Catégories Dans les Terres d’ÉcosseÉtiquettes , , , , , , , , , ,

Playlist d’été #3 / L’école écossaise

01. The Fire Engines – Discord (sur Lubricate Your Living Room, 1980) Riff désarticulé tendu du slip ponctué des glapissements de putois de Davy Henderson, guitare en vrille: la quintessence des Fire Engines.

02. The Fire Engines – Candyskin (single, 1981) Des arrangements de génie (signés Simon Best) sur guitare bancale pour une vraie chanson pop – Davy n’a peut-être plus jamais fait mieux.

03. Win – Shampoo Tears (sur …Uh! Tears Baby, 1987) Mélodie parfaite sur production ultradatée, un Davy bowiesque en diable, le meilleur titre de chanson des années 80. Le novelty rock est né.

04. Win – You’ve Got The Power (sur …Uh! Tears Baby, 1987) C’est quand même con d’avoir son plus gros succès commercial sur son moins bon morceau! Qu’importe, il a emmené Davy près des étoiles, et ça, c’est précieux.

05. Win – What’s Love (If You Can Kill For Chocolate) (sur Freaky Trigger, 1989) Sous le vernis cliquant et imparable, la subversion: la vacuité de la société de consommation et de l’amour. Pop, profond et fun. A l’image de l’album, chef-d’œuvre du groupe.

06. The Nectarine No. 9 – This Arsehole’s Been Burned Too Many Times Before (single, 1994) Cinq ans après la fin de Win, la mutation de Davy en vrai rocker s’est achevée. En ayant gardé des Fire Engines son amour du bruit, et de Win son art des mélodies et des titres qui claquent.

07. The Nectarine No. 9 – Saint Jack (sur Saint Jack, 1995) Pour l’ouverture de leur album emblématique, Davy se mue en iguane, porté par ce style guitaristique si reconnaissable, fluide et baladeur sous la saturation orageuse.

08. The Nectarine No. 9 – Susan Identifier (sur Received, Trangressed and Transmitted, 2001) Après un album très rèche (Fried For Blue Material, 1998), The Nectarine N°9 reviennent vers un son moins brutal, à l’image de ce morceau soyeux, où Davy révèle son côté soul avant l’envolée finale.

09. The Sexual Objects – Here Come The Rubber Cops (single, 2008) The Sexual Objects et The Nectarines, selon Davy, c’est la même chose. On vous laisse juge. Porté par la production rétromaniaque de Boards of Canada, Here Come The Rubber Cops montre surtout que c’est en faisant simple que Davy est le meilleur.

10. The Sexual Objects – The Shadows of a Jet Plane (sur Marshmallow, 2015, sorti en 2017) Si la bande à Davy, désormais quasi-dilettante, a mis des années à boucler son premier vrai album Marshmallow (Cucumber, en 2010, était une compilation de singles), ils n’ont rien perdu de leurs influences (New York des 70’s, surtout). Ni de leur finesse d’écriture, qui fonctionne ici à l’épure.

11. Current 93 / Rose Mc Dowall – Since Yesterday (1995)

12. Death In June / Rose Mc Dowall – To Drown A Rose (1987)

13. Spell / Rose Mc Dowall – This Little Bird (1993)

14. Paul Haig – Running Away (1982)

15. Paul Haig – The Only Truth (1984)

16. Paul Haig – Something Good (1989)

17. One Dove – White Love (Radio Mix) (1993)

18. One Dove – Fallen (1991)

19. BMX Bandits – What A Wonderful World (1986)

20. BMX Bandits – Come Clean (1991)

21. BMX Bandits – Serious Drugs (1992)

22. Melody Dog – Futuristic Lover (1991)

23. Melody Dog – Movin’On Up (1992)

24. Melody Dog – Don’t Worry Baby (1994)

NDLR : Même si la plupart des titres se lisent sur toutes les plateformes, il y en a évidemment que l’on ne trouve que sur youtube… Que l’on vous recommande par défaut pour une écoute intégrale de cette sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *