Catégories billet d’humeurÉtiquettes ,

I Won’t Share You – The Smiths

17 secondes qui ont changé ma vie

Je ne connais qu’une chanson dont les dernières mesures vous supplient à genoux de les réécouter en boucle. C’est-à-dire de reproduire à l’infini la rupture courtoise qu’organisent le textus interruptus et le « fade out » dans la relation quasi amoureuse qui s’établit, quelques minutes durant, entre un artiste et celui qui l’écoute. C’est l’effet, assez paradoxal, que produit sur moi depuis près de trente ans I Won’t Share You des Smiths. Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi. Mon analyste non plus.
Continuer « I Won’t Share You – The Smiths »

Catégories billet d’humeurÉtiquettes

Je bande encore

ou comment je suis revenu au support le plus obsolète du monde

Pourtant je me pensais infaillible. Délivré de la tentation. Vacciné contre toute rechute. Ma boulimie de musique ne s’accomplirait désormais plus que de manière dématérialisée. J’avais déjà dispersé il y a quelques années toute ma collection de disques vinyles lors de deux après-midis dont certains se souviennent encore. Je m’étais également séparé d’une grande partie de mes CD pour devenir un adepte du streaming. J’avais acheté une chaîne hifi que je pouvais relier directement à mon téléphone grâce à la fonction bluetooth (j’observe d’ailleurs que c’est mon téléphone que je raccorde à ma chaine et non l’inverse, signe de l’importance qu’a pris cet appareil dans ma consommation de musique aujourd’hui). Je n’avais plus à bouger les fesses de mon salon pour découvrir tous les vendredis les nouveautés. Je n’avais plus à me lever aux aurores pour partir à la recherche des disques de mon adolescence sur les vide-greniers. Je n’avais plus à écumer les conventions le week-end pour mettre la main sur des disques désirés à distance mais jamais approchés – si ce n’est en rêve. J’étais devenu un streameur de fond et, après avoir souvent nagé à contre-courant de mon époque, j’éprouvais plaisir à me laisser porter par son flot.
Continuer « Je bande encore »

Catégories billet d’humeur

Elliott Smith

Elliott SmithOn fête les 20 ans de la sortie d’Either/Or (1997) d’Elliott Smith, l’album de transition entre le folk dépouillé de ses deux premiers Lp et la pop plus orchestrée de XO (1998). Au lieu d’expliquer une énième fois pourquoi ce disque est un chef d’œuvre, on vous propose une digression approximative et en première personne à partir du titre du disque, piqué à Kierkegaard.
Continuer « Elliott Smith »

Catégories interviewÉtiquettes , , , , , ,

Une histoire sans fin

The Hacker – Mute

The HackerMichel Amato a dans les dix-sept ou dix-huit ans sur le cliché ci-contre, et écoute en boucle Depeche Mode dans son walkman. En 2017, il sort le troisième album de The Hacker, Le Théâtre Des Opérations, sur Dark Entries, mais écoute toujours le groupe qui fut le fer de lance de Mute, et les autres artistes du label londonien mythique. Rencontre avec le producteur grenoblois, qui feuillette le livre rétrospectif Mute, A Visual Document From 1978 → Tomorrow de Terry Burrows avec Daniel Miller (Thames & Hudson), dédié à sa maison de disques fétiche. Continuer « Une histoire sans fin »

Catégories interviewÉtiquettes

L’essor délavé de la chillwave

Washed Out

Washed Out
Dessin : www.seitoung.fr

Rencontre avec Ernest Greene alias Washed Out, le champion de la champignonnière chillwave, en pleine vague de froid rennaise trempant les 39e TransMusicales où il venait défendre son album de house diluée, le bien nommé Mister Mellow. Continuer « L’essor délavé de la chillwave »

Catégories interview

SuperBravo

Julie Gasnier / Michel Peteau / Armelle Pioline

Alors qu’on célèbre en grande pompe franchouillarde la disparition du rock à papa viriliste, penchons-nous plutôt sur le cas SuperBravo : artisans d’une pop intimiste qui revendique l’esprit d’aventure, le trio emmené au départ par Armelle Pioline (ex Holden) déploie désormais des trésors d’inventivité sur un album qui porte bien son nom. L’Angle vivant nous sauve définitivement de l’ennui en prenant une voie singulière, différente d’une chanson française toujours plus nostalgique et balisée. Laissant libre cours aux associations poétiques et à l’intuition, SuperBravo évolue à la marge bien qu’il mérite tous les honneurs. Pour ne pas les oublier dans un brouhaha médiatique où les grosses pointures roulent des mécaniques, donnons-leur la parole… Et rappelons-nous à cette occasion les vertus créatrices du DIY.
Continuer « SuperBravo »

Catégories interviewÉtiquettes

Le pornographe du phonographe

The New Pornographers

The New Pornographers
Photo : Jenny Jimenez (DR)

Depuis maintenant dix-sept ans, Carl Newman ne cesse de prolonger une aventure singulière, initialement destinée à demeurer sans lendemain. Conçu à l’origine comme un rassemblement ponctuel et convivial de quelques unes des pointures de la scène indie-rock de Vancouver, The New Pornographers s’est peu à peu affirmé comme un groupe majeur de ce siècle, capable de s’inscrire dans la durée à coup de tubes mélodiques et pleins d’une énergie euphorique et communicative. Désormais seul maître à bord ou presque – Dan Bejar n’a pas pu, pour la première fois, participer à l’album et Neko Case n’est pas de la tournée – Newman poursuit cette année avec l’excellent Whiteout Conditions un virage déjà amorcé sur Brill Bruisers (2014) vers des sonorités de plus en plus riches, où les sonorités synthétiques surlignent désormais la puissance des guitares. En juin dernier, quelques heures avant un concert parisien mémorable, il a consenti à partager quelques uns des secrets de fabrication de cette pop totale.
Continuer « Le pornographe du phonographe »