Catégories sous surveillanceÉtiquettes , , , , ,

Pastel Coast

Pastel Coast / Photo : Jessy Hochart

Qui ?

Quentin ISIDORE  (Voix)
Simon CADART (Basse)
Hugo ADAMSKI (Guitare)

Où ?

Côte d’Opale

Quoi ?

Pastel Coast, un nom anglophone pour une formation revendiquant une identité opaline, un paradoxe ? Certainement pas : regardez-y de plus près, la région est au cœur même du nom du groupe. Après « deux ans à écumer les salles en solo« , Quentin a eu envie de partager la scène. Simon et Hugo sont ainsi venus l’épauler fin 2017. « Il y a eu beaucoup de tests et d’incohérences avant de trouver aujourd’hui une formation qui nous plaît, et avec laquelle nous prenons plaisir » nous confie Quentin. Les nouveaux venus ont influencé la méthode de travail du groupe, il ajoute : « Je compose et apporte (…) aux gars les lignes de basses , de guitares , synthés , batterie, percussions. Nous réarrangeons le tout de sorte à ce que cela correspondent davantage à la façon d’appréhender la musique chez les autres membres . Il y a alors deux grandes étapes , la composition bedroom dans mon appartement du deuxième étage , et le réarrangement collectif à trois.  » Pastel Coast évolue également coté enregistrements. Si le trio a publié deux EPs numériques en anglais, ils ont récemment tenté le français sur leur dernier format intermédiaire, une démarche que le chanteur résume ainsi « chanter en français c’est pour nous une façon de s’assumer complètement . C’est aussi rendre le discours pop bien plus poétique . Nous gardons cependant quelques titres en anglais lorsque que nous voulons rentrer dans un langage plus direct et percutant . Nous ne réfléchissons pas vraiment , ça vient comme ça. C’est surtout beaucoup de moment oisifs, assez lunaires« .

Dernière sortie

Vague Noire, cinq titres enregistrés à Malo-Les-Bains (« La plus belle plage du Nord« ), ils explorent les interstices d’une certaine indie-pop balnéaire, mais non dénuée de mélancolie, nous plongeant dans des sentiments doux-amers. Les chansons évoquent frontalement une filiation avec Captured Tracks circa-2011 – de loin la meilleure période – un choix assumé par le groupe qui revendique sur sa page des noms comme Beach Fossils, The Drums, DIIV, Wild Nothing associés à Daho : nous ne saurions mieux les définir. Peut-être pourrions-nous simplement les compléter de quelques références plus britanniques, New Order en tête, mais aussi pourquoi pas The Wake. Nous sommes en tout cas sous le charme de ces entrelacs de guitares au son clair et diaphane (Roses, Malo Les Bains). Portées par des rythmiques synthétiques frénétiques, les mélodies sont graciles et délicates (Araignée, Vague Noire). La voix blanche de Quentin  détaille un quotidien magnifié dans des textes justes et sincères. Si Captured Tracks semble parfois absorbé par les facéties usantes de Mac (heureusement, il reste Homeshake), il est heureux de voir leur héritage infuser en France dans un EP délicat et élégant.

Tube absolu

Le choix fut difficile tant les cinq chansons de Vague Noire sont équilibrées. Misons sur La Fille Aux Yeux D’or. Les notes de guitares vont et viennent dans un mouvement évoquant le ressac de la mer. La boîte à rythmes martèle une cadence soutenue et ascétique.  À la fois enjouée et légèrement cafardeuse, un motif léger et optimiste illumine la composition, transperçant de vifs rayons de soleil la brume épaisse dans laquelle nous semblons nous mouvoir. Une très jolie chanson chaloupée sans se départir d’un flegme tout britannique.

Futur conditionnel

« Nous préparons la sortie de quelques titres pour la rentrée surtout . En attendant, nous allons jouer à Paris pour le festival Restons Sérieux au Supersonic, et quelques dates à Boulogne-sur-Mer . En septembre, nous ferons une tournée sur la Côte d’Opale avec Fools Ferguson , un groupe que nous  apprécions sincèrement pour le souffle shoegaze qu’ils balancent sur notre territoire presque anglophone au point de voir les côtes anglaises . Il faut venir ici, vraiment…« 

Site

https://pastelcoast.bandcamp.com/

Le groupe jouera ce vendredi dans le cadre du festival Restons Sérieux à 21h45.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *