Catégories chronique nouveautéÉtiquettes , , ,

Kit Sebastian, Mantra Moderne (Mr Bongo)

Un dimanche après-midi sur la nationale 118, après un repas dominical aux saveurs vénitiennes, j’écoute Radio Nova. Un chant dans une langue inconnue, émerge sur les ondes, d’un grand et éclectique mix. Le nom de Kit Sebastian apparaît au fil de mes recherches à la découverte de leur discographie. À ma grande surprise, ils n’ont sorti qu’un seul album en juillet dernier sur Mr Bongo, connu depuis plus de trente ans pour ses rééditions d’albums et single oubliés d’artistes du monde entier et de genres très divers (MPB, Tropicàlia, Afro-beat, Soul…) Sensible aux musiques du monde, Mantra Moderne s’inscrit dans la lignée de ces trouvailles et raretés de musiques pop étrangères et exotiques que réédite le label anglais.

Avec aux commandes la chanteuse Merv Erdem et le musicien Kit Martin, Kit Sebastian est un duo franco-turc originaire de Londres. Le musicien revendique composer de la « funk turco-brésilienne » ou de la « Lo-fi samba » :  la musique du duo est en effet un mélange savant entre nouvelle vague carioca et anatolian pop. Le très pop et très mélancolique Senden Baskaqui se traduit par « Autre que toi » en turc – est le morceau qui ouvre cet album. Un son qui mélange habilement le groove de la soul et jazz des années 60 avec la chanson populaire turque. Le seul single de l’album, le très soul et très mystique Mantra Moderne, mélange la guitare fuzz au saxophone tout comme King Crimson, qui eux aussi jouaient avec les codes pop de l’époque. Les sonorités garage et psychédélique de Tyranny 20 ainsi que l’envoutant Yürüdüm Büyüdüm Çürüdüm semblent tout droit sortis d’une bande-son de film d’espionnage des années soixante. Yanimda Kal, fusion entre la bossa nova psychédélique et la chanson traditionnelle turque capture l’essence de l’album. Enfin, Durma le clôture sur un jam funk aux paroles non chantées. L’album se termine ainsi sur une note dramatique, nous poussant à en écouter davantage.

À travers Mantra Moderne, le groupe parvient à créer un son rétro et innovant à la fois. Les références musicales abondent mais ne noient jamais le propos d’artifices vintage sans consistance. Enregistré en France, le premier album de Kit Sebastian défend avec sincérité un héritage musical riche et maitrisé autour de la Tropicàlia, la MPB, la soul-funk aux accents turcs, le jazz, l’electronica et le dub. Mantra Moderne peut être considéré comme la réponse pop outre atlantique à Khruangbin, ce groupe texan de funk-soul psychédélique. Un disque qui brille par la fraîcheur de ses morceaux chantés en turc, français et anglais par Merv Erdem.
Rarement entendue sur les ondes pop, la langue de Kit Sebastian bouscule nos habitudes des codes pop actuels. Kit Sebastian produit une musique psychédélique originale dont les influences s’éloignent des pays anglophones au profit de la Turquie et du Brésil. Une certaine filiation avec Stereolab émane de l’ensemble, un cache-cache autour des codes pop contemporains. Mantra Moderne joue, au long de ses neuf titres, avec les références pop psychédéliques étrangères et obscures avec fougue, tout en leur rendant un fier hommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *