Organs, et particulièrement dans la voix (Sense, One Way Street). Les guitares sont rappeuses et aigrelettes (la fameuse Headache), parfois robotiques et empruntées à un Devo sous amphétamines (Catfish, Fight or Flight). L’ensemble, proche d’Uranium Club, se conclut en queue de poisson sur la remunante TV Organs, cavalcade speedée s’interrompant brusquement. Vintage Crop livre un premier effort cool et percutant, un peu court pour vraiment développer certaines idées, mais suffisamment intrigant pour que nous puissions avoir envie d’en entendre plus.

 

 


2 réflexions sur « Vintage Crop, TV Organs (Polaks Records) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *